27 nov. 2014

LA CULTURE N'EST PAS UN FOURRE-TOUT OÙ SOUS PRÉTEXTE D'ADORER TEL ART OU TEL DIVERTISSEMENT, ON Y JETTE LES FRUITS DE SES PROPRES FANTASMES, LES ERREMENTS DE SON IMAGINATION, LES DÉRIVES DE SES ILLUSIONS, OU LES ERREURS DE SON JUGEMENT.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
NOTRE HONORABLE MINISTRE DE LA CULTURE EXHIBE UNE TENDANCE (ALARMANTE) VERS UNE RÉVISION DES VALEURS DE NOTRE PATRIMOINE NATIONAL. ON NE PEUT LA BLÂMER, ELLE N'EST  NI DESTINÉE, NI PRÉPARÉE, NI FORMÉE, NI ÉDUQUÉE POUR UNE  MISSION AUSSI DÉLICATE. LA CULTURE EST UNE LOURDE CHARGE, MÊME POUR UN GOUVERNEMENT AU COMPLET ! COMMENT PEUT-ON LA CONFIER À UNE SEULE PERSONNE ?
QUI PLUS EST N'A DE MÉRITE QU'UN DOCTORAT DE LA SORBONNE, EST DONC IMPRÉGNÉE D'UN SAVOIR QUI N'A AUCUN, SOULIGNONS AUCUN,  RATTACHEMENT OU ENGAGEMENT, AFFECTIF OU ÉMOTIONNEL, AVEC NOTRE CIVILISATION, NOTRE HISTOIRE PASSÉE ET NOTRE DEVENIR ?
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
UNE SUGGESTION : À QUI CONFIER LA GESTION E LA CULTURE ?
(SUJET POTENTIEL D'UN DÉBAT SÉRIEUX, LORSQUE LES LANCEURS DE BOUQUETS DE FLEURS AURONT ÉPUISÉ LES STOCKS DES FLEURISTES, BIEN SÛR)
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
 UNE TACHE AUSSI VITALE DOIT ÊTRE D'URGENCE PRISE EN CHARGE PAR UN CONSEIL NATIONAL D'EXPERTS DE LA CULTURE, COMPOSÉS DE PROFESSIONNELS, D'UNIVERSITAIRES, DE PENSEURS, D'ARTISTES EXPÉRIMENTÉS, DE SPÉCIALISTES DES DIFFÉRENTES COMPOSANTES DE LA CULTURE (ANTHROPOLOGUES, ARCHITECTES, LINGUISTES, THÉOLOGIENS, HISTORIENS, ÉDUCATEURS, ARTISANS, ETC..) SOIGNEUSEMENT TRIÉS D'ABORD POUR LEUR
-  ENGAGEMENT PATRIOTIQUE/NATIONALISTE ET AMOUR DE LA PATRIE,
- ATTACHEMENT AUX VALEURS NATIONALES,
- COMPÉTENCE DANS LEUR DOMAINE RESPECTIF OU GÉNÉRALISTE,
- BIOGRAPHIE, CONVICTIONS, ATTACHES, AUTHENTIQUEMENT ALGÉRIENNES,
-  PROFIL ACADÉMIQUE OU INTELLECTUEL CONFIRMÉ,
- ETC...
UN CONSEIL NATIONAL ! VISIBLE, TRANSPARENT, DÉMOCRATIQUE, OUVERT AU DÉBAT, DONT LES OBJECTIFS ET LES PROGRAMMES SONT CLAIRS, NON OCCULTES ET MIJOTÉS DANS DES OFFICINES OBSCURES, MAIS RENDUS PUBLIQUES. LE PEUPLE EN DÉCOUVRANT L'IMPORTANCE DE LA CULTURE AFFIRMERA PAR SON ADOPTION SA CITOYENNETÉ ET SON PATRIOTISME, ET SERA MOBILISÉ POUR PARTICIPER À UNE ŒUVRE CIVILISATIONNELLE.
CETTE ENTREPRISE DOIT ÊTRE UN PROJET DE SOCIÉTÉ SOUVERAIN SE LIBÉRANT DES INFLUENCES NÉFASTES ET DE LA MAIN MISE D'INDIVIDUS HYBRIDÉS QUI PUISENT LEUR NOTORIÉTÉ
-  DANS UNE COMPLÈTE SOUMISSION AUX MODÈLES FRANÇAIS, EUROPÉENS, OU AMÉRICAINS, DES ARTS ET DE LA CULTURE,
-  À LA SINGERIE DES COMPORTEMENTS PUISÉS DANS LES REVUES DE LA "PEOPLE" SOCIÉTÉ DÉCADENTE, OU
-  DE PARVENUS PROJETANT SUR UN PATRIMOINE COLLECTIF LEUR SNOBISME NOUVELLEMENT ACQUIS    ! 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
LES PREMIERS RESPONSABLES DU GOUVERNEMENT DEVRONT ASSUMER AVEC CONVICTION ET DÉVOUEMENT LA RÉUSSITE DE CE PROJET,  HONNÊTEMENT BAPTISÉ ".....DE DÉVELOPPEMENT GLOBAL".
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
A SUIVRE ....

Aucun commentaire: