18 juil. 2016

La judéo-maçonnerie-jésuiterie a trouvé un agent consentant, un idiot utile : Nour-Eddine Boukrouh.



La judéo-maçonnerie-jésuiterie a trouvé un agent consentant, un idiot utile, imbue de sa personne, sans crainte du Créateur, qui s'aventure en aveugle sur les chemins épineux de "l'Ijtihad".
Cet homme est doublement dangereux ! Il s'attaque aux fondements de l'Islam en se réclamant de "el ijtihad", une forme de prêche INNOVATEUR normalement basé sur une connaissance approfondie des différents thèmes propres à l'exégèse, Coran, Hadith, Fiqh, langue Arabe, grammaire, etc...
Ce penseur nourri uniquement de philosophie islamique "modernisante " (celle des Frères Musulmans) et de laïcité, accuse les musulmans d'être responsables de leurs propres malheurs. Il occulte les causes connues dont celle de l'ingérence du Nouvel Ordre Mondial qui depuis deux siècles manigancent la destruction de l'Islam, par ENTRE AUTRES, la création et soutien au wahhabisme et autres troupes djihadistes !
Incroyable cécité et aucune crainte de commettre des erreurs, il reproche (tacitement) à Allah l'insertion dans le Coran de Ayyates condamnant ceux qui refusent le message du Prophète (sawws), Chrétiens,Israélites, polythéistes, athées ! Ils jugent les ayyates commandant la défense et la guerre légitime contre les ennemis de l'Islam, comme révolues, dépassées !
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Nour-Eddine Boukrouh : "Plaidoyer pour une réforme de l’Islam "!

(Notez la confusion qui règne dans son esprit, un charabia, une soupe de concepts aussi complexes les uns que les autres, qu'il énumère verbeusement:
«(1) La réforme de l’Islam, (2) la réforme de la vision du monde des musulmans est indispensable dans (3) l’intérêt de l’Islam, des musulmans, (4) des relations entre les peuples et les religions, de la (5) paix dans le monde et de (6) l’humanité dans son ensemble.»
«CETTE REFORME N’EST PAS UN ENJEU PHILOSOPHIQUE, MAIS (7) STRATÉGIQUE ; L’ENJEU NE (8) CONCERNE PAS DIEU MAIS (9) L’AVENIR DE LA PLANÈTE (11) DEVENUE EXIGUË ET SES (12) PARTIES INTERDÉPENDANTES.»
 Note :
Ne concernant pas Dieu, pourquoi mentionner "Islam" et Coran, etc ..? Ce qui prouve mes craintes sur l'égarement de ce personnage abusé (sans doute payé) par "OpinionsDZ", media du cercle Rebrab. En ligne avec l'agenda des Jésuites, il tente de propager le doute et le scepticisme dans l'esprit des musulmans non avertis, et ceux qui sont infectés du virus de la laïcité.

Une vague de réformistes dévalent sur la scène médiatique, sur le pas de M.Arkoun, M.Shahrour (Syrie), et des dizaines d'autres, tous auréolés par la Sorbonne et ses orientalistes chrétiens (inévitablement jésuites) ! Ce mouvement ressemble à une offensive  généralisée de mise en doute et démolition des fondement de l'Islam, de ses convictions fondamentales, des concepts de la foi (Âqida) définis par les premiers et authentiques érudits. 
Résumé :
Pour captiver notre attention, par sa haute stature d'historien, Boukrouh cite Alexis de Tocqueville, Jung, Jacques Attali, Bernard Lewis ! Des "penseurs" dévoués à l'enrichissement de l'Islam et de son histoire !(sic). Il omet la mention de BH Levy comme référence, ce qui aurait enrichi la pertinence de ses égarements !
 Bénévolement, ces "penseurs" accompagnent l'Islam vers sa dernière demeure ! Le comble dans cet exposé; est la contradiction, il nomme les réalisations de la civilisation tout en annonçant sa mort précoce "30 ans après la mort du Prophète " (saaws) Remarque : il cite le Prophète (saaws) sans jamais la formule révérencielle "saaws" ! Boukrouh annonce clairement sa reforme, ou plutôt répudiation de l'Islam !

Aucun commentaire: