25 août 2015

Benghabrit est irresponsable et incompétente et une menace pour l'identité de la nation et l'initiation de nos enfants à l'algérianité et ses constantes ! Son idéologie saturée de laicisme sorbonnard va corrompre l'école !




Le débat ou chahut sur les nouvelles méthodes d'enseignement dissimulent insidieusement l'enjeu capital existentiel du choix de l'approche doctrinale, "laïque ou religieuse", de l'éducation et de l'instruction. Le contenu des programmes est conditionné par l'objectif à atteindre, former des algériens conforme à leur identité aux volets multiples culturels, religieux, historiques, et civilisationnels, ou ....dresser des enfants et les adapter à une société en changement, corrompue par la culture dominante "mondialisante", profondément matérialiste, uniquement dédiée à produire des ressources humaines consommables pour le marché du travail, l'industrie et les services.
Nous disons non aux théories de l'UNESCO auxquelles fait allusion la ministre "sous influence" de commissions irresponsables, dites commissions et bureaucrates déjà responsables/coupables de la décomposition de l'école depuis 40 ans ! Nous affirmons que madame Benghabrit, produit de l'école laïque, de l'université de Parsi 6 et agent de l'UNESCO, n'est pas apte à juger, évaluer, apprécier, percevoir, la mission et le rôle de l'école dans la formation de citoyens algériens authentiques, harmonieusement équilibrés, en adéquation avec leur héritage national, familial et culturel, combinant spiritualité, et connaissance du monde matériel ! L'enfant est une création d'Allah combinant esprit et corps. L'école laïque lui dénie l'épanouissement spirituel que lui offre seule une éducation religieuse authentique, soulignons le.....définitivement distincte de celle distillée par les wahhabite-nahdistes-salafistes infiltrés dans le corps enseignant et son administration.
La polémique de l'introduction de la darija et les accusations contre l'éducation traditionnelle musulmane (de la Zaouia ou médersa)
sont un écran de fumée, tout en étant une autre arme dirigée contre la qualité de l'enseignement. En elle même contre productive et anti-pédagogique, la darija est porteuse d'une attaque, celle de l'atteinte à l'apprentissage de l'Islam qui a pour support la langue Arabe ! Les conséquences diffuses, insidieuses, des reformes et méthodes proposées par Benghabrit ont en fait un dessein : diminuer l'importance de l'Islam dans l'éducation et permettre un glissement subtil vers la laïcité. La laïcité est la doctrine scélérate, athée, matérialiste, modelée et imposée par la franc-maçonnerie à l'école catholique en Occident et constitue la source principale de la déroute actuelle et décomposition morale de l'humanité, démarrant à l'école. Le même dessein est entrepris en Algérie par le Pouvoir de l'Ombre qui y est fédéré aux loges de Paris-Sion !

2 commentaires:

KM a dit…

Salam cher frère,

Je me suis permis de reprendre ton article (et de corriger une petite coquille/erreur: Parsi6, en réalité Paris 5 (Sorbonne-Cité) Paris 6 étant l'université Pierre et Marie Curie.

Fraternellement,

wah fkir a dit…

salam KM, de rien, tu es le bienvenu et c'est un honneur pour moi de partager tout matériel que j'aurais produit dédié uniquement au service de l'Algérie !
Toute atteinte à notre identité doit être sévèrement, pour ne pas dire impitoyablement, confrontée! Merci pour ton soutien et ton aide.