13 déc. 2015

"L'indignation " est une mise en scène théâtrale ! Les avocats du Général Hassan et admirateurs de Toufik sont intimement liés à la France Sionisée !

La défense du général Hassan (Abdelkader Aït Ouarabi) par la nébuleuse amazigh et crypto juive des média n'est pas en son honneur ! L'association du général Toufik à cette saga et sa réhabilitation par la même nébuleuse n'est également pas honorifique.

Remarque générale :
 La lutte anti terroriste est une mission de la défense nationale qui a donné des fruits grâce aux sacrifices des milliers d'Algériens de tout âge qui ont confronté le danger sur le terrain. À ces homme et femmes, il n'est pas accordé suffisamment de crédit par les média, spécialement ceux dits "indépendants", média qui couvrent d'une omerta cynique la bravoure du peuple dans son ensemble.
NB : Les relations incestueuses entre El-Watan, TSA, Algérie-Focus, Maghreb émergent, .....et.... la juiverie internationale et française sont pointées du doigt dans ce blog depuis 2008 ! 



D'autre part l'infiltration des ONG internationales est également amplement documentée dans ce blog !Média et ONG subversives constituent le noyau de ce que j'ai désigné par "chevaux de Troie " de l'ennemi.
Sur ce volet sécuritaire, nous souhaiterions connaitre les mesures et les stratégies mises en place par les génies du DRS aux postes de responsabilité depuis des décennies, et des rapports sur les relations des ambassades étrangères, qui opérent en Algérie en terrain conquis, avec de nombreux collaborateurs algériens dans tous les partis politiques, la société civile, les "capitaines d'industrie ", les gestionnaires et administrateurs locaux (relations que plusieurs articles du blog dissèquent!)
Rien ne semble être fait devant cette menace, sinon l'expression de balbutiements d'enfants comparés à celle par la voix d'homme de Poutine qui a mis à la porte les mêmes ONG, manu militari  !
Le pays est complètement encadré par les réseaux d'ONG et associations financées et administrées par les employés de Soros et Brezinjsky et l'administration centrale des organisations siégeant à New York !
L'affaire "Général Hassan"
Qu'un ex-ministre de la défense, Khaled Nezzar argumente sa plaidoirie en faveur de Hassan, avec le genre de phraséologie euphémique est déplorable, et dévoile son incompétence ou carrément sa duplicité :
«Il est curieux que ce procès intervienne à ce moment précis où des turbulences sont constatées au plus haut sommet de l’Etat – la maladie du Président, la course effrénée pour le pouvoir, la lutte des clans et j’en passe. Les déclarations et les postures des uns et des autres sont la preuve irréfragable que quelque chose va mal dans la «maison Algérie» et qu’il est nécessaire que le plus haut magistrat du pays y mette un terme pour le bien de tous et la stabilité de la nation.»
Un ex-ministre de la défense qui intervient en ces termes et brandit l'épouvantail de "lutte des clans " traduit une ignorance des vrais enjeux et des partis impliqués dans la guerre silencieuse qui se déroule depuis 15 ans entre le président Bouteflika et le ....pouvoir de l'ombre ! Nezzar en fait-il partie ?
- Qu'a accompli Nezzar pour dévoiler et dénoncer l'infiltration de la société civile et des média par d'innombrables acteurs tous téléguidés de l'extérieur ?
- Pour quelles raisons est réservé à "TSA.COM" l'exclusivité et le privilège des interviews des avocats (1, 2, 3) du général condamné ?
- Pourquoi TSA ?

- Est-ce que l'alibi se situe dans l'expertise que le quotidien en ligne puise dans son partenariat diversifié avec les médias juifs de France, dont "La Tribune " , un des plus représentatifs, le plus pesant, et le plus sophistiqué, puisque son directeur initie des conférences sur la sécurité réunissant Israël et France, et une nuée d'experts de haut calibre ?!

Aucun commentaire: