26 août 2015

Benghabrit et la langue maternelle : un prétexte à l'abandon de la souveraineté nationale en matière d'éducation au profit de l'UNESCO !




Darija un prétexte à l'abandon de l'éducation à la subversion de l'UNESCO !
Farid Benramdane, conseiller de Benghabrit chargé de pédagogie, transcription de sa déclaration à la presse, le discours type du Nouvel Ordre Mondiale :


«Lorsque l'enfant accède à l'école, nous devons respecter la langue maternelle, c'est pas nous qui le disons, le respect des langues maternelles, relève d'un enseignement de qualité ! L'ONU....heu..l'UNESCO, AFFIRME, C'EST PAS NOUS, c'est pas l'Algérie ! dans le monde entier l'élève, pour qu'il soit équilibré, il nous faut respecter l'éducation des parents pendant deux ans. Il doit accéder à l'école pendant au moins deux ans dans sa langue maternelle pour ne pas créer de conflit linguistique et communicatif entre la mère et l'école. L'école est une prolongation .... Quand un enfant, nous respectons la langue de sa mère, vous êtes sûr que cet enfant défendra les droits de l'homme ! »
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le ballon sonde de la "darija" entre dans le cadre d'un vaste plan d'introduction de la notion de "défense des droits de l'homme" dans la culture dominante. En apparence seulement, car en pratique les "droits de l'homme" sont pernicieux, sont une utopie, une manigance de l'institution onusienne, une ruse pour désarmer l'opinion devant l'introduction de nombreux abus, guerres illégales, ou banalisation d'abominations (le mouvement LGBT introduit dans l'école sous couvert de lutte contre l'homophobie, inégalité, violence sexuelle, etc ..) Le Nouvel Ordre mondial Talmude en action !
UNESCO :
Le rapport de l'UNESCO, appelé « Directives internationales pour l'éducation sexuelle », sépare les enfants en quatre groupes d'âge : 5 à 8 ans, 9 à 12 ans, 12 à 15 ans, et 15 ans à 18 ans.

En suivant le programme volontaire Onusien sur le sexe, il sera dit à des enfants ayant tout juste 5 à 8 ans que « toucher et frotter ses parties génitales s'appelle la masturbation » et que les parties privées « procurent du plaisir une fois touchées par quelqu’un. »
Dès qu’ils atteignent 9 ans, ils apprendront les « effets positifs et négatifs des aphrodisiaques, » et seront confrontés avec des idées comme l’ « homophobie, la transphobie et de l'abus de pouvoir. »
À 12 ans, ils apprendront les « motifs » pour avorter - mais ils apprendront déjà au sujet de leur sûreté pendant trois années. Quand ils ont 15 ans, ils seront exposés à des conseils directs pour promouvoir le droit et l’accès à l’avortement. »
Une référence parmi des milliers :  alterinfo.com
 

Aucun commentaire: