11 nov. 2015

Fuite des cerveaux et l'omerta sur le pillage du Système Éducatif Algérien. Depuis 1962, ce Réservoir de matière Grise est géré par l'Occident/France qui y puisent Sans Contrôle ni Restreinte !

PILLAGE SOUS COUVERTURE DE PROGRAMMES D'AIDE ET DE COOPÉRATION !
IL NE MANQUE QUE L'APPELLATION "SAFARI" AUX VISITES SUCCESSIVES DE RESPONSABLES FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION TANT LEUR AGISSEMENTS S'APPARENTENT À UNE CHASSE AUX CERVEAUX ET DIPLÔMÉS ALGÉRIENS, DONT LES MEILLEURS PRODUITS FORMENT UNE "RÉSERVE NATURELLE" ...NON gardée,  gérée PAR DES "TOURS OPÉRATEURS" SIÉGEANT AUX PLUS HAUTS RANGS HIÉRARCHIQUES DU MINISTÈRE ALGÉRIEN DE L'ÉDUCATION ET DES ÉCOLES/UNIVERSITÉS. LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT DE CE NÉGOCE ILLÉGAL CRIMINEL EST DISTRIBUÉ AUX CERCLES MAÇONNIQUES QUI TIENNENT LE PAYS EN OTAGE ! POUR PRÉCISION, CETTE PRATIQUE criminelle afflige pratiquement tous les pays sous développés ! L'esclavage hier, le drainage de la matière grise aujourd'hui !
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
 A)  INTRODUCTION :


 La dernière visite en Algérie de Najat Wallou-Belkacem illustre CLAIREMENT ce complot aux dimensions monumentales, source d'un préjudice inqualifiable aux coûts et pertes incalculables sur les plans du progrès scientifique, économique, financier, social, stratégique, civilisationnel !
Le fameux trésor d'Alger est une bagatelle en comparaison, une goutte dans la mine d'or inépuisable de la fuite des cerveaux puisée dans une réserve non-gardée de brillants cadres, diplômés, universitaires, et étudiants. 
Subtile, subversif, tortueux, et ingénieux, ce pillage n'attire que des brèves critiques, intentionnellement orientées vers le "rapatriement/retour des compétences " et occulte le mal à sa source, le départ OFFICIELLEMENT ORGANISÉ  DE RESSOURCES HUMAINES SI CHÈREMENT PRODUITES, D' UN PRIX INESTIMABLE, ET SANS DOUTE CAUSE DE TANT DE RETARD DANS LE DÉVELOPPEMENT MULTI-SECTORIEL DU PAYS !
L'origine de ce constat et du verdict sans appel condamnant cette manigance: l'inauguration d'un "réseau" ALUMNI par les ministres de l'éducation supérieure, la française Vallaud-Belkacem, et l'algérien Tahar Hadjar   !(Communiqué de l'APS, agence présentant également.... un logo maçonnique). 
«ALGER- France Alumni Algérie, un réseau dédié aux anciens étudiants algériens qui ont suivi des études en France, a été lancé samedi à Alger en présence de la ministre française de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, et du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar.»

  « Évoquant la stratégie de coopération et les conditions d'accueil réservés aux étudiants étrangers, la ministre française a indiqué que "l'Algérie a une place particulière", citant des programmes boursiers qui permettent, explique-elle, à des étudiants algériens de poursuivre des études en France.»
Pour encourager les étudiants à quitter la réserve naturelle, 

«Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a témoigné, pour sa part, de son expérience personnelle en sa qualité d'ancien étudiant à la Sorbonne.» (APS)

Les Sorbonnards (Hadjar, Benghabrit, et les citrons pressés, majoritairement diplômés en sciences sociales (utopiques, stériles, superflues, et inopérantes pour le développement authentique du pays) sont recyclés et promus (en coordination avec les "très chers frères" locaux... aux postes importants !
Ils agissent également en rabatteurs de cadres pour Paris-Sion !
 Le crime était presque parfait !  Ces responsables ne peuvent en aucun cas plaider l'ignorance de ce phénomène, ou leur incompétence dans la gestion de ce dilemme, parce que présents depuis plus de 20 ans dans l'éducation ! Ils savent, et par leur silence ou par leur complicité, sont coupables de haute trahison contre la nation !  

 Le "réseau" France Alumni, n'est qu'une infime partie de la vaste toile formant un filet qui brasse large dans les eaux algériennes, sans contraintes, ni restrictions, ni accords fermes, ni la moindre réglementation ! Un pillage à ciel ouvert à la vue et au su des pires traitres que cette nation a nourris ! Les harkis font figures d'enfants de chœur devant ces mercenaires soudoyés de la main de camarades/(en général des loges de Paris-Sion) par le versement de bénéfices en services diverses, faveurs à leur profit ou à celui de leurs proches, des bourses /prises en charges à l'étranger pour leurs enfants et amis, des primes, des privilèges diverses, ET QUI SAIT POUR CES CRIMINELS SANS ÂMES... mêmes des hôtesses accompagnatrices pour leur divertissements !
                         

                   À SUIVRE ..."B) ÉVIDENCES D'UN RACKET ORGANISÉ."


Aucun commentaire: