25 déc. 2009

" Génocide et ldéologies des ONG :Féminisme."

..............
-Partie1-
°°°°°°°°° 
Henry Makow, PhD (USA), à propos du Féminisme :
"...un programme massif d'ingénierie sociale conçu pour réduire la population, émasculer les hommes et saper les institutions du mariage et de la famille."
Cette phrase combien simple résume parfaitement les objectifs réels non avoués des ingénieurs contrôlant les mécanismes de dépopulation actionnés par leur manipulation des tendances sociales, politiques, économiques et culturelles à l'échelle planétaire.Il s'agit vraiment du "big picture", la grande vision du Monde, qui visualise tous les aspects majeurs de l'humanité dans son cheminement temporel et matériel, mais est perçue différemment selon l'angle de vision de l'observateur et son degré d'indépendance intellectuelle et spirituelle.
Après leur "formatage" et passage dans le moule de l'éducation, le conditionnement subi par la majorité des populations, constamment bombardées par les média dominants qui déversent leur flot d'images, de sons et de textes, tous conçus pour flouer leurs perception du monde réel, les empêcher de distinguer entre mensonge et vérité, réalité et fiction.
L'offensive de l'autocratie juive contre les goyim s'intensifie sur tous les fronts et semble atteindre un summum car affichée publiquement et avec arrogance, avec défiance du public et mépris des lois et  règlements internationaux, comme il s'est avéré être le cas lors du massacre  de Gazza, diffusé mondialement via satellite, semblable à un show de Nouvel An exhibant un rituel d'offrande satanique . Parallèlement, des campagnes de vaccination contre les virus "in vitro" sont lancées, une manigance "à double sens" impitoyable,  visant la dépopulation planétaire à grande échelle.
Concernant l'ingénierie sociale visant à déstabiliser la famille et le mariage, créer la confusion des genres,  dénaturer femmes et hommes,  cultiver les psychopathologies, exaspérer tous les antagonismes
sociaux existants et fomenter des conflits, elle présente différentes facettes.
Une d'entre elles: le féminisme.
Pour adhérer à cette idéologie du féminisme, les candidats doivent remplir plusieurs critères:
1- se libérer de tout engagement moral, religieux, culturel ou racial qui freinerait leur initiation au culte.
En exemple et comme aperçu, pour les acteurs de ce mouvement sur la scène Maghrébine-Arabe, le serment à prêter solennellement est celui auquel Wassyla Tamzali fait allusion dans le "Manifeste des Libertés" (Lien ici) ( un des 100's de forum mondiaux et associations internationales créés par les agents des Illuminati-tamudistes ) :
"Le 18 décembre 1979, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, la CEDAW. Pour les pays maghrébins et arabes, et plus largement pour tous ceux dont le statut des femmes est soumis à la tradition islamique, l’heure de vérité était arrivée. Devant l’obligation de s’engager à éliminer de leur législation toutes les formes d’inégalités entre les femmes et les hommes, les États maghrébins, comme tous ceux de tradition islamique, vont revendiquer leur différence, reniant ainsi les engagements auxquels ils avaient souscrit en devenant membres des Nations unies, en signant la Charte de 1946 et en adhérant de facto à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 qui fonde tout l’édifice onusien." (lien ici)
Ou encore dans le même registre,
"Est-il nécessaire de rappeler que l’histoire de la conquête des droits des femmes dans le monde, et en Europe d’abord, est l’histoire de la lutte contre les traditions et les identités culturelles du moment. Les droits des femmes ont toujours et partout été arrachés à des cultures dominantes. Pourquoi les pays maghrébins et arabes y feraient-ils exception ?"  (lien ici)
Ou avec plus de virulence:
"Voilà sur quoi glosent à longueur de siècles ceux qui sont chargés de légiférer. Aujourd’hui encore, à l’orée du IIIe millénaire ! Il ne sert à rien d’argumenter, de trouver la faille, le mot juste, les intentions du Prophète, car la volonté de domination des hommes est ailleurs, et elle ne changera pas avec ou contre les dires et faits du Prophète. Il est trop tard aujourd’hui, le message coranique n’a pas joué son rôle historique, il n’a pas transformé la conscience du converti. Et en notre temps, s’il utilise la religion, le fait pour prendre le pouvoir sur la cité et non plus sur les consciences ; c’est en tout cas ce que nous ont appris les islamistes en Algérie."  (lien ici)

Les pays ciblés par la déclaration de guerre de ce représentant de l'Unesco n'ont donc qu'à bien se tenir car le ton est donné: dépouillez-vous de toutes vos convictions, traditions, lois, valeurs morales ,
votre héritage culturel, car les Nations Unis ont en décidé ainsi et vous n'avez qu'à bien vous tenir !
Résumé de la première partie:
L'idéologie du féminisme est une astuce sémantique dégoulinant d'hypocrisie qui dissimule son
objectif: le laïcisme-athéisme, qui à son tour ouvre les portes à l'idéologie luciférienne du matérialisme.Ces chevaux de Troie qui s'introduisent dans nos sociétés sont dressés par les maîtres qui les recrutent dans l'immense réservoir "d'idiots utiles". Ils sont dopés de Prix internationaux, de parachutages dorés,  et d'honneurs fictifs, en échange de leur reniement actif de toutes les normes morales et religieuses et l'adoption sans retenue et dans la jubilation du modernisme décadent  prêchant, l'athéisme, la liberté sexuelle, l'avortement, le lesbianisme, l'homosexualité, et tous les maux que les Sages de Sion ont propagés pour détruire l'humanité.


Les "protocoles des Sages de Sion" :
                                                                        "Détruire la foi en Dieu"

"La liberté pourrait être inoffensive et exister dans les gouvernements et les pays sans être préjudiciable à la prospérité du peuple, si elle reposait sur la religion et sur la crainte de Dieu, sur la fraternité humaine, exempte d'idées d'égalité qui sont en opposition directe aux lois de la création lesquelles ont prescrit la soumission.
Gouverné par une telle foi, le peuple serait sous la tutelle des paroisses et vivrait paisiblement et humblement sous la direction des pasteurs spirituels et soumis à la Providence divine sur cette terre. C'est pourquoi nous devons arracher de l'esprit des chrétiens jusqu'à la conception même de Dieu et la remplacer par des calculs arithmétiques et des besoins matériels."

Soulignons l'incapacité des militants de cette idéologie d'appréhender les implications et les dessous de leur activisme car ayant fait l'objet d'un conditionnement à travers l'éducation dispensée lors de
l'occupation étrangère, éducation déjà modelée par les Cohen et David et véhiculant la culture  coloniale imposée à la population locale.Victimes en premier lieu, ils se sont ensuite
convertis, inconsciemment ou par intérêt, en véhicules des concepts erronés qu'elles avaient acquis.Séparées des réalités de leur voisinage par  l'abysse  de leur fausse perception des coutumes, de la religion, et des traditions de leurs  concitoyens. Ils  constituent  un corps étranger qui se proclame avocat de ceux qui  ne lui reconnaissent aucune représentativité.
Une fois engouffrés dans ce labyrinthe, leur militantisme réactionnaire ne sert aucun parti sauf celui de
l'éternel conspirateur juif qui perfidement déclenche les conflits, par tiers interposé (le "proxy" classique). Les visées subversives de l'idéologie adoptée étant définies dans les hautes sphères du judaïsme, celles "des Sages de Sion", les militants se transforment à leur insu en serviteurs  et  en renégats aveugles au profit d'une cause dont ils ignorent les objectifs sournois et pernicieux. Leur cécité est alors aggravée lorsqu'ils subissent un vrai dopage sous l'effet de la publicité, de la gloire, des parachutages dorés et des récompenses financières que leurs maîtres leurs délivrent, rétribution enrobée de l'illusion qu'elle leur échoit grâce à leur mérite intellectuel !
Un trait commun à ces militants féministes réside dans le fait que leur culture est étrangère, francophone en  ce qui concerne le mouvement au Maghreb, ce qui les désavoue complétement aux yeux de leurs concitoyens qui reconnaissent dans le modernisme de ces  "promoteurs de la laïcité" le blasphème et l'abandon des traditions ancestrales millénaires, authentiques, et vénérées, .
Personne autant que ces dégénérés confus et  déboussolées  ne mériterait l'indulgence formulée dans l'expression "plus à plaindre qu'à blâmer".
Dans une section ultérieure, je reviendrais sur la condition actuelle des femmes, en exposant la déception qu'endurent, aux États Unis, celles qui ont opté pour ce modernisme "éclairé" qui les privent du bonheur authentique résultant du rôle qu'elle remplissent harmonieusement dans le cadre du mariage et de la famille, sous la bénédiction divine, non sous celle de la révolte démentielle.


-Fin de partie 1-

2 commentaires:

ysengrimus a dit…

Il est de plus en plus observable qu’il existe un féminisme de droite

http://ysengrimus.wordpress.com/2009/10/15/sur-le-feminisme-de-droite/

Nier cette sorte de « consécration » sociale du féminisme, c’est quand même un peu se mentir…
Paul Laurendeau

wah fkir a dit…

Féminisme de droite/gauche ? Un dilemme sémantique/philosophique que je n'ai pas examiné, et n'ai aucune prétention d'aborder, n'étant pas suffisamment qualifié pour le faire.
Mes préoccupations pour le moment sont plus "terre-à-terre":
comment éviter la balle qui sort du canon d'un pistolet pointé sur moi ! Que le tueur soit gaucher ou droitier, n'affecte pas en ce moment mes chances de vie ou de mort!

Pire, la balle perdue qui risque d'atteindre même plus intelligent que moi se dirige vers la foule, elle est du calibre suivant:
"Est-il nécessaire de rappeler que l’histoire de la conquête des droits des femmes dans le monde, et en Europe d’abord, est l’histoire de la lutte contre les traditions et les identités culturelles du moment. Les droits des femmes ont toujours et partout été arrachés à des cultures dominantes."
(W.Tamzali, "http://www.manifeste.org/article.php3?id_article=334" )