2 mai 2019

Le pouvoir de l'ombre est idéalement représenté par de nombreux juristes-vautours, mais Bouchouchi et Assoul en sont les dignes porte paroles.


1- Bouchouchi, un homme adroit et rusé "du "droit version JMJ". 
(Note : pour les curieux JMJ = Judéo-Maçonnique-Jésuite)
Phénoménaux!
Les murmures démoniaques de l'usurpateur du Hirak, auto élu représentant de la contestation, porte parole de tout un peuple sans aucune dérogation et après avoir été refoulé et chassé par les manifestations lors de sa tentative d'infiltration parmi eux !
Ses agitations se limitant aux marches des avocats et magistrats, la corporation de prédateurs des cours, regroupant des vautours qui pour
" se constituer " saignent le citoyen !
Selon lui les problèmes, tous les problèmes, sont hérités de la gouvernance de Bouteflika des dernières 20 années!  Même l'Histoire n'échappent pas à ses intrigues, du revers de la main la vermine en efface 37 ans !
- Fadaise ! Comment et pourquoi l'avocat du diable occulte-t-il 37 ans précédents 1999, et ceux dominés par le DRS et son directeur Toufik !
- Pour se blanchir, bien sûr, parce que lui même disciple de ce syndicat du crime.
Vidéo: Lien 

2- Autre caméléon du pouvoir occulte : Zoubida Assoul !
Écoutez une ex-magistrate et actuelle avocate, parler de la justice et défendre Pépé Rebrab parce que "c'est une personnalité internationale" !
Tout en flattant également son audience amazigho-lavigeriste du café de Aokas.
«Mr Rebrab, ce n'est pas un voyou, ce n'est pas un criminel de droit commun, il aurait pu, le juge d'instruction le mettre sous contrôle judiciaire.»
Réplique à l'égarée : sainte Nitouche, les crimes de Rebrab sont pires que ceux commis par un voyou, l'échelle de leurs délits est disproportionnée ! Rebrab a pillé et volé les biens de 40 millions d'Algériens avec la complicité de généraux, son crime est une atteinte à la sécurité nationale et à son économie, bien pire que celui d'un voyou qui certainement est lui même victime du système ayant enfanté des Rebrab et des Toufik !
Quel argument fallacieux! La justice sur mesure pour les riches et les célébrités ! Ridicule, de la part de la magistrate, qui elle en exercice, jugeait les jeunes accusés de terrorisme du pied levé, impitoyablement, avec des sentences lourdes excessives !
Pourriture, elle défend son Pépé aveuglément, mais en précisant par lâcheté  "je ne sais pas, je ne sais pas " ! Donc pourquoi le défendre et ne pas s'en remettre à la justice, puisqu'elle ne sait pas ?
Elle se rend compte qu'elle calomniait la justice et se reprend durant une séquence de la vidéo, "je ne connais pas le contenu du dossier, je ne peux pas me prononcer" dit-elle.
Elle se contredit à la séquence où elle mentionne les gens qui ont porté préjudice aux deniers publiques. C'est justement le cas de Rebrab et ses prêts au près des banques, non remboursés, et les rabattements fiscaux de complaisance accordés par les services financiers (contributions). Menteuse invétérée, complice de ce malfrat, son effronterie et avis biaisé sont nauséabondes! Chassez le naturel il revient au galop, la déformation professionnelle de la donzelle est irréparable, elle dévoile le caractère subjectif, à géométrie variable de son modèle de justice.
Voir la vidéo où elle étale sa malhonnêteté, son parti pris, sa fausse innocence et ingénuité, devant l'audience des lavigeristes du Café Aokas à Tizi Ouzou : Lien.

Bouchouchi est un cas d'école et un spécimen du pouvoir de l'ombre affilé au "Grand Menteur".

 Analyse experte linguistique-sémantique (Lien) du discours de Bouchouchi et sa rhétorique tortueuse trompeuse, résumée dans le titre "Maître Bouchachi l’expert en syllogisme fallacieux".

L'objet de l'analyse est d'exposer l'aspect linguistique de cette technique de manipulation :

- "Elle a besoin du syllogisme fallacieux, c’est-à-dire d’apparence scientifique et logique pour semer le doute, casser l’élan, demander l’impossible, aller vers de fausses solutions."

- "Sous un argumentaire bien exposé nous introduisons des biais cognitifs, des amalgames sémantiques, le flou et la confusion. La solution facile devient problématique, la ligne droite devient tortueuse. On parle du peuple, mais on décide à sa place, on parle de démocratie, mais on revendique l’exclusive et l’exclusion, on parle d’unité nationale, mais on revendique le fédéralisme, on refuse le système, mais on l’a servi pour lui donner légitimité :
« Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser ; de retour à la ferme avec les autres animaux. » (“Armes silencieuses pour guerres tranquilles » de William Milton Cooper)
 L’arme fatale du syllogisme fallacieux c’est faire appel à l’émotionnel pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements

« Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans. » ( « Armes silencieuses pour guerres tranquilles » William Milton Cooper)

Rien de nouveau à dévoiler, seulement le répéter : le vrai Pouvoir de l'Ombre est satanique, avec son prolongement au Mondialisme, ses succursales les ONG de Soros (dans le cas de Bouchouchi, la NED), les loges et les cercles lavigeristes parisionnistes. 

 (Note : Bouchouchi est présenté en photo, entrain de flasher le "666" bien sûr, symbole du pouvoir occulte dans lequel baigne sa tribu. Il lit un texte pour induire l'auditeur en erreur, en donnant l'impression de la cohérence de ses idées, et de son art d'orateur, purement théâtral.
 Pour ceux qui en doutent, qu'ils sachent que ces intrigants du pouvoir de l'ombre JMJ baignent dans les ténèbres. Visionnez la vidéo et constatez qu'en plus du syllogisme, Zizi Bouchouchi chuchote, il leurre son auditeur, et ne parle qu'en vraie caisse de résonance de son maître Ibliss (Al Gharour).
Sur le plan juridique, l'avocat fait aujourd'hui fi de la Constitution, dont il se prévalait antérieurement parce qu'utile comme arme/argument juridique brandie alors contre le "système" et Bouteflika.

1 mai 2019

Gaid Salah ciblé par l'ennemi impuissant et ses larbins véreux. D'où leur panique devant la forteresse ANP.


L'ennemi gravitant autour de la nébuleuse lavigeriste, s'attribue des dons divinatoires (boules de cristal) et révèle les secrets de Gaid Salah !

Notre plus vieux et plus sage soldat est accusé de convoiter le pouvoir, voir la présidence, diffamation réfutée 10 fois par son respect de ...la Constitution !
Point final, le mensonge est retourné contre eux en gifle à leur face d'intrigant ! 




Algériens Patriotes Nationalistes Intègres, réjouissez Vous ! Préparez vous à célébrer la victoire, Incha Allah !
Car l'ennemi panique, vu que ses Pions tombent un à un, son cheval de Troie, Pépé Rebrab, en tête !
Le Général Gaid Salah et la Nouvelle ANP leur assènent des coups mortels !

Dans les publications des centres de propagande Lavigeriste-Otpor-Bhl-Opposi-sion (illustration : la Page Thagastoise sur Facebook), on constate la panique qui s'installe chez eux!
 Panique notable où ?

- dans leur confusion, leur précipitation dans la diffusion hystérique de mensonges, leurs contradictions et incohérence, et plus révélateur leurs attaques vulgaires personnelles contre le général Gaid Salah, notre plus vieux, plus sage, et plus perspicace soldat, vrai héritier de Sidna Oqba (ra) (et ceci n'est pas une exagération, le Compagnon du Prophète (saaws) affrontait les païens, monté sur son cheval à l'âge de 80 ans ! ), et de païens il s'agit bien d'eux, disciples d'Augustin et de Lavigerie.




23 avr. 2019

Cas d'école, Me Debouz du barreau d'avocats ou tanière d'agents de la subversion affilés aux ONG soros-iennes.


EXEMPLES DE QUESTIONS DE DÉBAT PUBLIQUE CITOYEN QUE LA RÉVISION DE LA CONSTITUTION SE DOIT D'ABORDER (CAR LES JURISTES LES CONTOURNENT ) :
- LA JUSTICE EST-ELLE AU SERVICE DU CITOYEN, ET UNIQUEMENT DU CITOYEN ?
- EST-IL ACCEPTABLE QU'UNE PLOUTOCRATIE CORPORATIVE (LE BARREAU) PUISSE FAIRE MARCHER LA JUSTICE À LA BAGUETTE, ET L'INTERROMPRE SELON SES HUMEURS, SES DÉCISIONS POLITIQUES, SA SOLIDARITÉ DE CORPS ? 
- LE MODÈLE NAPOLÉONIEN MAÇONNIQUE DE LA JUSTICE SERT-IL VRAIMENT LA DÉMOCRATIE OU UNIQUEMENT DES CORPORATIONS PRÉDATRICES ?
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

























Grève des avocats, le barreau tient la justice en otage !
Ce qui a pour conséquence l'arrêt des tribunaux !
A-t-on le droit de pénaliser le citoyen par suite des manigances d'une ploutocratie subversive politisée prenant en otage le fonctionnement de la 
justice ?

La secte lavigeriste amazigh séparatiste sectaire fait chanter l'État ! N'est-ce pas un délit ? La constitution lui accorde-t-elle ce droit ?

Remarque : tous les média lavigeristes, les ong-sorosiennes, les partis scélérats, et le JMJ se sont mobilisés pour cette cause ! Incroyable !
Les média étrangers également !
Preuve de l'existence d'un État (occulte) dans l'État ! Citoyen réveille-toi !

(suite) Bouchouchi est, par ses relations suspectes, un cheval de Troie du mondialisme, donc une menace politique.

Dossier Bouchouchi (suite de Lien )


Sous le parapluie protecteur de la NED et de la FIDH, cet homme a démontré le danger qu'il représente en 2011 lorsqu'il anima les manifestations destinées à mettre le feu au pays sous l'emblème du Printemps Kharab. La Libye était en flamme, incendie déclenché et alimenté pour la destruction du pays par la FIDH et la ligue des droits de l'homme libyenne ! Survinrent ensuite les forces de l'OTAN pour "sauver les manifestants" ! 
Ceux qui se font des illusion sur l'avocat Bouchouchi, sans doute envoutés par son discours et ses murmures sataniques veloutés feraient mieux de réviser leur appréciation du personnage ! Cet homme est un démon sans scrupules, sans foi ni loi, qui est définitivement sous l'emprise des ONG mondialistes, NED et FIDH (sous administration de la CIA), des maitres du contrôle et de l'exploitation d'agents recrutés pour une raison ou une autre (corruption, chantage, ou compromission ). Si les forces de sécurité d'alors (DRS, 2011) avaient servi l'intérêt du peuple et de la nation, l'intrigant aurait été arrêté pour complot contre l'État. Hélas complicité et collusion régnantes entre les deux parties empêcha une mesure effective de défense nationale.

Autres preuves de l'assignation de Bouchouchi à la destruction du pays, en agent programmé par la NED/ FIDH est la manière dont il s'empara de la ligue des Droits de l'Homme et détrôna l'authentique originale ong LADH de Me Hocine Zehouane POUR EXPLOITER L'ORGANISATION DANS LA MANIPULATION DES MANIFS.


1- Me Zehouane l'accuse (il faut lire sa lettre publique ) où il dévoile l'intrigue impliquant :
-- les cadres et sympathisants du FFS d'alors, Ahmed Betatache, Karim Tabbou, Me Benissad (l'actuel président), Kamel Daoud, Redouane Boudjemaâ, Hafid Aït Ahmed, Moumen Khellil et ....Mustapha Bouchachi.
- un franco-marocain (secrétaire de la FIDH)

Liens concordant avec l'article  :
1-  https://www.liberte-algerie.com/actualite/me-zehouane-une-promotion-au-rang-dimposteur-76989
2- https://www.lesoirdalgerie.com/articles/2009/08/25/print-2-87547.php
3- https://www.liberte-algerie.com/actualite/me-zehouane-une-promotion-au-rang-dimposteur-76989