18 sept. 2015

Nouria Benghabrit poursuit son "programme" ! L'éducation nationale orpheline est livrée aux fantasmes d'une fervente "républicaine laïc".


Nouria Benghabrit poursuit son "programme" ! L'éducation nationale orpheline est livrée aux fantasmes d'une fervente "républicaine laïc". 

La performance, rendement, et la qualité de l'éducation sont défectueuses pour deux raisons principales
-1- non académique et qui relève de la prise d'otage par la franc-maçonnerie du pays en 1962; une approche élucidée mainte fois dans le blog.
L'armée des frontières, les DAf, les sorbonnards ont sous les ordres de Boukharrouba et en étroite collaboration avec les loges de Paris-Sion livré le pays à l'autorité de la "fraternité" en échange de privilèges, essentiellement la complicité, le silence, et la confidentialité lors des malversations financières et des évidences dérangeantes des vérités historiques inscrites dans l'histoire commune algéro-française de près de deux siècles. La règle est donc que l'éducation est sous l'emprise de cette organisation internationales subversive, qui coordonne les plans des tenants du Nouvel Ordre Mondial (NOM).
«Celui qui serait maître de l’éducation, dans un pays pendant cinquante ans, serait maître de l’avenir de ce pays».(Leibnitz)
L'UNESCO est un bras du NOM et l'interlocuteur officiel entre notre ministère de l'éducation et la hiérarchie judéo-maçonnique !
-2- la deuxième est pédagogique et doctrinale, elle pointe et dénonce le choix de l'école républicaine laïc comme modèle idéologique conditionnant le contenu, les références historiques (l'Histoire officielle écrite à Paris-Sion), la dévaluation du religieux et son rôle consistant dans la formation des enfants (à l'image de celle dispensée par la Zaouia, ferment des grandes compétences intellectuelles et scientifiques du passé), etc..
Remarque :  Les défis étant nombreux, dont celui de l'amélioration des différents niveaux scolaires et des programmes  de la première année du primaire au baccalauréat, il est inconcevable et aberrant que la situation soit rendue plus ardue en préconisant la généralisation du pré-scolaire, un projet/p^rogramme non homologué dans le monde, aux USA et au Canada en particulier, où ses bienfaits ne sont pas significatifs et sont souvent remis enquestions et réfutés ! 
Nouria Benghabrit oeuvre a compléter la ruine de l'école, elle était au paravent, avant sa prise de fonction au ministère, en partie responsable des dysfonctionnements enregistrés ces deux décennies en tant que chercheur au sein du CRASC (Centre National de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle) et ses travaux sur le pré-scolaire. La question se pose de savoir quels mérites ses travaux ont ils récolté pour le verbiage et le remplissages de tableaux de bilan.
Sa détermination à séparer le scientifique, dit "moderne " (éternel leurre franc-maçonnique qui a détruit l'Église et le cléricalisme),.. du traditionnel (qu'elle évite de qualifier de révolu).
Erreur ou préméditation douteuse ? La preuve par deux ; Israël est un état théocratique, où la religion est intimement liée aux programmes et aux activités des élèves, ce qui n'a pas empêché ce pays d'être classé 2em mondialement en 2011, ni de détenir une position enviée dans la recherche et la technologie de pointe !

(http://fr.wikimini.org/wiki/Syst%C3%A8me_%C3%A9ducatif_isra%C3%A9lien)
-le régime à l'école israélienne : Rituel du matin : Le matin, ils font une prière. - Matières enseignées Les matières enseignées sont : l'anglais, l'enseignement biblique et la lecture, le judaïsme, la science technologique, les mathématiques, l'hébreu (école juive), l'arabe (école arabe) littérature hébraïque, l'histoire et le civisme.
- Enseignement d'une religion : Il y a un cours de culture juive et un cours sur la Bible dans les écoles juives. Dans les écoles arabes, il y a des cours sur le Coran.


 

 


Aucun commentaire: