27 déc. 2009

Réponse à KM pour son commentaire.

Répétition fastidieuse,  mais nécessaire pour éviter les malentendus:
Blogger
K.M a dit... 
Monsieur, Je ne sais pas d'où vous tenez ces informations mais Wassyla Tamzali a beau être un agent de la gauche sioniste en Algérie, elle n'en demeure pas moins pur Algérienne de père, et sa mère n'est en aucun cas juive! ceci est un mensonge, vous pouvez me croire. Je connais parfaitement les gens de cette famille, c'est une faille honorable de B'jaïa, et plusieurs d'entre eux sont mort pour une Algérie indépendante. Si le cas de Wassyla Tamzali est gravissime, je pense qu'il est inutile de cracher sur sa famille, c'est dommage que vous fassiez ça, car je ne pense pas que vous les connaissez. Je me verrais obligé d'apporter un démenti sur mon blog, si vous ne supprimez pas cette diffamation.
24 décembre 2009 01:04
Supprimer
wah fkir a dit... Monsieur, Sans vouloir polémiquer sur une question de forme marginale, je dirais qu'on embrasse une religion lorsqu'on adhère à ses convictions et milite pour ses objectifs. Concernant les Tamzali, d'Algérie et de Tunisie, nombre d'entre eux sont des cripto juifs, qui au vue de leur active participation dans les ONG dissimulent leur solidarité avec le judaïsme, ses préceptes et la défense de ses intérêts.Wassila, par ses fréquentations douteuses, ses déclarations, ses actions, son blasphème, son DÉNIGREMENT et ses INSULTES à l'ISLAM ET DE SON MEPRI DU PROPHETE (pessl)et de sa charia, force ma conscience à la dénoncer comme juive.Le judaïsme n'étant pas une race comme voudrais le faire croire ses ténors, c'est une idéologie. Merci de souligner le fait que toute sa famille ne soit pas juive, mais ceux que je connais le sont, et j'en ai connus . Mes excuses à ceux de Bedjaia qui ne le sont pas, toute déclaration de leur part qui les distancerait de leur cousine sera bienvenue. Ma généralisation étant peut être trop forte pour votre gout, j'assume ça, et regrette d'avoir à le faire car mes informations la justifient, mais j'ajoute que mes commentaires vise la personne publique dont le parcours et la carrière sont intimement liés aux organismes et personnalités juives-sionistes-talmudes, dévoilant une complicité tacite ou volontaire avec l'hydre à 1000 têtes de la nébuleuse des ONG que le judaïsme pointe sur nous, sans distinction, de race-religion. Et j'ajouterais pour vous démontrer mon désir d'objectivité, que 99% des juifs sont victimes, manipulées par leur hiérarchie suprême, les ILLuminati, et qu'en tant qu'êtres humains, je compatis avec leur sort malheureux.Mon respect allant à ceux d'entre eux qui ont renoncé au dogme satanique du talmude et l'ont dénoncé.Merci pour le commentaire, qui j'espère nous a mutuellement enrichis.
25 décembre 2009 15:21
Supprimer

Blogger K.M a dit...
La mère de Wassila était catholique et s'est convertie à l'Islam , elle est enterrée au cimetière de Saint Eugène,elle venait d'un petit village espagnole.Si vous êtes bien renseigné, vous devriez le savoir et enlever l'information comme quoi elle est juive, car c'est un mensonge. Je connais personnellement un Tamzali de la même famille que Wassila qui à combattu FRONTALEMENT le sionisme, et qui à versé leur sang contre la racaille talmudique (au prix de certains problème graves d'ailleurs) Alors je vous demanderez de ne pas salir cette famille. C'est as parce qu'il y a une brebis égarée que toute la famille est pestiférée! C'est dommage que vous agissiez comme ça, vous vous faites des ennemis dans vôtre propre camps, et nous ne pouvons nous offrir ce luxe monsieur, nous ne sommes pas si nombreux. D'autant plus qu'en Algérie, il y a plus nocif que Wassila Tamzali, et je sais parfaitement de quoi je parle, je pense que vous le savez d'ailleurs.

25 décembre 2009 17:24
Supprimer

wah fkir a dit... Cher KM, J'ai pris la peine de vous répondre mais le message n'est pas passé. Je répète:-on est juif si l'on adhère au dogme et à l'idéologie judaique. Si le soldat inconnu s'avère être un Tamzali: GLoire aux Martyrs ! Si certains sont des Chouhada. Que Dieu les accepte en son Paradis ! J'ai bien dit que sa mère n'était pas catholique ! Dressez un état civil des bons et mauvais Tamzali n'est pas l'objet de cet article. Il y a les Tamzali juifs d'Algérie et de Tunisie, dont la figure de proue est Wassyla, dénoncée pour sa longue carrière au service de la nébuleuse juive internationale, illustrée par l'exposition de sa vilaine nudité idéologique, ses écrits, ses déclarations, ses stripteases audio visuelles insultants, qui ne ménagent ni Dieu ni ses Saints, pire, ni la mémoire et les valeurs sacrées des Algériens de ces 15 derniers siècles. Quand à ses cousins, je leur conseillerais de commencer à bloguer pour se distancer de cette créature dont "l'Education à L'Algérienne" a été la source tacite de crimes pernicieux contre l'humanité et des tentatives déguisée de génocide ! Arrêtez vos menaces et occupez vous de gérer le contenu de votre blog, en évitant d'être trop indulgent envers les pouvoirs occultes qui s'attaque aux jeunes innocents Algériens. (l'intox véhiculée par les tendances musicales, sataniques, du genre Black Metal Algérien ...).Soyez un peu plus responsables des conséquences de ce que vous publiez, si sincèrement militant pour une Algérie forte et saine, pas celle déculottée par l'ennemi de "l'intérieur" du genre Tamzali Wassila !  Quand à résoudre l'énigme "qui de l'œuf ou de la poule ?" je vous laisse le soin de l'élucider. Je m'intéresse plutôt à découvrir....les voleurs d'œufs et de poules, et cette Tamzali en est une. Je clos cette mise au point, et vous demande de ne plus m'harceler sur le sujet.Merci.  
Anonyme raffine  le débat
:Anonyme a dit…

Wassila Tamzali, une pure algérienne? Ah, la pureté chez ces gens-là.... C'est que ça ne se négocie pas. J'ai découvert ce nouvel "écrits-vains" à la mode, en flânant dans une librairie parisienne. Voir son torchon exposé bien en évidence à l'entrée, aurait logiquement dû me mettre en garde quant à la toxicité du dit bouquin, mais on ne se refait pas... Un nom de beurette accolé à un prix des droits de la femme, dans une librairie française, mis en valeur à coups de rubans rouges et autres parures attractives, ça aurait pourtant dû faire tilt dans ma tête... Je prends la chose et ni une ni deux, me voilà plongé dans la fosse septique, reniflant les remugles d'un féminisme assaisonné de niaiseries democrasseuses sur fond de lutte des "droadloms" et de la faaaaaaame bien entendu. Et que je te saupoudre de l'Islam des talibans, et que je marine à l'huile de l'émancipation nécessaire, et que je te remue avec un brin de chialerie victimaire et que te revoilà de nouveau, Ô glorieuse Algérie, la patrie des Inquisiteurs à barbes venus opprimés les "double chromosomes X". Et dans tout cette mélasse, t'en as encore qui sont choqués lorsqu'on lui dénie l'algérianité, sur laquelle elle ne cesse d'ailleurs d'uriner à flots... Que sa mère, son arrière-grand tante germaine ou son fiston soient juifs, crypto-bouddhistes ou héros de la grande Guerre, on s'en tamponne sévère... 
La véritable équation à résoudre, c'est plutôt:  -"Qui est Wassila Tamzali?   -Qu'a t'elle écrit?    -Quel est son positionnement idéologique? et,  -Qui la soutient dans sa démarche?"    Ce que ses aïeux ont fait, ou le cimetière dans lequel ils sont enterrés, ne nous intéresse pas... Combien de héros de la révolution ont mis au monde les pires étrons de l'Humanité? Du fils d'Amirouche, qui marche désormais main dans la main avec les berbèro-sionistes, au fils Méhenni qui rêve d'une ambassade sioniste en Kabylie, l'Histoire nous enseigne qu'en matière de dignité et d'Honneur, rien ne se transmet par les gènes. Moi, ce que je vois, c'est une énième beurette aliénée qui fait une énième fixation sur la condition des femmes d'un point de vue strictement occidentalo-centré, et qu'elle nous sert avec du persil, de la coriandre et quelques herbes du pays pour mieux servir la tablée...et contourner la question de l'amarrage culturel dominant. Une énième copie de Maïssah Bey, qui ne peut concevoir d'exister qu'à l'ombre bienveillante d'un putatif "libérateur", et que l'on espère de tout cœur blond aux yeux bleus et surtout bien rasé. Bref, de la chorba avariée qui lance un SOS à l'Oxydant, avec rétribution à la clé: un joli cheptel domestiqué et élevé à l'école de Pierre Loti et de ses harems voluptueux. Les liens qui suivent vous en parleront mieux que moi, pour celles et ceux qui vivent encore dans le Réel et ont cessé de se satisfaire de la mythologie télévisuelle.  1) http://www.prochoix.org/pages.action/laicite/tamzali.html (trouvé sur le site de la lesgouine islamophobe atlanto-sioniste Caroline Fourest, qui caresse le rêve d'émanciper les beurettes de France par le string Lévi's) 2)http://www.niputesnisoumises.com/blog/2009/12/09/wassila-tamzali-sur-france-culture/ (où l'on y apprend que notre maqueraine n'est autre que la marraine en chef de la très célèbre tribu de tapineuses de luxe dirigée par Sihem Hab-chienne)  3)http://sisyphe.org/spip.php?article675 (site à vocation islamophobe qui fait dans le clash civilisationnel)  Je préfère m'arrêter là... Wassila n'est pas plus intéressante que cela. Ce qui l'est plus en revanche, c'est comprendre les mécanismes qui amènent certains d'entre nous à continuer à voir en elle le parangon de pureté de la femme Algérienne...
Wah Fkir a dit.
Merci à "Anonyme" pour son supplément d'infos(" http://sisyphe.org/spip.php?article675 "  !!!!)
Pour rappeler les motifs qui m'ont urgé d'aborder ce thème particulier et de l'illustrer par un exposé de la mission assigné à cette dame, victime de ses ambitions, de ses affinités sociales, politiques et  raciales,  et la raison de sa promotion en figure de proue des campagnes médiatiques périodiques (le voile) ou de l'ingénierie sociale de longue haleine (emploi d'outils de génocide "soft" et silencieux, dont rejet des valeurs morales traditionelles ou religieuses qui prédispose à avortement-liberté sexuelle, laïcisme-athéisme etc..).
Mission  assignée aux agents
complices du Nouvel Ordre Mondial Judaïque, l'idéologie de la tyrannie du sionisme-talmudisme contre l'humanité, et l'arme du génocide pointée contre elle. 

A titre de comparaison, cette entreprise de génocide est similaire à  une compagnie commerciale avec ses ressources humaines et son management, ses outils de production, ses actionnaires.


-1- Les RH: cadres et responsables des ONG, les ouvriers sociaux, militants et politiciens, scientifiques et chercheurs, tous dispatchés en  tenant compte de leur origine culturelle et ancrage géographique,

-2-Les Outils de Production: la machine médiatique, les ONG et leurs ramifications régionales, les partis politiques, la logistique de l'éducation et publications spécialisées, les universités et centres de recherche, etc...

-3- Le Patronat et le cercle restreint d'actionnaires anonymes: "suprémacistes" racistes du talmudisme, l'autocratie sioniste-juive, qui jugent la planète surpeuplée et ses ressources limitées.

Dans ce contexte la dénonciation de W.Tamzali, symbole et modèle des "cadres" de cette entreprise, n'est d'aucune manière un acharnement sur la personne, mais sur ses attributs, car ils nous renseignent sur le profil des candidats et les critères de sélection , ce qui nous permettra ensuite de généraliser et déceler les cas semblables.Plus simplement, c'est comme lors de la  dissection d'une grenouille, on ne vise qu'à découvrir ce que l'espèce possède dans le ventre, pas de torturer le spécimen sous la main.
 A l'échelle Nord Africaine, notre grenouille d'une espèce rare s'avère posséder un venin dont les méfaits sont à large spectre, et le nombre de victimes potentielles importants, dont:
- la femme, pilier de la nation, de la famille, et complément naturel et vital de l'homme,
- les valeurs morales et religieuses qui renforcent la cohésion sociale et neutralisent les comportements   propices  à la propagation d'agents pathogènes génocidaires ( d'où  le coassement indulgent  du batracien en faveur des pathologies sexuelles et des psychoses utopiques libertaires, mais son rejet de l'immunité naturelle de l'éthique de l'Islam et autres religions, ),
- la dépopulation par la réduction de la démographie selon l'équation à n-variables:
"avortement + limitation des naissances + homosexualité + report-du-mariage-âge-avancé + liberté sexuelle + divorce avec facilités de paiement + femme au travail/au foyer + sevrage affection-parentale des crèches + accompagnement de contraceptifs +..........+ vaccination + pharmaceutiques toxiques =  WMD ² ".
(WMD +Arme de Destruction Massive, mais...  silencieuse !).

A bientot.



2 commentaires:

Anonyme a dit…

nous sommes algeriens et musulmans d'une grande famille, le nom que nous portons existe depuis des siècles notre famille a su faire partie de histoire algerienne. je suis fier d'etre un TAMZALI ALGERIEN.

wah fkir a dit…

Mes sincères regrets pour avoir causé un quelconque mécontentement chez "anonyme" et lui assure ma sympathie quand à sa fierté
d'être Algérien et Musulman.Je dois remarquer cependant que mes articles visent Wassyla Tamzali, pas personnellement, mais pour ses écrits et ses déclarations publiques. Ses idées l'ont exposée au genre de critiques que j'ai dirigées contre elles. Mon conseil à "Anonyme" est d'étudier l'idéologie pour laquelle elle milite, et découvrir son insanité, du point de vue de l'Islam, ou de la raison tout court.
Libre à "Anonyme" de décider en la bonne, ou en la fausse, justification de ma dénonciation des dangers que véhiculent les opinions et le militantisme de cette "figure" publique.