25 avr. 2015

Hassina Oussedik, directrice d’Amnesty Algérie :«...VENGEANCE et NON DE JUSTICE»



Pourquoi les ONG insistent pour la suppression de la peine de mort pour des gens COUPABLES de crimes odieux ? Et pourquoi se taisent-elles sur les crimes, génocides, agressions, commis contre des INNOCENTS de la planète, par les mêmes pays qui les financent et les gèrent ? Une de leur agentes, une mercenaire d'Amnesty Internationale harcèle notre gouvernement, lui qui n'a jamais commis de crimes contre l'humanité, et demande l'abolition de la peine de mort !
- L'utilité de cette requête prétendue "humanitaire" ?
- Aucune ! Sauf la suppression d'un moyen de dissuasion qui ouvre la porte au pourrissement social et l'ouverture à une forme de permissivité juridique envers la criminalité et les délits graves ! De la talmuderie pure et simple dirigée contre l'humanité ! Lisons les insanités de cette cervelle d'oiseau amnésique
( Hassina Oussedik, directrice d’Amnesty Algérie)
«La peine de mort est un acte de VENGEANCE et NON DE JUSTICE»
Vengeance ? Un châtiment décrété par Allah, dans toutes les religions révélées qualifié de VENGEANCE ? ET PIRE D'INJUSTICE ?
Qu'attendent notre justice et nos autorités pour mettre fin aux agissements provocateurs de ces charlatans parachutés de New York, mère de toutes les injustices planétaires, qui s'ingèrent dans la formulation et l'application de nos lois ? Combien de fois devrons-nous endurer les méfaits de cette cynique écervelée, mercenaire à la charge des juifs de New York qui ose dérouler sa pernicieuse propagande visant à nuire à la stabilité de ce pays ? Et ceci avec la complicité de qui ? Mais naturellement d'El-Watan le quotidien à Rothschild ?
- Poutine du revers de la main les a balayé tous, y compris les franc-maçons du Rotary! Pourquoi n'en fais vous pas autant, Mr Sellal, Chef de gouvernement ? La disponibilité des crêpes sur le front de mer d'Alger n'est pas aussi vitale !

Aucun commentaire: