3 juil. 2014

Algérie Des Années '90 : Le Fardeau De La Dette, L'Ingérence Des Banques Étrangères, Et Les Politiciens Complices !

Reporté maintes fois dans ce blog est le rôle suspect des politiciens impliqués dans la gestion économique et financière du pays qui durant la décennie 1988-98 sombra dans une crise sans précédent et frôla la catastrophe généralisée, politique, économique et sociale. La stratégie des banquiers talmudes pour le contrôle de la planète est axée essentiellement sur la dette et donc l'usure. Pour cela, les banques recrutent des agents locaux, principalement des politiciens qui influent sur les décisions et les orientations adoptées définissant les relations et les accords liant le pays aux banques juives, piliers de l'hégémonie des Illuminati.
Confirmation par un important acteur de la Banque Mondiale :
world-bankk-1050x637
(Lien)(traduction) «Karen Hudes est diplômée de la Yale Law School et elle a travaillé dans le département juridique de la Banque mondiale depuis plus de 20 ans. En fait, quand elle a été congédiée pour avoir dénoncé la corruption à l'intérieur de la Banque mondiale, elle occupait le poste de conseiller principal. Elle était dans une position unique pour voir exactement comment les élites mondiales gouverner le monde, et les informations qu'elle révèle maintenant au public sont absolument choquantes. Selon Hudes, l'élite utilise un noyau très serré d'institutions financières et de méga-entreprises pour dominer la planète. Le but est le contrôle. Ils veulent nous rendre tous esclaves de la dette, ils veulent que tous nos gouvernements soient asservis à la dette, et ils veulent que tous nos politiciens deviennent accro (addictes) des énormes contributions financières canalisées dans leurs campagnes. En plus l'élite possèdent également toutes les grandes sociétés et agences des médias, et ces médias de masse ne nous initient jamais dans le secret de la chose à savoir combien radicalement néfaste est la manière dont notre système fonctionne.»
Remarque : Tous les politiciens complices impliqués dans le complot des banquiers pour la mise en esclavage du pays et sa soumission totale au diktat de la dette et de l'usure sont toujours en activité ! Preuve que leurs agissements sont contraires aux intérêts nationaux, agissements qui selon l'optique adoptée peuvent être assimilés à de la haute trahison, est révélée par leur opposition virale à la politique d'indépendance économique et financière menée depuis 1998 et l’ère Bouteflika ! Aujourd'hui tous dans l'opposition et tous ménagés par des média aux intentions insondables qui ne rappellent jamais leurs délits et leurs méfaits. Que penser d'eux, sauf que leur impudeur excède de beaucoup le caractère de leurs maitres banquiers, la Chtuzpah !
Hypothèse complémentaire élucidant l'omerta qui entoure l'histoire véridique et les malversations de cette nébuleuse de la trahison, leur parfaite subordination aux directives instruites par la franc-maçonnerie internationale, l'organisation qui est une étape et un tremplin de leur ascension, promotion et maintien sur la scène politique.
Un petit jeu consiste en un recensement de ces politiciens véreux, vrais prédateurs et flibustiers qui ont pillé le pays, et qui sillonnent le terrain sous différent déguisement, hier sous celui du socialisme spécifique, aujourd'hui celui du libéralisme économique et qui brandissent le slogan de "lutte contre la corruption " ! Un brève survol de la scène politique suffit à les repérer, leur trait commun est celui attribué à.....Judas !
   

Aucun commentaire: