8 déc. 2015

Le Président Bouteflika n'est plus "L'homme des généraux" puisqu'il les nomme et les limoge ! Une reconnaissance tardive !

Zid Ya Abdellaziz ! Rabb al Âlii MaÂk OU YAHMIK, maouch rabb ADZAIR !

Après la condamnation de l'ex-général Benhaddid, celle de Hassan soulève une autre vague "d'indignation" généralisée !
Avant tout, accordons une minute de silence aux milliers de martyrs du devoir, les djounouds et sous officiers, les gardes communaux, les patriotes bénévoles, et tant d'autres algériens jaloux pour leur pays, mobilisés pour préserver l'intégrité de la nation !


Il y a anguille sous roche! Il y a des zones d'ombre suspectes dans la vague de fond qui a balayé le champ médiatique avec la controverse de la condamnation du général Hassen !
1- nettement visibles sont les signes annonciateurs d'une campagne de déstabilisation de l'ANP initiée par l'occulte pouvoir de l'Ombre (judéo-maçonnique), et non par des clans au sein de l'ANP, comme le clament les avocats du général, 


2- les médias algériens de la subversion ont pris position pour le général Hassan, au même titre que "le Figaro", "Le Monde", "L'Express", et tous les masse média internationaux sionistes qui ont jugé la décision d'injuste et d'abus de pouvoir du tribunal militaire, SANS QU'ON NE SACHE LES RAISONS, LES ACCUSATIONS, LES MOTIFS !! ....Les remontrances contre le tribunal sont CENTRÉES AUTOUR DES JÉRÉMIADES DE L'AVOCAT Mokrane AIT-LARBI, extrémiste, berbériste, politicard, et agent déstabilisateur fervent militant des printemps arabes ! Serait-il une référence fiable et ses déclarations crédibles ? Comble de l'effronterie, il se rappelle du colonel Chaâbani qu'il compare à son client Hassan !
3- les "personnalités" se succèdent dans leurs déclarations de soutien au général Hassan. On note Hamrouche, le groupe des 19, et même le général en retraite Toufik. Ce dernier sort d'un long silence dit-on ! Ce n'est pas ce qui est dit dans les révélations le concernant, où il est dit qu'il rencontrait régulièrement les responsables français de la sécurité
«Cet épisode rapporté dans le livre témoigne en tout cas de l’obsession qu’ont les dirigeants français à vouloir traiter avec le puissant patron du DRS, qui s’est taillé une réputation d’un homme aussi mystérieux que intrigant. «La fonction, le titre, le pouvoir et les relations de Mohamed Mediène en font un interlocuteur prisé.» ( «Paris-Alger : une histoire passionnelle»)
«Claude Guéant avait déjà rencontré le tout-puissant patron du DRS à l’Elysée, lorsqu’il était secrétaire général. Lors d’un de ses déplacements, Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur, insista lui aussi pour le voir», révèle Paris-Alger, histoire passionnelle, qui dresse le portrait du général Toufik selon les témoignages des responsables français qui ont eu «le privilège» de le rencontrer. »
LE MYSTÈRE QUI PLANE SUR L'AFFAIRE N'EST PAS D'ORDRE JURIDIQUE, MAIS DANS LA TENURE ET LES RÉACTIONS DES MEDIA ET D'HOMMES POLITIQUES !
Le clan des généraux faisait l'objet de vindictes de tous les "opposants ", entre autre les média (El Watan en tête), diffusaient et répercutaient la thèse énoncée par Paris-Sion de "qui tue qui " ? Subitement en choeur ils ont enterré leur incrimination pour .....défendre le général en retraite ! Dénommé monsieur anti terrorisme..... on voudrait bien compter les doigts perdus et les blessures subies dans "sa lutte contre le terrorisme", et ceux des journalistes d'El Watan (le quotidien de Rothschild) et leur patron Omar Benhouchet, à l’abri au bord de la Seine, durant leur exile de la décennie noire !
Le général Toufik n'a jamais élevé la voix pour défendre l'honneur de l'ANP lorsque les accusations graves fusaient de partout, mais c'est Bouteflika qui a fait front aux attaques perfides dirigées de France-Sion et répercutées en Algérie par les cercles de la subversion (El Watan et les média indépendants et les partis collaborateurs de l'ennemi ).


L'honneur d'un général, même en le supposant victime, serait-il plus précieux aux yeux de ces avocats en herbe que l'honneur et l'intégrité de toute l'ANP ?
Mille autres indices pointent vers un complot majeur contre l'Algérie, prétextant ce jugement du tribunal d'Oran, et servant des intérêts de cercles occultes. Et qui d'autres que ceux de la judéo-maçonnerie...internationale sont en mesure de mobiliser leurs outils de propagande, à savoir TOUS les média de la planète, pour une cause que je suis persuadé, concerne l'un des leurs !
LE GÉNÉRAL HASSEN A FAIT Saint Cyr !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

vous avez parfaitement raison. Lire l'article ci-dessous dans lematin:

http://www.lematindz.net/news/19252-le-general-hassan-le-dreyfus-algerien-mais-sans-zola-et-jaures.html

wah fkir a dit…

Merci anonyme pour votre commentaire instructif et le lien.
Les choses se décantent, le tumulte va se calmer et la vérité finira par sortir du puits où on tente de l'enfouir.