23 déc. 2009

Dépopulation, l'eugénisme et L'Ingénierie Sociale: Zoom sur l'Algérie

En Algérie, trois méthodes de dépopulation ont été utilisées:

-1- Le génocide à grande échelle pratiqué par le colonialisme français de 1830 à 1962, sous l'instigation des ministres juifs des gouvernements de l'hexagone.
Les victimes se comptent en millions ! 
Ce volet a fait l'objet d'études historiques partielles, par despotisme politique, par insouciance ou par ignorance , le droit à la vérité a été ignoré à l'indépendance par un pouvoir qui avait opté pour l'amnistie par contumace des criminels de guerre, dont certains avaient été leurs compagnons d'armes sur les champs de bataille, en Europe (guerres mondiales) et Indochine.
Au nom de l'euphémisme du "tournons la page et regardons vers l'avenir", le pouvoir par procuration, délivrée par un peuple naïf et crédule, détourna son attention de cette controverse et de l'étude des faits historiques pertinents à la mémoire collective et au patrimoine culturel national.
Cette période opaque de l'Histoire du pays nouvellement indépendant, que les historiens abordent  superficiellement par crainte d'ouvrir des plaies et provoquer des déchirures qui perturberaient la cohésion nationale, en ce moment crucial de reconstruction.
Des événements douloureux ayant secoué le pays durant deux décennies, il est politiquement propice et tacitement recommandable de reporter toute discussion et débat qui soulèveraient des passions et nuiraient plus qu'ils ne serviraient les intérêts immédiats de la nation en convalescence. Les historiens se réservant l'opportunité de publier les documents en temps voulu et approprié.

-2-Les essais nucléaires français de Reggane (aériens) et du Hoggar (en galeries souterraines).
"De novembre 1961 à février 1966, treize tirs en galerie ont été effectués dont quatre n'ont pas été totalement contenus ou confinés (Béryl, Améthyste, Rubis, Jade). Malgré cela, ce système donnait satisfaction mais les Accords d'Évian ayant prévu que la France devait abandonner ses expériences au Sahara, l'État français a dû se mettre à la recherche d'un autre site."

"lors des accords d’Evian mettant fin à la guerre d’Algérie, le 18 mars 1962, le FLN a accepté, dans le cadre d’«annexes secrètes», que la France puisse utiliser des sites sahariens pour des essais nucléaires, chimiques et balistiques pendant cinq années supplémentaires "(ElAyam, entre autres), ou à wikipedia (accords d'Evian):
  
"Clauses annexes et sursis"
"Les accords d'Évian contenaient des clauses annexes dites « secrètes » autorisant la présence française cinq années de plus. Ce délai était nécessaire à la France pour achever le programme de Force de frappe mené par le président de Gaulle et par son prédécesseur à la suite du changement d'équilibre géostratégique survenu au cours de la crise de Suez. La présence militaire et scientifique française dans le Sahara permettait d'assurer le développement et l'expérimentation d'un nouveau type d'armement. Fusées du Centre Interarmées d'Essais d'Engins Spéciaux, bombes atomiques du Centre d'Expérimentations Militaires des Oasis, armes chimiques et bactériologiques de la base secrète B2-Namous furent testées jusqu'en 1967 avec le plein accord des autorités algériennes.
La base de lancement de fusées d'Hammaguir fut également laissé à disposition des autorités françaises cinq années supplémentaires. Cela permit à la France de poursuivre son programme d'expérimentation de ses fusées Diamant et de lancer avec succès son premier satellite Astérix en 1966. La base fut évacuée en 1967 conformément aux accords d'Évian."
 
(consulter Wikipedia pour un aperçu historique ici....en gardant dans l'esprit le fait que l'article à lire est à prendre avec des pincettes dans son volet "estimation des effets néfaste sur la santé !" tant il semble partisan de l'approche minimaliste des effets destructeurs ! )
Voir également "Accident de Béryl" sur wikipedia, ici.

3- L'ingénierie sociale:( outil de génocide "soft")
Les tentatives durant la colonisation de vulgariser les idéologies libérales, le laïcisme défaitiste, le féminisme, et autres panacées philosophiques et dogmes échouèrent misérablement grâce à la cohésion sociale et religieuse dominante qui était perçue comme arme de résistance et un bouclier face aux attaques subversives de la colonisation initiée par les cercles occultes qui commanditaient les complots des Bakri-Busnach (version juive).

Hélas, depuis 1962 les choses évoluèrent de manière radicalement opposée, l'euphorie de l'indépendance ayant désarmé le peuple algérien, les portes de la ville furent grandes ouvertes à l'intrusion des dogmes que les "protocoles de sion" avaient énoncés et schématisés lors du congrès de Bâle en 1897 !
Tous les "ismes" déferlèrent sur le pays et trouvèrent des adeptes pour porter le flambeau de la discorde et la destruction des valeurs traditionnelles qui avaient jusqu'à lors prémuni la nation de son anéantissement.
"Traditionnel" étant teinté de préjudice et  de sens péjoratif, il est devenu abbération dans l'esprit  conditionné de beaucoup de penseurs.En étudions son antithèse nous avancerons plus facilement  dans notre démarche et tenterons d'exposer les méfaits que l'ingénierie sociale a fait subir au pays sur le plan démographique en particulier, et son avance  au service du génocide "soft".
Le modernisme, perçu sous l'angle social et éducatif, est devenu un slogan  dans la course au développement économique, mais de facto un sac fourre-tout dans lequel tous les dogmes puisent, en vue de fournir les arguments persuasifs et convaincants démontrant la justesse et l'authenticité de leur approche idéologique ou dogmatique.
Énumérer de manière exhaustive tous ces systèmes de pensée , serait prétentieux et sortant du contexte de cette article.
Influencé par le travail d'auteurs américains, qui sont les produits de cette société et de ce pays qui pendant longtemps a été l'exemple et la norme du "modernisme", dont se gargarisent certains esprits désemparés j'ai choisi d'illustrer mon argument par l'analyse succincte d'une des facettes de ce modernisme, le féminisme.
Ce dernier a vu partout de nombreux adhérents se bousculer pour militer en sa faveur.
Les banquiers Rothschild ayant mobilisé des moyens humains et matériels gigantesques pour l'avancement de ce concept social aux USA (voir lien).
N'ayant pas la prétention de ré-inventer la roue je laisserais le lecteur intéressé prendre connaissance des écrits de Makow dans lesquels il étend son analyse sur le parcours de toutes les chicanes empruntées par les protagonistes qui ont conçu cette arme de destruction massive.

En quoi consiste le "féminisme" ? Selon Henry Makow, Ph.D.

a-un programme massif d'ingénierie sociale conçu pour réduire la population, émasculer les hommes et saper les institutions du mariage et de la famille.

b-Pendant le  20ème siècle le financement en amont, par les organismes administrant le féministe/contrôle-de-population, des années 70 par exemple, était relativement facile à tracer, vers deux sources " moteur ".  Celles-ci s'avèrent être financées directement ou par une ou deux fondations de « canalisation » des fonds.
  Les deux plus importantes étaient :
*La Fondation Rockefeller (O.N.G.s de financement et de contrôle principal du féminisme basée aux USA, ciblant la population du monde  occidental.)
* Fondation Carnegie (pour les O.N.G.s internationales basées aux USA).

c-Les organismes payés d'avance qui placent généralement des O.N.G.s impliquées dans le fourre-tout  « droits des femmes » incluent :
-International Planned Parenthood Federation (Fédération Internationale du Planning familial)
-(IPPF), the International Women's Health Coalition, the Population Council (la Coalition Internationale de la Santé des Femmes, le Conseil de population)
-International Projects Assistance Services (Projet International de Services d'Aide)
-Center for Reproductive Rights (le Centre pour les Droits  à la Reproduction)
-Family Care International  (Soin de Famille International)
- William and Flora Hewlett Foundation (Fondation William et  Flora Hewlett)
-David and Lucile Packard Foundation (Fondation David et  Lucile Packard)
 -The MacArthur Foundation (La Fondation  MacArthur).

d-Avant l'invasion/occupation par les USA de l'Afghanistan et de l'Irak, la cible première du contrôle de population aux USA et des fondations « des droits des femmes » était l'Amérique latine,  et le Mexique.

e- Quand l'épisode 9/11 a donné au gouvernement des USA le prétexte dont il rêvait pour saisir l'Afghanistan et l'Irak,  déstabilisant la région, d'Irak au Pakistan, la voie était ouverte pour que les fondations déploient les O.N.G.s du « changement  culturel ».
La culture islamique a une histoire de résistance à la culture occidentale et plus important,  à notre système bancaire central basé sur le crédit (usure).  Femmes  et hommes chrétiens du monde occidental, également n'en voulaient pas, il y a de cela cent ans.
 Mais le financement par les fondations du système d'éducation, de l'industrie du divertissement et des médias, et finalement de la division et antagonisme manufacturés contre le consensus social sur la nature du  "genre", a changé tout cela.

 f- Suivant (Lien), Makow élabore:
Le but caché du féminisme est de détruire la famille, qui interfère avec le lavage de cerveau des jeunes par l'État . Les objectifs inavoués incluent la dépopulation et élargissement de l'assiette de l'impôt (gonfler la population de contribuables). 
La métamorphose des hommes loin de leur  rôle de soutien familial déstabilise également la famille.
L'amour de, et l'obéissance à Dieu peut être vus dans l'attachement d'une femme à son mari et à ses enfants. Pour cela les banquiers doivent les détruire (à savoir détruire ce lien divin qui renforce la relation femme-mari-enfants-famille). 
Plutôt que de donner du pouvoir aux femmes, le féminisme les rend asexuées. Il les a privées d'un rôle noble et rémunérateur et les a rabaissées au statut d’objet sexuel et d'ouvrières remplaçables.

Note:En Algérie, certains méfaits sont enregistrés au niveau de cette "libéralisation" du genre féminin de la même façon qu'aux USA et autres nations qui ont subi ce conditionnement socio-psychologique répété, incessant, soutenu par le pouvoir trompeur et persuasif des média, propriété exclusive des banquiers judéo-talmudes, que les historiens contestataires, opposés au Nouvel Ordre Mondial Juif,  nomment "les Illuminati".
L'arme du féminisme est un instrument pluri-fonctionnel qui cible différents volets de l'intégrité psychologique de la femme, parce que sa personnalité est multi dimensionnelle, comme celle de l'homme d'ailleurs, mais différente à cause des paramètres physiques, physiologiques, biologiques, et des normes et environnement sociaux, culturels religieux et régionaux, spécifiques.
La tentative d'uniformisation ou nivellement de ces paramètres selon un modèle standard international de "femme moderne" ou "femme libre" ou "femme égal à l'homme" est une utopie, un mirage, un leurre que les maîtres de la subversion contre-nature font miroiter aux crédules et naïfs qui répondent aux appels des sirènes que les banquiers recrutent au sein des organismes non gouvernementaux (ONG) qui supervisent la planète. 
En Algérie, la chaine de transmission des stratagèmes juifs est formée de militants des ONG et certains militants des partis politiques, qui propagent les messages des "ismes", systèmes philosophiques conçus et rédigés par les "intellectuels" juifs des hautes sphères du judaïsme international. Ces systèmes de pensée actionnent des idées utopiques qui font croire au bien fondé (le fameux "make believe) des choix politiques, sociaux et économiques, mais s'avèrent erronés lorsque confrontés à la logique et au bon sens. Prenons pour exemple, le communisme-socialisme-marxisme développé par des générations d'auteurs juifs en application des directives des "protocoles de sion" qui  précisent :





« Liberté-Égalité-Fraternité »


Nous fûmes les premiers, jadis, à crier au peuple : « Liberté, Égalité, Fraternité », ces mots si souvent répétés, depuis lors, par d'ignorants perroquets, venus en foule de tous les points du globe autour de cette enseigne.
A force de les répéter, ils ont privé le monde de sa prospérité et les individus de leur vraie liberté personnelle si bien protégée naguère contre la populace qui voulait l'étouffer.
Les Gentils (Goyim), soi-disant sages et intelligents, ne discernèrent pas combien étaient abstraits ces mots qu'ils prononçaient et ne remarquèrent point combien ils s'accordaient peu les uns avec les autres et même se contredisaient.
Ils ne virent pas qu'il n'est aucune égalité dans la Nature qui créa elle-même des types divers et inégaux d'intelligence, de caractère et de capacité. De même en est-il pour la soumission aux lois de la Nature. Ces prétendus sages n'ont pas deviné que la foule est une puissance aveugle et que les parvenus sortis de son sein pour gouverner sont également aveugles en politique ; ils n'ont pas compris davantage qu'un homme destiné à régner, fût-il un imbécile, peut gouverner, tandis qu'un autre qui n'a pas reçu l'éducation voulue, fût-il un génie, n'entendra rien à la politique.
Tout ceci a échappé aux Gentils."

Ou encore :
"Nous tenons à passer pour les libérateurs du travailleur, venus pour le délivrer de cette oppression en lui suggérant d'entrer dans les rangs de nos armées de socialistes, d'anarchistes et de communistes. Nous protégerons toujours ces derniers, feignant de les aider par principe de fraternité et d'intérêt général pour l'humanité, évoqué par notre Maçonnerie socialiste. La noblesse qui, de droit, partageait le travail des classes laborieuses, avait tout intérêt à ce qu'elles fussent bien nourries, saines et fortes."
 Ou encore :
"La liberté pourrait être inoffensive et exister dans les gouvernements et les pays sans être préjudiciable à la prospérité du peuple, si elle reposait sur la religion et sur la crainte de Dieu, sur la fraternité humaine, exempte d'idées d'égalité qui sont en opposition directe aux lois de la création lesquelles ont prescrit la soumission.
Gouverné par une telle foi, le peuple serait sous la tutelle des paroisses et vivrait paisiblement et humblement sous la direction des pasteurs spirituels et soumis à la Providence divine sur cette terre. C'est pourquoi nous devons arracher de l'esprit des chrétiens jusqu'à la conception même de Dieu et la remplacer par des calculs arithmétiques et des besoins matériels."

Ou encore :
"Fausses doctrines économiques
 Pour que les Gentils ne se rendent pas prématurément compte de la véritable situation des affaires, nous la dissimulerons sous un désir apparent d'aider les classes ouvrières dans la solution des grands problèmes économiques, dont nos théories économiques facilitent la propagande de toutes les manières possibles."

Ou encore :
" Nos serviteurs.
Nous avons à notre service des gens de toute opinion et de tous les partis : des hommes désireux de rétablir les monarchies, des socialistes, des communistes et des partisans de toutes sortes d'utopies. Nous les avons tous mis sous le harnais ; chacun, à sa manière, mine le reste du pouvoir et essaye de détruire les lois existantes. Par ce procédé, tous les gouvernements sont tourmentés ; ils hurlent pour réclamer le repos ; et, pour l'amour de la paix, ils sont prêts à tous les sacrifices. Mais nous ne leur laisserons aucune paix jusqu'à ce qu'ils aient reconnu notre Supra Gouvernement international.

En observant la réalité à travers les directives des protocoles il est facile de distinguer les instigateurs des théories erronées, leurs serviteurs, et les techniques employées pour parachever leurs objectifs .
Prenons l'exemple du féminisme promu par les militants des "droits des femmes" en Algérie,
et tournons vers un des protagonistes de ce mouvement dont " l'oeuvre" est reconnue mondialement, Wassila Tamzali,  et étudions son travail de sape à travers son appartenance à la nébuleuse juive qui milite contre l'Algérie et sème les graines de destruction cultivées par les banquiers talmudes, le féminisme, libéralisme, socialisme, laïcité, etc.., sous l'égide des ONG. Pour plus amples détails voir (lien ici)

 Développement du thème (2), "Essais nucléaires"
Comparativement, des éléments alarmants sont énoncés ailleurs, tel que par Leuren Moret, une scientifique américaine indépendante et une experte internationale en radioactivité (radiation), et en matière d'enjeux de santé publique.
Elle affirme :"Aujourd'hui, l'Europe enregistre une pandémie de diabète en raison des radiations des essais atmosphériques français au Sahara". (Lien)(fr) et (Lien)(En).
Si les radiations émises lors des essais  pratiqués par la France provoquent, en Europe à 2000km du Sahara, un désastre sanitaire de cette dimension, qu'en est-il de l'Algérie, Maroc, Tunisie, Mali ?  Et surtout de Reggane-Béchar-Hoggar et de ses populations ? 
Ce type d'affliction grave, le diabète, corrobore les avis de Leuren Moret entre autres, sur un des effets des radiations: "les mutations génétiques".
Celles-ci sont alors "transmises aux générations futures".
Le diabète devenu une tare dans "l'héritage génétique familial" est depuis deux décennies un mal que même le public néophyte découvre avec horreur.
Les études médicales récentes et les statistiques alarmantes sur l'étendue de cette catastrophe humaine corroborent  les avis des scientifiques qui condamnent l'utilisation de l'uranium par les industries de l'énergie et de l'armement et exige des responsables la publication des "dossiers secrets défense" qui situerait les responsabilités de tous les monstres impliqués dans ces crimes contre l'humanité.
Mon avis est,  qu'aujourd'hui Sarkozy et ses complices Kosher, en bons serviteurs de la nébuleuse Rothschild, n'accepterons jamais de livrer au public les informations contenues dans les archives qui dirigeraient l'opinion vers les commanditaires de ces opérations de génocide, les pouvoirs occultes qui servent si généreusement les intérêts militaires d'Israël et ceux des cartels juifs de l'énergie nucléaire !
 Soulignons la nature monstrueuse extrême des responsables du projet : des centaines de cobayes humains furent immobilisés et  placés dans le voisinage direct des explosions. Beaucoup furent pulvérisés, disparaissant dans le nuage de la déflagration !
Tout ceci au nom du savoir démoniaque, qu'Israël avait commandité, à 4000 km de là, et en conformité avec l'impunité que le Talmud accorde à ses adeptes lorsque le sang versé est celui des Goyim-Gentils !
La facette secrète du génocide, occultée par les historiens "illusionnistes"( servant les visées judaïque-talmudes des Rothschilds):
Cet article est destiné à exposer un pan du stratagème secret conçu par "l'éternel comploteur", les banquiers juifs, qui sont les concepteurs du sionisme et les vrais fondateurs d'Israël. Pour armer cet état belligérant et en faire une puissance mondiale militairement autonome et indépendante et surtout massivement destructrice. Les Rothschilds ont eu comme objectif prioritaire  de livrer l'arme nucléaire à leurs acolytes Israéliens. Les armes atomiques disponibles en 1945, testés sur le Japon, n'étaient qu'un avant goût de l'apocalypse, ouvrant la porte de l'enfer afin d'y ensevelir l'humanité. 
"Outre le spectaculaire champignon blanc et vaporeux ou coloré et poussiéreux, l'explosion d'une bombe atomique produit plusieurs effets :
1. Un effet de souffle
2. Des effets thermiques
3. Une émission électromagnétique
4. Des effets climatiques
5. Une émission de radioactivité
6. Des déchets nucléaires radiotoxiques" (sur le site très instructif, luxorion, )
La "bombe H" (thermonucléaire),  dont le transfert de technologie vers Israël avait été retardé par la politique de restreinte de Kennedy aux USA ( cause de son assassinat), était l'objet de convoitise des banquiers satanistes qui se tournèrent vers la France colonisée, sous domination  sioniste-juive, pour activer la maitrise par Israël de sa fabrication, à un moindre prix, ou plus précisément gratuitement,
Tous les malheurs et les souffrances endurées et ceux affligeant aujourd'hui des millions de personnes victimes des expériences nucléaires,  doivent être crédités au compte de l'autocratie dominatrice judaïque dirigée par Rothschild et ses agents.
A propos d'agent de Rothschild , tous juifs, citant ceux qui à visage découvert, dans leur fonction publique encadrèrent cette opération de génocide et de crime contre l'humanité:
- "Un certain nombre de personnalités, dont deux ministres crêtins-martyrs au service des visées bancaires judaiques (Pierre Messmer, ministre des Armées, et Gaston Palewski, ministre de la Recherche scientifique) assistaient aux essais, ainsi que plusieurs militaires (au total une centaine de personnes). G. Palewski mourra d'une leucémie, 22 ans plus tard, persuadé selon P. Messmer que ce cancer a été causé par l'accident.
P. Messmer est également mort d'un cancer, mais à un âge plus avancé, sans qu'il soit possible de lier ce cancer à cet accident." (wikipedia)
Pour un compte rendu détaillé sur les victimes françaises rendez vous sur (http://www.dissident-media.org/infonucleaire/disparition_coutrot.html) et jugez par vous même de l'énormité du complot qui n'a pas épargné les personnels militaires livrés au monstre du nucléaire tels des chèvres de Mr Seguin ! Tous des pauvres Goyim ! (voir lien ici, ou ici)

Dans les coulisses, ceux qui par leur fonction ou profession étaient conscients des dangers, préfèrent déléguer leurs étudiants sur les lieux des essais !
 Yves Rocard :
"À partir de 1947, il devient conseiller scientifique pour les programmes militaires au CEA, après la mise à l'écart de Frédéric Joliot-Curie considéré comme un membre trop influent du PCF. En 1951, il est responsable scientifique des programmes qui vont conduire la France à la maîtrise de l'armement nucléaire. Il est en quelque sorte le père des bombes A et bombes H françaises. Il reçoit le Prix Holweck en 1948."

"Le professeur Yves Rocard (le père de Michel, ancien premier ministre) appartenait au Laboratoire de Physique de l'École Normale Supérieure, pas un repaire de militaristes. Il a cependant été intimement lié à la bombe française depuis le début, il a décrit ses souvenirs dans son livre Mémoires sans concessions. IL était célèbre à Reggan pour avoir mesuré la puissance de Gerboise Bleue (la première) en observant le diamètre de l'image de la boule de feu sur le mur de son bureau transformé en chambre noire, et ce bien avant que le CEA n'ait dépouillé ses enregistrements. J'ai rencontré plus tard Yves Rocard dans le Hoggar où il avait détaché un de ses étudiants pour étudier les impacts sismiques des tirs souterrains et accessoirement de mesurer la profondeur de la racine des Pyrénées à l'aide des explosions de In Eker. Il profita de ce voyage pour obtenir une mission de DC-3 pour mesurer " l'effet sourcier" qu'aurait pu induire l'incendie du Gassi Touil en 1961 à quelques centaines de km au nord du Hoggar. En effet, à cette époque il s'efforçait de retrouver la trace des ouadi disparus au Sahara avec sa baguette de sourcier. Bref, le professeur Rocard était considéré par tous comme un savant Cosinus qui avait justifié ses marottes par son militantisme au profit des armes nucléaires. "

"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme."

2 commentaires:

K.M a dit…

Bien vu concernant les femmes, et bravo pour avoir décelé le cas de Wassila Tamzali, avec qui j'ai eu plusieurs confrontations verbales assez violentes, par le passé. Cette femme incarne en effet quelque chose de très malsain dans la société algérienne.
Mais son réseau d'amitié risque bientôt d'être court-circuité.

Salutations fraternelles, nationales-patriotiques et traditionnelles!

wah fkir a dit…

L'arbre qui cache la forêt, cette madame.Il faut voir ces associées de la trempe des Leila Babes, Salima Ghezali et toute la clique
d'illuminées de la laïcité qui écume la scène politique et culturelle par leur travail de sape commandité de New York, London, Paris, Tel Aviv.Elles avaient à un moment monopolisé le lectorat avec la complicité de quotidiens subversifs financés par BN Paribas (des Rothschild). Ajoutes à celà le fait que certains abrutis d'Islamistes leur aient donné du pain sur la planche en tentant d'imposer le <> et grâce à Allah les choses retournent à la normale, le vrai Islam se porte bien et les mécréants perdent espoir et s'usent rapidement.
Mais il faut rester vigilants.
Salut pour le moment et "Paix sur ceux qui prêchent la vérité".
Fraternellement.