20 févr. 2017

Kamel Daoud. Personnage opaque et ténébreux, mais surtout opportuniste.


L'image de Kamel Daoud est gonflable à volonté au gré des intrigues de BHL et C°. Il répond présent à toutes les requêtes de ses sponsors et module ses écrits en accord avec les campagnes d'intox en cours.
Les compliments sont une moquerie de sa personne corrompue et compromise, car "On n'applaudit pas le serviteur dans la maison du Maître ! ".
Un personnage à qui sied la citation de Molière "L'écriture ressemble à la prostitution. D'abord on écrit pour l'amour de la chose, puis pour quelques amis, et à la fin, pour de l'argent."

Les informations n'en finissent pas de surgir, sur la nature et caractère ambigus de Kamel Daoud. Personnage opaque et ténébreux, mais surtout un opportuniste, devant lequel en comparaison, les contorsionnistes de la politique sont des paralytiques !
--->kassaman.com

«APRÈS AVOIR ÉTÉ LUI-MÊME UN MILITANT BARBU DU FRONT ISLAMIQUE DU SALUT, C’EST-A-DIRE DES FRÈRES MUSULMANS, CES COUPEURS DE TÊTES D’ALGÉRIENS AU TEMPS DES « ANNÉES NOIRES » (LES TUEURS AU NOM D’ALLAH ÉTANT ALORS CONSIDÉRÉS PAR PARIS COMME DE BRAVES GUÉRILLEROS), KAMEL DAOUD SAUTE SUBITEMENT LA SOURCE DU ZAMZAM ET DÉCOUVRE QUE DIEU EST ATHÉE.»

Aucun commentaire: