18 juil. 2017

À propos du compliment ENJÔLEUR, captieux, de "Mecque des révolutionnaires" !


Le compliment ENJÔLEUR, captieux, de "Mecque des révolutionnaires", collé à Alger, sert à réhabilité un régime défunt, corrompu, moralement, idéologiquement, économiquement, historiquement, religieusement ! Celui du socialisme spécifique scélérat fallacieux sur lequel a été bâti un mythe servant à dissimuler le caractère fourbe de son instigateur, Boukharouba alias Houari Boumédienne. Le dictateur maitre de l'intrigue ayant, lui et ses DAF, ses sorbonnards et franc-maçons, ainsi que les Lavigeristes, détourné les objectifs de la guerre d'indépendance et son projet de renaissance civilisationnelle, et enfermé le peuple dans une prison physique et idéologique, fondée sur le communisme d'inspiration marxiste-satanique-kabaliste.
- Qui est à l'avant-garde de cette machination informationnelle ?
- Ceux (Pépé Rebrab) qui ont prospéré et se sont épanouis par le gain facile malgré les restrictions prétendues imposées à la bourgeoisie. Et qui mobilisent leurs média faussaires (Liberté), porteurs d'un discours et d'une ligne éditoriale marqués par l'appel et la revendication à la démocratie et la liberté d'expression. Mais voilà qu'ils dévoilent leur malhonnêteté et par l'éloge contradictoire chantant la tyrannie socialiste et l'aura contrefaite de Zaim !


Rappel : la connivence Ambassade de France-Liberté-Rebrab !
Le quotidien Liberté est orphelin depuis le départ de Bernard Émié, son excellence l'ambassadeur de France, figure de la diplomatie française nommée patron de la DGSE (services secrets, direction de l'extérieur) ! Les décorations et les honneurs pleuvaient sur les gâte-papier du quotidien, idiots utiles de service (Dilem et consorts) !
Bernard Émié invité de Liberté.tv, devant un parterre d'admirateurs, ou plutôt de fans inconditionnels (dont Salim Koudil, agent DGSE local et journaliste  à Liberté). avait lancé une phrase équivoque, lourde en sous entendus, subtilement glissée dans les annales, résumant et réitérant clairement la politique sioniste soutenue inconditionnellement par les gouvernements de Paris-Sion depuis le 19em siècle, grâce surtout aux initiatives d'Isaac-Jacob Adolphe Crémieux, ministre de la Justice, président/fondateur de l’Alliance israélite universelle, et ...député du département d’Alger (jusqu’en 1875). etc....
---> https://fr.wikipedia.org/wiki/Adolphe_Cr%C3%A9mieux
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Émié déclare citant le leader indépendantiste de Guinée Bissau, Amilcar Cabral, «les catholiques ont Rome, les Musulmans la Mecque, les Juifs Jérusalem, et les révolutionnaires Alger.»"

  - http://www.liberte-algerie.com/…/lalgerie-vu-par-le-patron-…
- https://www.youtube.com/watch?v=J7NWYP1Pjps


Les ellipses empoisonnées délivrées par Émié :

1-La contre vérité historique, religieuse et civilisationnelle :
"Jérusalem capitale des Juifs " !
Un mythe démonté par des historiens Israéliens mêmes, publié dans "Comment la terre d'Israël fut inventée" et "Comment le peuple d’Israël fut inventé", de Shlomo Sand.

2- "Alger capitale des révolutionnaires", un slogan malveillant et symbole de l'égarement idéologique de la politique scélérate renégate de Boukharouba, ayant corrompu l'image du pays de l'Islam, des chouhadas, des saints de l'Islam, des millions de musulmans, et de l'identité nationale ré-affirmée après d'immenses sacrifices. ALGER DEVENUE SUCCURSALE DE MOSCOU ET UN VÉHICULE DE L'ABOMINATION SATANIQUE TALMUDE, MODELÉE EN IDÉOLOGIE, ALIMENTÉE DE MATÉRIALISME DIALECTIQUE ET DE MARXISME.

Aucun commentaire: