22 oct. 2017

JE N'INVENTE RIEN, LA SOLUTION EXISTE pour 90% des problèmes, MAIS ELLE EST OFFUSQUÉE, CENSURÉE, OPPOSÉE, OCCULTÉE : LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE !



JE N'INVENTE RIEN, LA SOLUTION EXISTE pour 90% des problèmes, MAIS ELLE EST OFFUSQUÉE, CENSURÉE, OPPOSÉE, OCCULTÉE : LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE !
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Dans tous les débats, partout, tout le temps, sans interruption, les gens se plaignent.
Leurs plaintes prennent des formes multiples: critiques, contestations, réclamations, dénonciations, menaces, propositions intempestives de remèdes, exposés de solutions alternatives, manifestations, émeutes, etc..
A quoi est-dû cette humeur généralisée de mécontentement, d'insatisfaction, de colère ?
1- elle peut être artificielle, provoquée par des "mauvais conseilleurs" au desseins malveillants. Le net en général et les réseaux sociaux sont un espace connu de l'intervention de forces obscures mobilisées à cet effet : manipuler, contrôler, suggérer (voir murmurer), et finalement pousser vers les chemins épineux, même vers l'inconnu et l'anarchie.
2- la mauvaise humeur est justifiée, par les carences, les dysfonctionnements, les injustices, les malversations, les détournements (argent), les combines, les privilèges indus, les abus de tout genre.
- Question : CAUSE PRINCIPALE du déferlement sociétal mondial sous forme de frénésie-bouillonnement-agitation-fièvre-convulsion-révolte-inquiétude-désespoir-malaise et nombreux autres maux ?
- Réponse : Les peuples, individus et communautés ne sont pas maitres de leur système de gouvernance, de la gestion de leurs intérêts, des projets avenir et de leurs vœux de progrès, CECI MALGRÉ LES FLEUVES DE PUBLICATIONS /DÉCLARATIONS POLITICIENNES, PHILOSOPHIQUES, MÉDIATIQUES SUR L'INSTAURATION DE LA DÉMOCRATIE ET SES BIENFAITS, CAR EN RÉALITÉ CONÇUE COMME UNE FARCE, UNE ESCROQUERIE À GRANDE ÉCHELLE !

LA SOLUTION EXISTE MAIS EST OFFUSQUÉE, CENSURÉE, OPPOSÉE, OCCULTÉE : LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE !
NB. j'espère que cet article sera suivi, son thème prospecté et débattu, il ouvrira les portes à un réveil insoupçonné chez de nombreux participants.
https://www.youtube.com/watch?v=5R-EsEp-cMc&t=302s

21 oct. 2017

R.Nekkaz menteur effronté. Échec de son blanchiment à l'ombre de ..la Sorbonne par S.Bekhlili (journaliste à Echourouk et amuseur à la télé).


Rachid Nekkaz : un menteur effronté !
Sa rencontre avec Slimane Bekhlili (le journaliste) a été l'occasion d'une séance de blanchiment honteuse. Le journaliste de Echourouk le couvrant d'éloges et de compliments en apparence légitimes, mais qui s'avèrent surfaites et trompeuses. Les deux personnages, étrangement proches de .....La Sorbonne, se sont donnés des accolades pour diffuser le message suivant : Nekkaz est un honorable citoyen algérien et un politicien intègre, méritant le respect et même son adoption comme leader ! 


La vidéo scandaleuse : Lien




Révélation réfutant la mise en scène Bekhlili-Nekkaz Lien et Lien
(Notons que Abdou Semmar s'est bien défendu et rendu service à la vérité)

 " Algeriepart avait, en date du 18/08/2017, publié un article avec copie d'un jugement émanant de la cour d'appel de Versailles, relevant la nationalité française de Rachid NEKKAZ.
Rachid NEKKAZ a affirmé, le 19 septembre 2017, sur sa page Facebook qu'il avait déposé plainte contre Abdou SEMMAR pour diffamation suite aux mensonges publiés sur sa nationalité. Les soutiens de Mr NEKKAZ avaient fustigé le rédacteur en chef d'Algeriepart, mettant en ligne à leur tour, le décret de retrait de nationalité de NEKKAZ, la carte de résidence de celui-ci et les visas apposés sur son passeport algérien pour preuve de sa seule détention de la nationalité algérienne."

20 oct. 2017

La démocratie selon la définition et les normes occidentales est une fraude, une escroquerie : Le peuple en est exclu !


LA DÉMOCRATIE QUI SE PARE DE L'EXISTENCE DE PARTIS POLITIQUES ET D'OPPOSITION N'EST QU'UN MIRAGE, UN LEURRE, UNE ESCROQUERIE ! 
La démocratie selon la définition et les normes occidentales est une fraude, une escroquerie : Le peuple en est exclu !
LA DÉMOCRATIE DOIT ÊTRE PARTICIPATIVE POUR MÉRITER SON NOM DE "POUVOIR AU PEUPLE" !


1- SITUATION ACTUELLE
Bouteflika : "l'administration terroriste !!" (lancé trois fois lors d'un discours télévisé).
L'administration est noyautée de tout part d'agents subversifs, ils créent les problèmes (la gestion défectueuse, le laisser aller, le mépris et l'abandon des préoccupations des jeunes), et leur réseau de collabos arrivent ensuite pour proposer les solutions : la révolte et la désobéissance civile. C'est le schéma mis en place partout, en particulier dans toutes les willayas qu'ils contrôlent via la main mise des directions et des centres de décisions. La fragilité des institutions est due au fait qu'elles ne ne sont pas représentatives du peuple, est une démocratie factice, une organisation politique désignée pour gérer le partage du gâteau entre partis. Le peuple est garder dans l'ignorance totale quand à la gestion de ses intérêts, ceux financiers en particulier. 

Pourquoi le peuple n'a-t-il pas accès, par exemple, aux rapports des bilans des structures locales (willayas, dairas, apc) ?
Les prédateurs du socialisme dictatorial scélérat ont fabriqué une constitution pour la galerie, pour calmer les revendications populaires et les critiques croissantes, pendant que parallèlement leur dictature n'a jamais de facto pris fin. La constitution et le système politique actuels sont des mirages, dits en accord avec la démocratie (pouvoir au peuple), mais n'est qu'un pur slogan. Par contre le régime totalitaire que les "démocrates" dénigrent n'est pas ce qu'il disent être, exemple de la Chine et de la Russie.
2- LA SOLUTION : LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE.

"Apparu à la fin des années 1960, le concept politique de démocratie participative s'est développé dans le contexte d'une interrogation croissante sur les limites de la démocratie représentative, du fait majoritaire, de la professionnalisation du politique et de l'« omniscience des experts ». Ainsi s'est affirmé l'impératif de mettre à la disposition des citoyens les moyens de débattre, d'exprimer leur avis et de peser dans les décisions qui les concernent."

3- L'OBSTACLE À SON INSTAURATION EST LE NOUVEL ORDRE MONDIAL.
La démocratie participative est
actuellement en cours, son application/instauration  en Chine, car l'intelligence chinoise reconnait ses bienfaits et et lui accorde un impératif respect pour assoir les bases d'un développement durable équitable à long terme. Des analystes occidentaux dénient à la Chine ce caractère démocratique avançant l'argument que ce système politique est accessible par la "démocratie" occidentale, un avis péjoratif réfuté par le fait que les gouvernants occidentaux lui opposent des résistances compréhensibles car il ruine les privilèges et les bénéfices attachés à leur exercice abusif du pouvoir.

18 oct. 2017

Chine: UNE VRAIE DÉMOCRATIE QUI NE CLAIRONNE PAS SA DÉFENSE DES DROITS DE L'HOMME MAIS FAIT AVANCER LE PAYS INEXORABLEMENT VERS LA SUPRÉMATIE MONDIALE.


Rapport congrès du PC Chinois : Les délégués au congrès du parti sont hautement représentatifs D'UNE VRAIE DÉMOCRATIE QUI NE CLAIRONNE PAS SA DÉFENSE DES DROITS DE L'HOMME MAIS FAIT AVANCER LE PAYS INEXORABLEMENT VERS LA SUPRÉMATIE MONDIALE.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La démocratie occidentale et son système de multipartisme est une jungle où la loi du plus fort (lire du plus riche) règne, et où le peuple est un troupeau sans berger (tel que décrit dans les "P-r-o-t-o-c-o-l-e-s _ d-e-s -  S-a-g-e-s _ d-e _ S-i-o-n ).
Le peuple n'a aucun pouvoir, car ceux qui disent le représenter représentent leur parti et défendent ses intérêts, ses ambitions, et ses privilèges, soit un manifeste secret tacite dressé dans les coulisses.
Des pays, la Chine et la Russie, ayant refusé ce modèle captieux de gouvernance, vont dominer le monde dans tous les domaines.
La force de ces pays est l'unité du peuple guidé par un chef charismatique. Des élus directs sont désignés par les communautés, et les élus sont les porte paroles de leurs intérêts, pas de ceux de partis concurrents.
La justice veille à ce que la corruption, le gaspillage, les malversations sont condamnés sévèrement, de manière à défendre les biens de la nation.
Au sommet les représentants se réunissent pour désigner un leader et les membres d'un comité central réduit, d'où les responsables gouvernementaux seront choisis.
La démocratie occidentale est une fraude, et l'Algérie est prise dans ce piège. Le diction populaire "trop de capitaines à bord, condamne le bateau au naufrage" aurait dû nous éviter de tomber dans ce piège institutionnel. Tafrate. C'est foutu !
--- 19 Octobre 2017 : http://tinyurl.com/yc2z9g5h

17 oct. 2017

Nahda face aux mouvements identitaires autochtones et indépendantistes : la dialectique hégellienne orchestrée par les jésuites.

Un dossiers ardu à traiter, car il draine à sa suite beaucoup d'émotions et de certitudes (fictives), et un amalgame de vérité et de mensonges culturels-religieux réunis: le mythe de la Nahda et son interprétation erronée de la réalité historique et politique du monde arabo-musulman. Sa métamorphose en Futuwwa et pan-arabisme, est aussi déroutante et confuse que l'originel dogme aux sources opaques j-é-s-u-i-t-e-s libanaises.
L'art des intrigants de la j-u-d-é-o_m-a-ç-o-n-n-e-r-i-e_j-é-s-u-i-t-e-r-i-e a été de créer deux antagonismes, les contrôler, et les confronter dans un clash meurtrier jusqu'à leur épuisement, pour enfin être cueillis comme fruits mûrs par eux, en prédateurs rusés et impitoyables !

1- introduction.
Les frictions, conflits, guerres affectant le monde musulman (en particulier), entres différentes tendances politiques, projets de sociétés, religions, revendications linguistiques et culturelles, sont tous les créations et oeuvres de pouvoir occulte
j-u-d-é-o_m-a-ç-o-n-n-i-q-u-e_j-é-s-u-i-t-e !
Appelons les arabo-islamistes, laics, amazighs, bâhthistes, modernistes ou traditionnalistes, réformistes, ou marxistes/socialistes, ils ont tous enfantés par la secte s-a-t-a-n-i-q-u-e et tenus en laisse, certains depuis deux siècles.
Exemple du débat, une face du paradigme conflictuel, soient les revendications autonomistes en cours, largement documentées et appréhendées sous tous leurs aspects, objectifs-enjeux-protagonistes (Kurds, I-s-r-a-é-l, a-m-a-z-i-g-h, l-a-v-i-g-e-r-i-s-t-e-s), etc.... L'autre face est celle qui a trait à l'arabité et à l'Islam. Un thème soulevé par ses avocats sous un large éventail de discours, religieux/doctrinal, politique, civilisationnel, dogmatique, et historique.
Parmi ces discours, objet de ce dossier, est celui de la Nahda, transformé en "Futuwwa" (rebaptisé parce qu'entachée de la connotation, devenue péjorative, de "islamiste").


Avertissement : que les défenseurs de la langue arabe et de l'arabité ne soient pas leurrés par le vacarme des écrivains et analystes qui inondent le net de leurs thèses sur le panarabisme, la Nahda, la Futuwwa, le panislamisme, dogmes qu'il prétendent promouvoir, en l'assaisonnant d'utopies de "renaissance du religieux", de modernité, de progrès ou purement de renouveau littéraire-philosophique. Les Nahdistes et Islahistes, Bahthistes, opèrent en réalité une attaque subtile sophistiquée (préméditée ou irresponsable ?) qui brasse large dans les sociétés arabo-musulmanes. Leurs desseins sont dirigés
1- contre l'Islam,
2- contre l'unité des pays où persistent des cultures, langues et dialectes différents de l'Arabe,
3- pour vulgariser les dogmes de la laïcité (exact, émancipation de la femme, féminisme "musulman"),
4- promouvoir des doctrines matérialistes (socialisme, communisme, tiers-mondisme révolutionnaire)
5- chanter les utopies de la modernité occidentale amalgamée au développement scientifique, sans ses déconvenues individuelles et sociales, morales, environnementales, etc...
Ceci en accord avec un plan méticuleux dressé par les j-é-s-u-i-t-e-s du Moyen Orient (Liban, Égypte, Irak) et d'Europe.
Note : Les Nahdistes RELIGIEUX préconisent de faire table rase du passé ( riche, inestimable, et glorieux héritage en sciences théologiques, œuvres de milliers d'érudits et saints des 13 premiers siècles, et de s'en remettre à eux pour une nouvelle heuristique (tafsir, charh) du Coran et du Hadith. Cette confiance est accordée pieusement, un acte de foi, sur présentation d'arguments verbeux subjectifs, futiles, sans fondement théologique ni référence prophétique.
La majorité de ces Nahdistes sont passés par Paris pour coordonner leurs plans avec les j-é-s-u-i-t-e-s et f-r-a-n-c_m-a-ç-o-n-s, ils forment un mouvement opaque dont les fruits amers ont été récoltés au 20em et 21em sous forme du terrorisme abjecte, de dictatures révolutionnaires à relent marxiste, de division et de polémique au sein de la oumma. Leur grand préjudice à l'Islam a été leur attaque des Soufis et des confréries, rejetant en bloc l'essentiel de la quintessence de l'Islam, après avoir découvert des broutilles traditionnelles greffées dans les pratiques des populations, et allant jusqu'à décréter le Maouloud Annabawi, commémoration de la naissance du Prophète (saaws) comme innovation et hérésie (sic).
 
( à suivre.... La Nahda politique, un enchevêtrement d'utopies et d'abominations doctrinales)