22 janv. 2011

Chawki Amari D'El Watan Et Les Psychopathes Des Média Agents De La Laicité, Les Emeutes Exposent Leur Haine Cynique Des Musulmans Par L'Incitation Préméditée Des Jeunes Au Suicide, Génocide Programmé Par NOM.

Voudriez-vous que celà arrive à vos enfants ? C'est ce que les média laïques militent pour. Boycottons les !
Les émeutes ont donné naissance à un phénomène d'expression des revendications sociales jusqu'à lors inconnu dans les pays affectés par ces événements, le suicide par immolation. L'agitation sociale a été accompagnée d'un tumulte des média également sans précédent, dévoilant des contradictions dans l'exposé de nombreux chroniqueurs et analystes qui durant des années vantaient le "miracle économique tunisien" puis s'embarquèrent allégrement dans le bateau de la contestation pour fustiger les abus de Ben Ali et de ses proches durant son règne de 23 ans. "Tourner la veste" chez ces propagateurs d'intox n'est pas surprenant et reflète leur profond mépris de la vérité et leur habilité à s'adapter aux tendances de l'heure, un trait de caractère typique des hypocrites dont la foi en la vérité, les droits humains, le bien être économique ne sont que des armes dirigées contre ceux qui n'adhèrent pas à leur idéologie-religion, la laïcité. Le verbiage qui accompagnent leurs discours n'est que leurre et appât destiné à saisir les proies que leur cynique entreprise tente d'attirer dans le piège de la négation des théismes, des valeurs morales et des commandements divins. 
Tels des hyènes, ils ont accourus de tous les horizons pour glorifier la révolution du Jasmin, attirées par l'odeur du sang. Sang que ce genre d'évènements fait couler à flot depuis que le judaïsme-talmudisme en a énoncé les principes utopiques, nous promettant monts et merveilles, mais nous assurant que les guerres meurtrières et les conflits, les génocides et à la misère humaine. Les pièces à conviction  à verser dans le dossier de l'œuvre de destruction de ces idéologies sont les deux guerres mondiales, l'instauration du communisme en Russie et en Chine, le mythe de l'holocauste et sa réparation par l'octroi de la Palestine aux sionistes, la guerre contre le mythique terrorisme par l'invasion de l'Irak-Afghanistan, les guerres civiles sur tous les continents. A défaut d'agression militaire directe, les juifs qui contrôlent les affaires de ce monde ont conçu l'arme silencieuse de destruction massive qu'ils actionnent par le mécanisme des organisations affiliées  à l'idéologie de l'humanisme et à sa religion, le sécularisme-laïcité. (Lien pour appréhende ces concepts et découvrir leur véritable objectif, la négation de Dieu et de la religion sous l'euphémisme de "l'autorité de la raison" opposée à la foi). Les maitres de l'intrigue, les Rabbins et leur progéniture ont pendant au moins deux siècles énoncé des théories, confectionné des programmes scolaires, formé et recruté des adeptes, et décrété des lois grâce à leur contrôle des gouvernements occidentaux. La franc-maçonnerie se réservant de vulgariser cette religion au nom des trois abstractions "égalité-fraternité-liberté". En Algérie, en Tunisie, au Maroc, en Égypte, des cercles, des organisations et associations ont été créés pour assoir les prémices de la prise de pouvoir par les laïques sous la tutelle de leur hiérarchies de New York, Paris, Londres, Rome. 
Les échanges incessants entre les adeptes de la laïcité dans les pays musulmans et leurs maitres des capitales étrangères sont destinés à vitaliser leur recrutement, donner une assise officielle internationale à leur mouvement, à rétribuer les bons élèves, et dresser des plans d'action. Les Said Saadi, Mostefa Bouchachi, Wassyla Tamzali, Salima Ghazali, etc.., sont ces agents de la laïcité. Leur étroite collaboration avec les ONG et leur assidus rendez-vous à New York sous la coupe de la Freedom-House, signalent le danger qu'ils représentent pour les croyants en général, les Musulmans en particulier. Les média qu'ils contrôlent et dissimulent sous l'étendard de média indépendants, œuvrent à la propagation de l'idéologie, à la manipulation et orientation de l'opinion par des techniques raffinées d'ingénierie sociale. La modulation de "l'état d'âme" et de l'humeur de la population sont les principaux objectifs de leur incessante intox, véhiculée par le harcèlement de l'opinion, par la diffusion d'information réconfortant leur desseins et leur lutte acharnée subversive contre les pouvoirs et gouvernements qu'ils n'ont pas encore totalement subjugués. Les techniques talmudes les plus sophistiquées, "du faire croire", "du mensonge répété jusqu'à en faire une vérité consensuelle", de la "diffamation enrobée de mensonge", de "l'agresseur qui se presse au tribunal et se plaint le premier, d'être la victime", de "la bouteille à moitié vide", "les vues de pseudo experts complices", etc.., sont utilisées systématiquement, jusqu'à éreinter l'opposition et démoraliser l'opinion. Un site spécialisé dans l'étude de l'importance de "l'humeur" sur les performances économiques et l'évolution de tous les indicateurs financiers et économiques, traite du thème de la "socionomics" à l'institut du même nom, au Lien "socionomics.net". Troublant le rôle, l'importance et l'influence des tendances, des goûts, des modes, des utopies, des mensonges enrobés du verbiage "d'experts", lorsqu'on examine leur impact sur le monde réel et sur la perception de la réalité.
Dénoncé maintes fois dans ce blog, la manipulation de l'opinion par diverses techniques d'instillation du désespoir, spécialement dans les jeunes encouragés à développer l'ingratitude et à renoncer à leur patriotisme. Ajoutez à celà l'exagération et l'amplification des carences du pays, la dissimulation des réalisations et des progrès réalisés, l'affichage des publicités pour les candidats à l'immigration (les mirages Canada, USA, Australie), la glorification et la défense des harraguas au mépris des dangers encourus et des risques menaçant le bien être de ces jeunes mus par des fausses illusions et conditionnés par le travail de sape des média indépendants.
La couverture médiatique des émeutes en Algérie et en Tunisie a fait apparaitre un nouveau syndrome enfanté par les machinations de la nébuleuse axée sur l'idéologie-religion laïque qui vise à détruire l'harmonie de ces pays en la submergeant de formules concoctées par les tenants du Nouvel Ordre Mondial Juif dans les laboratoires d'ingénierie sociale de New York et Tel Aviv. 
Les chambres d'écho dans les rédactions et les foules d'agitateurs résonnent des cris  "Droits de l'homme ! Démocratie! Liberté ! Égalité ! Justice ! Progrès ! ", à savoir toutes les abstractions clamées par les détendeurs du pouvoir officielle ou occulte regroupés autour de l'OTAN, de l'ONU, de l'UE . Abstractions réservées aux masses actionnées pour exécuter les révolutions colorées ou celles des fleurs, pendant que l'injustice prévaut et règne par la force destructrices des drones et de l'uranium appauvri là où les alliés décident d'y installer leur modèle démocratique, ou devrait-on dire "démon-cratique" !  La justice réelle est fondée sur la force et la loi du plus fort !
Le plus irritant dans ces campagnes de désinformation menées conformément à un agenda machiavélique est la collaboration étroite d'agents complices ou consentants qui, par calcul, intérêt ou malveillance, exaltent leur lectorat et glorifient les actes réprimandés, de destruction de biens publiques, d'agression physique des personnes en charge de la sécurité, et plus grave, l'immolation. Ce geste de désespoir déclenché par une colère aveugle associée à l'impuissance de la victime à canaliser ses revendications et obtenir une réponse favorable, est de manière cynique valorisée et encensée par tous les commentateurs et chroniqueurs qui ne dénoncent jamais l'acte suicidaire en soulignant ses conséquences morales et religieuses. AUCUN article ne prononce une condamnation de l'acte, et de ses conséquences ! Tous versent dans le louange et l'idéalisation !  Le quotidien El Watan, ramassis de dégénérés de la laïcité, excellant dans la discorde, l'islamophobie, et le morcellement territorial en Algérie, est le prototype du média déstabilisateur qui à l'occasion des émeutes s'est lancé dans la célébration de la "révolution démocratique", chantant les bouleversements en Tunisie et anticipant une réplique en Algérie. Car c'est de l'Algérie qu'il s'agit bien, l'objectif de ce Tsunami tunisien est un coup d'état contrôlé visant à assurer la relève dans un pays traditionnellement hospitalier et ami des occidentaux, Israël inclus. La mise en scène de la " fuite " de Ben Ali est réservée à la galerie des crédules et la révolution qui s'est déroulée sous les flashes des journalistes n'est qu'un grand ménage de palais, la nomenklatura locale tenant les rênes du pouvoir, accordant à la populace un peu de défoulement au prix de  liesses populaires anarchiques. De l'immolation, El Watan n'a aucune perception religieuse, encore moins musulmane. En bons élèves de l'abomination judaïque de l'humanisme et des sciences sociales juives, ces 
chroniqueurs,  ont ingurgité toutes les insanités et monstruosités servies par les écoles des rabbins, intoxiquant leur esprit et s'excluant de la grâce divine que seule la foi autorise. S'appuyant sur la fraude de la psychanalyse et de la raison spéculative chaque "doctor" donne sa version embaumée de scientisme verbiagent.
Aucun diagnostique ne s'accorde avec les autres, c'est la science au rabais en cette période de soldes !
Tout le monde y met de son expertise et l'immolation devient un sujet banal. L'équipe de choc d'El Watan
Chawki Amari---Mélanie Matarese---Ramdane Koubabi---        Ghellab Smail---Fella Bouredji Smail, traite du sujet en                 faisant le montage d'une caricature, voir ci dessus :      

Les êtres humains deviennent de simples bouts de papier, caricature symbolisant le cynisme de ses créateurs.
Pire l'acte d'immolation est idéalisé en arrangeant un interview et en dressant un compte rendu orienté de 6 rescapés qui minimisent la gravité de leurs actes, pour démontrer utilement ce que le quotidien vise d'abord :
l'incitation au suicide avec.....des chances de survie. Diabolique ! L'inspiration juive talmude dans son grand jour, des chasseurs de têtes des Goyim. L'équipe réunit trois ou quatre névrosés, médicalement et cliniquement condamnés à la démence (voir Chawki). Et une journaliste française suspecte qui jongle avec le chiffre des victimes, "11", "25", "30 tentatives" tout au long de ses articles, des statistiques réelles à géométrie variable. "Wishful thinking" traduirait mieux son souhait morbide et criminel de voir le phénomène s'amplifier pour sa propre convenance. Sa vraie mission à Alger ? Un trait commun les réunit, l'abominable hybridation de la laïcité, où genre et désordre font bon ménage.  
Un rappel utile sur les méfaits de cette bande criminelle : elle dédie toute son attention et son humanisme aux malheurs des coptes et chrétiens évangélisés, les musulmans, même majoritaires (99.99%),  ne méritent pas le minimum de compassion, de respect ou de pudeur. Ils sont destinés à la boucherie et les charcutiers aiguisent leurs couteaux pour alléger leur souffrance lors de l'abattage.
  Les émeutes seraient-ils une répétition de carnages futures déclenchés à distance par les "plumes envenimées" ? 
«Les gens s’allument» écrivent-ils cyniquement. Notez chez elles l'insignifiance de la vie des bougnoules, une allumette peut servir plusieurs fois,  pas un Arabe !
Un rescapé mentionne Satan, "el waswas el khanas", peut    être que nos psychiatres devraient s'en souvenir                  périodiquement, leurs diagnostiques s'avéreront plus            pertinents.                                                                             Ci dessus un autre exemple de l'irresponsabilité des gens de la presse qui s'activent chez El Watan. A-t-on le droit de   livrer les média aux mains de ces psychopathes de la plume déshumanisés, atteints de vampirisme clinique ?                 
Qu'importe le prix ! Les psychopathes de la laïcité veulent le changement ! Appréciez le sens de l'humour macabre des "militants de la liberté". Sans foi ni loi, et inhumains ! 
                                                                                             
                                                                  ( A Suivre....)       

1 commentaire:

Anonyme a dit…

nesta3ref bik... enta vraiment melekbar !