1 oct. 2016

Une conférence de remise de prix qui viole tous les codes moraux de l'Islam par un étal de promiscuité, d'exhibitionnisme et faste indécents, et de festivités mondaines ostentatoires.



La fête s'est achevée à Mostaganem ! On a été submergés de messages de paix, fraternité, amour, vivre ensemble, tolérance, dialogue. Tous les espoirs de l'humanité sont placés dans les mains de Khaled Bentounes, avec l'aide de l'ONU, il va réaliser ce que mêmes les Prophètes n'ont pu achever : rassembler les religions de tous les continents !  


Cerise sur le gâteau à Djanatu Al Arif offert par l'imposture Bentounes !
La conférence de Khaled Bentounes organisée à Djanatu Al Arif réserve un statut VIP à Fadila Laalan ministre belge.
Un lien avec la noble personne de l'Émir ? Aucun ! Symboliquement c'est un mépris et une insulte à sa mémoire mijotés par ceux qu'il a déçu en refusant de rejoindre leurs rangs, malgré leur ardeur à l'intégrer dans leur loge en allant jusqu'à fabriquer une lettre d'adhésion 
FADILA LAALAN :
1- Franc-maçonne
Lien (à partir de la 15 em minute de la vidéo)
--> https://www.youtube.com/watch?v=oKuwEgL7b5I
«"Pour la première fois on apprend qu'une mandataire politique maghrébine en l'occurence Fadila Laalane ministre de la culture, est franc-maçonne. Donc elle a déclaré il y a quelques semaines au Soir (quotidien belge) qu'elle appartient à la franc-maçonnerie. Donc ça aussi un fait nouveau, donc j'imagine qu'il y a d'autres mandataires politiques maghrébins qui sont franc-maçons.»
2- Une ministre chargée de vulgariser la théorie du genre et le projet EVRAS (voir ample documentation dans Google). Comme toutes les mules portant les projets-abominations des parlements européens, ("mariage pour tous" en France sur le dos de Christiane Taubira), cette illusionnée corrompue maghrébine trahit l'humanité et sa communauté d'origine :
«Fadila Laalan : " Ainsi le parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles a inscrit en Juin dernier l'éducation à la vie sexuelle et affective dans les missions de l'école. Celà implique que chaque établissement scolaire fondamental ou secondaire devra désormais prendre des engagements et développer un projet portant sur cet enjeu. Nous avons voulu avec cette mesure GÉNÉRALISER L'ÉDUCATION SEXUELLE tout en veillant à ne pas la réduire à sa dimension technique mais en lui donnant une acception large touchant à la promotion de la santé et à l'égalité entre les sexes.»
Liens --->
-- https://www.youtube.com/watch?v=YG4-FaoRA58
-- https://www.youtube.com/watch?v=QMspDBsPvqI


Aucun commentaire: