14 juin 2015

Ali Benflis, ex-colonel A.Bencherif bencherif, donc Boukharrouba Alias H.Boumédienne, acteurs du plus grand complot dirigé contre ce pays depuis 1830 !

Le bras droit de Boukharrouba, A.Bencherif, est un caractère intéressant de notre histoire. Il illustre à lui seul toute l'opacité et les non dits de la révolution algérienne avec ses méandres sinueux et ses secrets soigneusement dissimulés depuis 1962. Tout était resté secret , mais commence à apparaitre au grand jour, malgré les tentatives des anciens apparatchiks de la dictature (Benflis, Hamrouche, El Ibrahimi, etc...) de faire obstruction à la vague de révélations qui mais à nu la véritable nature subversive, anti-nationale, traitre, agents du pouvoir de l'ombre de France,  du socialisme spécifique et de ses faux dévots !

Lounes Aggoun : «Ahmed Benchérif était missionné par De Gaulle pour infiltrer la révolution.»
Pourquoi le colonel A.bencherif s'est opposé à l'élection de A.Bouteflika et pronostiqué seulement 20 % des voix en sa faveur ? Pourquoi A. Bencherif soutient A.Benflis ? Lisons d'abord ce que L.Aggoun historien, dévoile à propos de Bencherif :
(transcription de la vidéo au lien https://www.youtube.com/watch?v=QOUjqCaWExs
«....parmi ces déserteurs (entendre les DAF), tous ne sont pas des opportunistes, il y avait des déserteurs des gens qui ont rallié le maquis sincèrement.
-(
à propos de la promotion Lacoste ) ..Moi ce que j'ai fait dans le livre, c'est que j'ai pris l'itinéraire d'un élément, c'était Ahmed Bencherif, et j'ai suivi son itinéraire qui démontre, mais sans l'ombre d'un doute que c'était un homme missionné par le général De Gaulle pour infilyter la révolution algérienne . Et Ahmed Bencherif ce n'est pas n'mporte qui, c'est l'un des piliers du FLN à l'époque au niveau de la frontière tunisienne, c'est un des piliers du pouvoir qui a ...sous Ben Bella; c'est un des piliers du pouvoir sous Boumedienne, donc voila, on ne peut pas parler comme ça généralement d'une promotion, mais si on suit quelques itinéraires, et moi j'en ai privilégié trois ou quatre celui de Ahmed Bencherif, celui de Ben Bella lui même, et celui de second couteaux pour s'assurer, Bachir Boumaza, Ali Haroun, et compagnie...et on voit que se sont des éléments qui ont été missionnés pour s'assurer que les intérêts de la France ne soient pas compromis après l'indépendance. Et je peux.. me...... vous dire que dans.....du point de vue de la France ça n'est pas anormal qu'il procède de cette façon là. Le problème c'est que le pouvoir qui prit, enfin les militaires qui ont pris le pouvoir ont fait de l'Algérie ce que nous constatons aujourd'hui, c'est à dire pendant 50 ans le déni total à tout algérien d'avoir le droit de quoi que se soit, de parler, d'écrire, de parler de son passé, de jouir de son sol, des bénéfices de son sous sol, etc.. »
https://www.youtube.com/watch?v=QOUjqCaWExs
 

Aucun commentaire: