21 sept. 2017

Facebook déteste qu'on confirme et prouve les bienfaits du financement non-conventionnel et la nuisance du recours à l'endettement extérieur (banksters)

Facebook déteste qu'on prouve les bienfaits du financement non-conventionnel et la nuisance du recours à l'endettement extérieur (banksters). Bloqué pendant 7 jours pour avoir fait l'éloge du plan de financement (non-conventionnel) publié par le gouvernement Ouyahya en réponse aux directives de Bouteflika, dont celle du refus catégorique de l'endettement extérieur. 

Le texte de la publication sur facebook et les photos associées.
---------------------------------------------------------




" L'argent est indispensable au programme prévu, or il est disponible grâce à notre banque nationale, pourquoi aller l'emprunter au près d'autrui et retomber dans le piège du chantage financier et l'abandon de la souveraineté, une mise en esclavage subi durant les années 90 ?
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le concept de "planche à billets " est un concept révolu, ceux qui s'y réfèrent induisent l'opinion en erreur ! Les media de la subversion le répètent en boucle, le mensonge répété 1000 fois devenant une (fausse) vérité dans la perception par l'opinion d'un concept donné.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
- Qu'en est-il de cette "planche à billets " ?
"Ce processus s'appelle le financement monétaire, ou plus péjorativement décrit par l'expression .......« faire fonctionner la planche à billets ». Néanmoins, cette pratique est .....désormais très limitée, et même ..........strictement interdite dans certaines zone monétaires telles que la zone euro (Article 123 du Traité de Lisbonne)."
- La méthode actuelle :
"Dans l'économie moderne où la monnaie est essentiellement scripturale (électronique), la création monétaire est aujourd'hui largement conduite par les banques privées, par l'émission de crédits. En effet, lorsqu'un crédit est accordé, la banque crée la monnaie nécessaire à ce crédit par un simple jeu d'écriture dans un livre comptable. Ce système est parfois appelé le système de réserves fractionnaires." (wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9ation_mon%C3%A9taire)


Remarque : INTOX MÉDIATIQUE !


El-Watan poursuit avec acharnement sa campagne de désinformation dénigrant et stigmatisant le plan d'auto-financement dit non-conventionnel ou Qualitative Easing, approche pratiquée par TOUS les pays développés depuis 1990 (Japon). Le quotidien (financé lui par Bnp Paribas, Rothschild), caricature malicieusement la stratégie de l'Algérie en "planche à billet", ce qui est faux ! El-Watan et tous les media de l'opposition éperonnés par Paris-Sion tentent de "faire croire" que l'endettement extérieur est la solution, ce que les banksters lui ordonnent de promouvoir.

Aucun commentaire: