27 mai 2014

Algérie Et Violence À Bedjaia : El-Watan Père Adoptif De Barakat Lance Ses Bombes Puantes Sur Les Élections !

La violence  est le détonateur des révolutions. 
La déstabilisation planifiée par le Nouvel Ordre Mondial Juif dans tous les pays,  depuis celle en France (1789) et les suivantes de Russie (1917), à celle d'aujourd'hui auréolées "Printemps arabes", est accompagnée de manifestations et de provocations de l'autorité jusqu'à causer des pertes humaines.
Un peu de mythologie :
Le sang est le lubrifiant de la révolution. Des historiens décrivent les guerres et les révolutions comme un rituel de sacrifice à B'aâl
1- chez les anciens peuples sémitiques [de: Babylone, Sumer, de Chaldée et d'Assyrie]. À l'origine, un certain nombre de divinités de la fertilité et du dieu Soleil;
2. Le  "Dieu de Babylon" - spécifiquement dieu païen, qui porte le titre officiel de «Le Seigneur», «Le Maître» ou «Le Grand Architecte» - dans la hiérarchie de Babylone [ou, le Panthéon] du dieu soleil.)
la divinité des juifs talmudes. Substituée à la tradition abrahamique du sacrifice du bélier, les rabbins de Babylone ont remplacé ce rite par le sacrifice de goyim ! 

Les salafistes adeptes du Wahhabisme, ont repris à leur compte cette pratique, ce qui signale leurs origines talmudes; les Saoud en sont l'illustration et les fiers héritiers infiltrés à partir du Golfe (Qarn Ecchaitan) dans la plus haute hiérarchie islam-mimique, et ont établi la "Mosquée de Satan" 3em pilier du temple pyramidal du Dajjal !  

Aucun commentaire: