11 févr. 2014

Algérie : El-Khabar/El-Watan/Rothschild, Un Partenariat Lucratif Au Frais Des Lecteurs.

Rappel :
La crise financière internationale sévit depuis 2007-2008 et a ruiné beaucoup de banques.
Schématiquement : les banques manquent d'argent et se méfient les unes des autres, aussi les gouvernements (complices et agents des banksters) sont appelés à la rescousse pour résoudre par tous les moyens et toutes les astuces imaginables le déficit du crédit financier. Des arnaques commerciales ou financières sont conçues pour extorquer l'argent des crédules goyim. Ceci est explicité dans le Talmud, manuel des pratiques juifs, et des règles de déontologie politique, religieuse et commerciale établie par les Rabbins. « Il est interdit au juif de voler un juif, d'atteindre à son honneur, de témoigner contre lui devant un juge goyim, etc..)», mais "il est licite et même recommander de voler les biens des Goyim, parce que tout ce qu'a crée Dieu sur la Terre appartient aux juifs.»
En occident,  les lois et les budgets nationaux sont confectionnés "à la demande", sur ordre du pouvoir des usuriers. Le "gouverne-et-ment" prête des sommes faramineuse (milliers de milliards €) pour renflouer les banques commerciales ou d'investissement, au nom du contribuable. Ces fonds devraient logiquement constituer un crédit au bénéfice du peuple. Hélas ce n'est pas le cas ! C'est une dette épinglée au dos des contribuables qui devront la rembourser ! Donc, par un tour de magie cabaliste et au travers des banques centrales "dites nationales" mais qui sont en fait privées, les aides aux banques commerciales deviennent des dettes que devront rembourser par la sueur de leur front des générations d'innocents citoyens non consultés par leur gouvernement lors des opérations de sauvetage.
À signaler que la même situation règne dans tous les pays où les Banques Centrales sont la propriété d'actionnaires privés juifs dominés par Rothschild et ses cousins, dans TOUS les pays de la planète où ils sont présents !
Ce rappel est pour signaler au passage une situation complexe et aux arcanes sinueuses, que nombre de curieux trouveront aberrante, un paradoxe régnant dans les belles démocraties tant vantées en Algérie par les champions des droits et libertés, militants de la société civile et des média indépendants.
À propos d'argent, certains quotidiens nationaux algériens qui se gargarisaient de déclarations sur leur autonomie financière et leur indépendance envers la régie de presse ANEP, après acquisition de leur propre imprimerie, rencontrent des difficultés de remboursement des dettes contractées auprès de BNP Paribas (Rothschild).
Zekri sur les pas de Belhouchet.  Nouveau "capo" de la mafia de la presse.
Le travail d'intox médiatique et la promotion des printemps arabes (pour l'Algérie) ayant échoué dans leur mission, et les objectifs de déstabilisation inachevés, les quotidiens impliqués ont été sommés de régler leurs dettes au près des banques. La générosité légendaire de Tonton Rothschild pour l'achat d'imprimeries, s'est métamorphosée en claire vindicte shylockienne, il réclame à ses débiteurs (O.Belhouchet et C.Rezki) leur "livre de chair ".
Devant cette situation critique, un plan a été convenu entre les associés Belhouchet et Rezki, pour l'augmentation du prix de leurs feuilles de choux. El-Watan en 2013 (10 DA à 15 DA), et aujourd'hui le tour d'El-Khabar. L'augmentation du tarif imposé par les deux chevaux de Troie rothschildiens est une contribution au caisses des usuriers juifs (*).
Par cette augmentation, les lecteurs qui achètent ces quotidiens contribuent à l'enrichissement de Rothschild et à sa tribu de talmudipèdes, et donc financent le sionisme. Certains diront que 5 DA est une somme modique, négligeable. Vrai, mais pour un seul exemplaire du quotidien, mais lorsqu'il s'agit de 600 000 exemplaires par jour (la production El-Watan + El-Khabar ) vous engrossez ces quotidiens de....3 millions DA par jour. Oui, 300 Millions de centimes pour cette augmentation de 5 DA  ! Ajoutez-y les recettes enregistrées grâce à la publicité, une autre arnaque organisée aux dépends des pigeons déplumés par l'information au rabais de la presse indépendante !
Les sources d'information plus fiables existent à la télévision, à la radio, sur le Web, et elles diffusent dans toutes les langues. Traitant de tous les thèmes, offrant un riche éventail éducatif de documents, textes, produits audio/visuels, cours et formations, qui permettent l'éveil de la conscience individuelle et collective. Prendre connaissance des enjeux de notre temps est vital pour l'intérêt de tous. Dans un monde devenu dangereux et où des intérêts souvent occultes tentent de nous manipuler à leur avantage, en nous faisant subir des préjudices divers, que les quotidiens locaux complices occultent. Exemples :
-nous vacciner avec des produits nocifs chargés d'aluminium,
- nous faire avaler une gamme très large de produits alimentaires toxiques provoquant le cancer, la stérilité, le diabète, le dysfonctionnement des reins, du foie, du cœur, etc...
- nous vendre de la "communication et du numérique" au prix d'acquisition de matériels Wifi (3G) qui nous baignent 24/24 dans des champs électromagnétiques qui détruisent nos organes et modifient notre ADN !
- nous faire adopter des croyances et des modes de vie contraires aux enseignements dispensés par toutes les religions révélées (admettre la théorie du genre prêchant la permutation masculin/féminin !)
- nous désorienter et confondre sur la réalité du pays et l'état de la société; nous détourner des objectifs primordiaux et nous distraire avec du superflu (les amusements culturels); déformer l'image des algériens (Bouteflika) qui ont sauvé le pays et veillent à son développement, tout en promotant ceux qui ont failli mener la nation vers sa destruction (apparatchiks du socialisme frauduleux),
- fomenter la dissidence et les troubles sociaux, etc..
 Les commérages de concierges dégorgés par des chroniqueurs arrogants et irrespectueux envers le pays et son peuple, sa dignité et ses valeurs (**) alimentent les rumeurs et maintiennent l'opinion dans la confusion des polémiques stériles, des ragots, et simplement de l'ignorance. Les méfaits de l'information, énumérés ci-dessus, sont activement orchestrés par la presse indépendante depuis 1990, et ceci en partenariat avec nos ennemis connus, la juiverie prédatrice dirigée par Rothschild et sa Kosher Nostra.
Le comble de cette entreprise sournoise malveillante à l'encontre de notre bien être physique, moral, spirituel, économique, il est exigé de nous une contribution financière à cette opération de subversion par une cotisation de 5 DA supplémentaires, puis de 10 dinars, soient plusieurs millions de DA par jour !

Allez-vous comprendre cher lecteur, que ces spécialistes de la manipulation (El-Watan et El-Khabar) tentent de nous extorquer l'argent qui sert à financer les campagnes d'intox et de mensonges programmés de Paris-Sion et visant notre perte ?
Ce blog fait l'inventaire de nombreux complots et stratagèmes développés par les média indépendants (presse et internet) agissant en ennemis, pour cela il est nécessaire de citer le cas d'El Khabar :
1- El Khabar est financé par Rothschild !
2- Le quotidien a été pris en charge par la Kosher Nostra, voir Freedom House et ses ramifications "humanitaires" (ONG).
3- Son PDG Ali Djerri (voir Wikipedia !!) est un sacré atout pour la pieuvre médiatique internationale. Un vrai prodige du journalisme, jaugé selon les normes des média occidentaux, surtout pour son engagement corps et âme, et pécuniaire, en faveur de la démocratie version Nouvel Ordre Mondial. Djerri a été fréquemment décoré pour son travail, lors d'une longue séquence de remises de prix (carrière programmée en parallèle avec celle de Belhouchet). Au profil idéal, puiqu'il est membre du PAGS (Parti d'avant-garde socialiste), parti dont les orientations idéologiques et religieuses propagent toutes les abominations qu'Allah et Ses Prophètes condamnent et prohibent, la laïcité, le socialisme talmude, et les infâmes LGBT !. Le quotidien est lié étroitement à la nébuleuse de la subversion juive internationale, média-finance-ONG-sionisme-franc-maçonnerie (Djerri élu « Chevalier international du journalisme »). Il s'est vu octroyé les prix du "mérite industriel algérien " et "Manager de l’année 2002 ", pour service rendu à l'industrie du mensonge ! 
4- C.Rezki, directeur d'El Khabar, déclare à  El-Watan :
 - «Nous sommes un journal indépendant alors que ces titres (les arabophones)sont des alliés du pouvoir ».
- Faux ! Vous êtes intimement liés au GRAND pouvoir, les banquiers talmudes, et participez à leur agenda ! 
-Le prix de 15 dinars «permettra à El Khabar d’assurer la formation de ses journalistes pour qu’ils puissent donner un rendement meilleur.» (***)
- Également faux et mensonger. Vos journalistes sont pris en charge par vos partenaires des écoles de journalisme de France et d'Europe, et le pactole que vous allez soustraire aux naïfs lecteurs servira à vos agissements suspects, vos conférences douteuses, vos campagnes d'intox commanditées de l'étranger, Ex : NED (ONG juive-US), et sa filiale la "European Endowment for Democracy " .
Le talmudipède Maurice Szafran,directeur de la publication de Marianne, n'affirmait-il lors de " La vérité dans les médias" (Lien-2002) ?
" En se tournant vers Cherif Rezki, directeur d’El Khabar, journal algérien en langue arabe co-organisateur avec Marianne et France Inter de ces journées autour de la guerre d’Algérie, il s’alarme :
« Proportionnellement, les médias algériens ont probablement plus de moyens en Algérie que le Figaro ou  le Monde en France. Nous sommes une presse ultra-pauvre. Dans cette situation, la presse française fait de l’idéologie, du commentaire, du politique, de l’historique, car cela ne coûte pas trop cher ».

Rezki en "Penseur".(Auguste Rodin)
 «Le Chef de délégation, M. Marek Skolil a effectué le 23 septembre 2013, une visite de courtoisie au journal El Khabar (Lien). Au cours de son entretien avec
M. Monsieur Cherif Rezki, et son équipe, l'Ambassadeur Skolil a notamment évoqué la disponibilité de la Délégation à apporter son appui aux médias algériens dans le cadre des projets de coopération et des échanges entre pour les journalistes algériens et européens.
»
  Zekri à Skolil.
El-Khabar serait-il élisible pour une aide de la European Endowment for Democracy  (EED) ?  »
   Skolil :
Non si vous êtes déjà "aidé" par la NED.»
Les critères  pour la EED:
«2- Le soutien fournit par EED varie en taille et en durée. Cependant, les subventions moyennes varient en général entre 10,000 EUR et 150,000 EUR.
3- EED assiste les organisations de la société civile, les mouvements et les activistes individuels pro-démocratiques qui œuvrent en faveur d’un système multi-partite pluraliste, ceci indépendamment de leur taille ou de leur statut formel.» Belhouchet quand à lui reçoit la sienne directement de la NED (USA) grâce à un engagement démocratique précoce. Mais qui sait, les voies de la démo-crassie sont si imperceptibles ?
Pour le moment le lectorat est seul publiquement appelé
à la rescousse, Rothschild étant aux trousses.
                                 À Suivre.....
________________________
(*) Les fondateurs du sionisme, idéologie du suprématisme juif, qui s'affaire depuis deux millénaires à la destruction des Goyim, avec une attention particulière à ceux du monde arabo-musulman.  Pour instaurer le Nouvel Ordre Mondial et son gouvernement siégeant à Jérusalem, les sionistes talmudipèdes doivent réduire les non-juifs à l'esclavage et imposer leur dictature. Pire que ça le peuple élu devra être vénéré, respecté, et élevé au statut de divinité sur Terre !
_______________________________
 (**) voir le déculotté Kamel Daoud et ses billets nauséabonds étalés à la face du lectorat qu'il méprise et ridiculise. Pour leur ignorance de la langue, certains interprètent l'insulte comme un art littéraire et la provocation comme signe d'engagement militant. Militantisme intimement lié à l'ONG New-Yorkaise, Ligue des droits de l'homme fiancée par Soros. L'agent agitateur a été gracieusement récompensé par ses commanditaires juifs et décoré de prix ($). Boualem Sansal  l'a devancé dans ce genre, reçu par des ovations, à.....Tel Aviv !
_____________________________    
(***)Cette rente versée par des lecteurs inconscients à cette pègre, est utilisée à des fins opaques; tous les managers des média ont un pied à terre en France, ils organisent des coûteux débats en Algérie et en France, participent à l'organisation de colloques au côté d'ONG européennes; etc...
En retour l'opinion récolte la propagande qui a pour but de l'aliéner , de la manipuler, de l'exaspérer, de l'induire en erreur, de la désolidariser, et de la diviser. Les intérêts récoltées par les "enfants de Satan" paieront même les cordes pour pendre les récalcitrants qui refusent de se prosterner devant le NOM. Belhouchet et Zekri ont choisi leur camp, et leur religion, la laïcité en entrée et les abominations sataniques en dessert. 

Aucun commentaire: