30 janv. 2016

L'Offensive est lancée, De Paris-Sion, appuyée de ses agents locaux de la Sorbonne contre l'identité nationale établie depuis 1500 ans !



Une article publié dans "alterinfo.net", à la tribune libre de la plume Kadiri.
 Le texte dénonce l'introduction de l'Amazigh Latin dans les écoles, et énumère les arguments fondés qui démontrent l'existence d'un plan de déstabilisation conçu par les sionistes de Paris, relayés d'agents locaux, dont les nombreux universitaires et diplômés formés par la Sorbonne.
Tout n'y est pas véridique sur la situation de la gouvernance en Algérie, mais des vérités sont exposée sur les intentions non-avouées des défendeurs de Amazigh, tout ne baigne pas dans l'innocence et le patriotisme berbère !
Le sujet a été abordé indépendamment dans ce blog ici
La Guerre  civile a commence en Algérie entre Arabes et kabyles.


La Guerre civile a commence en Algérie entre Arabes et kabyles.


Que tous les Musulmans du monde entier sachent que l’Algérie musulmane, et d’ores et déjà placée sous tutelle de la France sioniste, que le peuple algérien est pris en otage par une mafia  franco-sioniste.kabyles.
La visite de Hollande à Alger avait pour but  de notifier aux autorités  du régime illégitime, domestique de l’occident, que l’utilisation de l’Alphabet latin kabyle, ne doit pas :
1° ) passer par des  débats publics au niveau national, au risque, que le peuple algérien musulman, découvre, que les kabyles ne sont pas berbères, et qu’ils  sont les descendants génétiques et historiques des Vandales. Le projet ne verra plus jamais le jour.
2° ) –  Ne pas  soumettre ce projet, portant  titre Amazighe, par  Référendum, car le peuple Algérien,  découvrira, que l’alphabet latin kabyle est un faux document introduit par le traitre Mouloud Mammeri, en 1965, document fabriqué par les juifs français sionistes.
3° ) – Ne pas le soumettre   aux débats au Parlement, l’Alphabet latin kabyle, beaucoup députés sont radicalement  opposés à cette supercherie.
4° ) -  Le projet  de l’Amazighe, dissimulé sous le masque de l’Alphabet latin kabyle, doit être appliqué, en premier lieu, dans l’enseignement, puis dans les administration  (en catimini)
5° ) – Le projet de la révision de la constitution, élaboré par l’Elysée, avec la collaboration des Kabyles, ne doit pas être soumis, aux débats  du  peuple algérien  pour un référendum, le peuple refusera, l’Amendement sur la l’abrogation des articles, sur l’Islam et sur la langue arabe, comme langue officielle. Le projet portant révision de la constitution doit être proposé au parlement, le DG du FLN est favorable, plus d’autres députés , le projet sera accepté sans  débats (  toujours en catimini).
Voila comment la France propose  au peuple Algérien,  l’unique voie  de son salut, une réforme  qui effacera définitivement sa  religion, sa culture, son passé, sa langue et son patrimoine, l’unique  forme de la  démocratie occidentale pour compléter son palmarès de génocidaire, au profit d’une minorité de  kabyles batârds, sans origine, les déchets de la société,
 Le régime illégitime n’est   ni  libre, ni indépendant, ni souverain, pour proposer au peuple un débat et un référendum, sur l’Amazighe et de  prouver à tous les Algérien, que ce régime respecte la volonté du peuple et qu’il appartient toujours à la majorité de gouverner et de gérer les affaires publiques du pays et non pas   par une minorité  insignifiante de kabyles marionnettes, manipulés par les sionistes criminels.

IL  appartiendrait aux partis politiques, aux association civiles, religieuses et politiques, aux mosquées du pays, aux musulmans algériens, d’exiger du gouvernement, que la langue de l’Amazighe, doit être soumise à des débats publics, au niveau national, afin, que le peuple, s’informe sur la nature de ce dialecte, qui n’est pas une langue et que les Algériens, soient informés de l’origine de l’Amazighe, et de l’origine de l’Alphabet latin kabyle. De quel Amazighe s’agit-il. ? De l’Alphabet  arabe des Chaouias, ou  de l’Alphabet latin kabyle. Qui a décidé que ce soit l’alphabet latin kabyle. ? Est-ce le gouvernement Français. ?

En principe l’Alphabet latin kabyle, doit être interdit en Algérie,  pour des raisons de souveraineté nationale. Ce document a été fabriqué par le missionnaire  père blanc, traitre  Foucault. Lequel, l’avait soumis pour approbation son texte, par le gouvernement français. Ce fut les juifs français sionistes de la Sorbonne, qui l’ont  complété et enrichi. Puis le document fut introduit par le sinistre raciste Mammeri, pour être diffusé, comme alphabet berbère, alors que les kabyles ne sont pas berbères et n’ont aucun droit de parler au nom des berbères.  L’Alphabet latin, constitue un faux et usage de faux en écriture. IL n’a pas été écrit, ni par les Algériens ni en Algériens, mais par les ennemis génocidaires du peuple algérien.

Que tous les musulmans Algériens se mobilisent pour exiger, qu’avant qu’il soit appliqué dans l’enseignement et dans les Administrations, que l’Amazighe, tel qu’il a été présenté dans l’enseignement, soit soumis a un référendum, c’est au peuple et à lui seul de se prononcer sur la validité d’un texte étranger incompatible avec notre religion et avec nos traditions et cultures.
Nous Algériens musulmans, nous exigeons que ce projet porteur d’une fitna inévitable, doit être retiré sans  délais.
Que le régime  complice de cette conspiration abjecte, nous apporte la preuve qu’il n’est  pas sous tutelle de la France, et qu’il  décide de soumettre ce projet au peuple pour se prononcer par référendum. C’est la seule manière de nous prouver  qu’il est libre et souverain et qu’il n’est pas soumis à  une influence  sioniste fatale et abominable humiliation. 

l’Amazighe proposé, n’est autre que l’alphabet latin kabyle que  l’on veut  imposer au peuple algérien  comme  culture latine, à la place  de langue nationale, en remplacement, de la langue arabe. C’est encore pire que la colonisation, une  colonisation, n’a pas été  aussi féroce, ignoble et cruelle pour le peuple, que cette décision de nous imposer le latin au détriment de notre langue l’Arabe et ils veulent nous imposer de renier notre culture, nos traditions et valeurs islamiques, pour faire de notre pays de culture latine. C’est la guerre ?  Selon la France , qui dirige et administre le pays par personnes  intermédiaires complices dans la destruction et la dislocation de l’état algérien musulman.
Que ce projet doit être exécuté par le gouvernement. Les instruction de Hollande ont été mises en œuvre par le gouvernement actuel.

 Mme Benghebrit,  a déclaré, au torchon quotidien, algérien, qui n’a que le nom, mais en réalité, c’est un torchon à la solde des sionistes français. ‘’ Que  cette rentrée sera marquée par la vulgarisation de l’enseignement de la langue  Amazighe, qui passera de 11 à 20 wilayas
Une telle déclaration de la part de la ministre  signifie, que la guerre civile  entre Arabes musulmans  et kabyles chrétiens, laïcs, à la solde des sionistes juifs français, a  commencé par l’application  de  l’Alphabet latin kabyle fabriquée à la Sorbonne par les juifs sionistes français, lequel rentre  officiellement en application dans certaines wilayas. Cette  déclaration  ne masque plus la volonté des kabyles  sionistes  qui se sont accaparés du pouvoir pour dicter a Bouteflika de cautionner cette grave provocation, à l’égard de tous les Algériens Musulmans. Que signifie cette déclaration de la ministre qui annonce que l’enseignement de l’Amazighe passe de 11 à 20  wilayas. ? Nous disons à madame la ministre que c’est un mensonge de prétendre et de vouloir tremper l’opinion algérienne et l’opinion  des berbères au Maghreb, façon de masquer la réalité. IL n’y a que quelques établissements obligés d’ouvrir quelques classes pour enseigner le latin kabyle, a la place de l’Arabe. Elle oublie que,  nous avons passé au crible  wilaya par wilaya et nous n’avons pas enregistré une augmentation de classes ouvertes nouvellement pour enseigner le latin kabyle, qui n’a aucun lien avec l’Amazighe berbère. ? IL faut que les Algériens sachent, que la Politique de l’actuel gouvernement kabyles est de faire du latin kabyle la langue officiel, c’est une guerre inévitable entre tous les musulmans Algériens et les Laïcs kabyles manipulés par les français juifs sionistes, engagés dans le processus d’une politique dévastatrice, diviser les Algériens, instaurer la fitna entre les Algériens, déstabiliser le pays, instaurer un état laïc du type Turc de l’époque de Mustpha Kémal le traitre, qui était le domestique de l’occident. Les torchons  quotidiens de la presse  francophone,  complice des sionistes, (qui ne méritent pas d’être cités comme journaux dignes, mais comme officines au service des sionistes juifs français, avec  l’appui de certains sites kabyles racistes) lesquels  y participent aux campagnes insidieuses  pour alimenter la haine et les tensions contre les musulmans algériens. IL suffit d’une petite étincelle, identique à celle du Big-bang, pour que tout explose, l’Algérie sera pire que l’Irak , la Syrie et la Libye. Le gouvernement kabyle n’a pas pris au sérieux les avertissements des Algériens musulmans et les mises en garde  diffusés par des  communiqués  à l’attention des décideurs, aveugles et  inconscients de la tragédie qui  menace  le pays  et risque de plonger tout le peuple dans une guerre  irréparable ! Malheur à ce régime qui ne cherche qu’a diviser le peuple pour pouvoir se maintenir. La situation est dramatiquement tragique, pour une guerre civile inévitable. D’ailleurs, selon une source fondée, la liste des wilayas  qui ont été  chargées d’assurer un enseignement de l’alphabet latin kabyle, ne dépasse pas trois wilayas, Tizi-ouzou, Béjaia, et Bouira. Dont les Directeurs sont notoirement kabyles sionistes chrétiens, membres de la mission des Evangélistes protestants Américains. La ministre pour concrétiser cette politique, qui vise en premier lieu, le remplacement de la langue arabe par le latin kabyle, n’est   plus  un secret, tous le monde sait, que la France,  (gouvernement)  Président et Premier ministre, se sont déclarés pro-sioniste, C’est donc en France, que le projet fut soigneusement élaboré dans les ateliers de l’université de la Sorbonne. Les juifs sionistes sont les principaux conspirateurs du complot qui vise à déstabiliser l’Algérie. La France , depuis l’arrivée au pouvoir  de Bouteflika, dicte sa politique et impose au régime illégitime, une politique, basée sur le remplacement de la langue arabe par l’Alphabet latin kabyle. La visite de  Hollande en Algérie, avait deux objectifs : l’application de la politique pour transformer l’état Algérien en un état Laïc, avec la modification de la constitution, et avec la suppression, du paragraphe ‘’ l’Islam religion de l’état. ? Et la suppression de langue arabe,   comme ‘’langue officielle’’. ? . La liste, ne s’arrête donc pas au niveau de la constitution, mais l’exigence, vise à introduire immédiatement l’enseignement  de l’alphabet latin kabyle, de façon, a ce que ce latin, soit la seule langue officielle du pays, sans la présence de l’Arabe. Cette langue ne sera utilisée que dans les mosquées. Voila le projet élaboré par fafa pour ses protégés kabyles. L’exécution, ce sera, le gouvernent, illégitime,  hybride    de  ‘’Tlemcen – Tizi-ouzou’’ . La principale exécutante, c’est la ministre laïque, farouchement hostile à l’Islam et à la langue arabe. Ainsi, les dernières décisions prises avant la rentrée scolaire, la ministre , a commencé par  les fonctionnaires et employés, dans le plus grand secret, les trois directeurs de l’éducation des trois wilayas , Tizi-Ouzou, Béjaia et Bouira, ont  préparé tous les textes pour modifier tout le système de l’enseignement actuel par une nouvelle réforme et pour assurer le succès de cette réforme criminelle, la valorisation  des salaires et indemnités aux fonctionnaires et employés kabyles, essentiellement kabyles, une vraie discrimination, même de l’époque de  la colonisation, les français n’ont pas envisagés une telle politique extrême grave pour les musulmans Algériens. Dès le mois de septembre, les kabyles employés dans divers statuts de l’enseignement, perçoivent des indemnités spéciales, et une aide financière étrangère pour imposer l’enseignement du latin kabyles dans les établissements scolaires Algériens. Les  employés  kabyles  enseignants sont systématiquement sélectionnés, et triés,  pour éviter  toute infiltration  de  kabyles islamistes  engagés contre ce maudit projet.

 pour le succès de l’opération, seuls les kabyles racistes, anti-islam, anti-arabe, seront recrutés.
Plus grave encore, devant la résistance farouche des personnels  de l’enseignement du primaire et du secondaire, ainsi que des syndicats qui s’opposent à l’alphabet latin kabyle, signalent que madame la ministre envisage de nommer dans toutes les wilayas du pays, des inspecteurs et  des Directeurs,  responsables  de  l’enseignement  à la tête de chaque wilaya. Ils assureront l’application et veilleront personnellement à l’exécution de la mise en œuvre de l’application de l’enseignement de l’alphabet  latin kabyle. Dans le même processus, la nomination des Directeurs au niveau des wilayas, sera accompagnée, de recrutement  d’inspecteurs   et  de personnel, essentiellement parmi les kabyles favorables à l’enseignement du latin kabyle, d’une part, et d’autre part, le  remplacement  des enseignants, par d’autres kabyles. Les agents enseignants seront affectés dans les activités administratives dans les bureaux, loin de l’enseignement.

 Le remplacent  des enseignants musulmans doit se faire dès cette  rentrée,  dans tous les établissements qui résistent et qui refusent de cautionner cette nouvelle colonisation des chrétiens sionistes dans un pays musulman. A travers l’enseignement. Madame Benghebrit,  elle  est coupable, d’un grand danger  de mise en cause de tous les principes de notre révolution, de remettre en cause  le serment du peuple algérien,  à nos chouhadas, et de remettre en cause nos valeurs religieux, l’Islam et la langue Arabe, ne sont pas négociables et ne peuvent faire l’objet de compromis entre les musulmans et une toute petite minorité, de traitres, de renégats et de  faux  algériens fascistes et de perfides impies. Nous disons au  gouvernement, halte, stop, basta, de cette politique, de  ‘’ diviser pour régner’’ c’est une politique extrêmement grave, dévastatrice, dangereuse et ruineuse pour le pays. Le peuple musulman, majoritaire, refuse d’emploi et l’utilisation de l’alphabet latin kabyle, le peuple algérien musulman, refuse d’abdiquer  devant le chantage des français  sionistes, qui reviennent avec un slogan plus coupable que l’invasion de notre pays par la France colonialiste génocidaire. Nous disons à madame Benghebrit, cessez vos  mensonges et dites au Peuple algérien, que la vérité sur l’alphabet  latin kabyle fabriqué par vos confrères sionistes. Ce projet, ne passera pas, même, si l’armée s’engagera avec  ce minable gouvernement Tlemcen-Tizi-Ouzou, traitres  et indignes de notre peuple musulman, qui résiste, il  résistera, et il faut l’exterminer pour pouvoir instaurer la langue latine comme langue officielle en Algérie. Nous nous battrons sur tous les fronts et aux prix, au plus  haut degrés des sacrifices, pour montrer à tous les peuples, que la langue arabe, c’est la langue de l’Islam, la langue de tous les musulmans du monde entier. Musulmans algériens, n’attendez pas que tous les directeurs, les inspecteurs et même les enseignants arabes musulmans soient définitivement remplacés par des kabyles chrétiens engagés dans le processus d’évangéliser l’Algérie et de remplacer l’arabe par l’alphabet latin kabyle.  IL ne faut pas attendre, que l’ennemi, s’empare de tous les rouages de l’état, pour se réveiller. IL faut aviser tous les enseignants du pays  de ce grave danger qui menace notre présent et l’avenir de notre peuple. Sérions-nous, assez faibles  et même  laxistes  complices,  pour observer ce qui se passe dans nos écoles  pris en otage par les koufars, sans se mobiliser et  sans mettre en garde ce gouvernement fantoche, traitre.  Les citoyens  gardent le silence complice, et ne manifestent plus leurs protestations  et  leurs indignations justifiées  et fondées, pendant, que les traitres sont à l’œuvre pour transformer notre  culture  qui fait partir de notre patrimoine  national, pour lequel les  braves  chouhadas se sont sacrifiés. C’est honteux, que notre  pays  puisse  devenir un pays latin  sans  s’insurger et sans se révolter. Acceptez-vous ce défi des sionistes et leurs complices. Les kabyles jouent avec le feu, ils sont manipulés par les français juifs sionistes pour une guerre civile, l’enseignement de l’Amazighe, n’est qu’un prétexte fallacieux pour tromper l’opinion  des musulmans. Vive l’Islam, vive la langue arabe, a bas les traitres, a bas les sionistes juifs français coupables de complots criminels.  Vous verrez comment le peuple  musulman algérien combattra toutes les  coalisés et  malheurs aux traitres kabyles complices de cette terrible conspiration. L’Islam triomphera, Allah est notre Guide Protecteur. 

KADIRI   

Aucun commentaire: