5 févr. 2014

Algérie : Hydrocarbures Et Numérique ; Les Vérités Ignorées Par La Nébuleuse Subversive.(révisé)

Rappel :
Le monde de l'énergie, plus particulièrement celui des hydrocarbures est actuellement en révolution et le sera dans les moyen et long termes. Un choc sismique de grande intensité l'a secoué, mais ses effets sont occultés par une omerta médiatique qui en minimise ou en ignore les conséquences multiples (économiques, financières, militaires, géostratégiques, et politiques) : l'entrée d’Israël dans l'industrie, après la découverte de ressources importantes (prouvées) en gaz et pétrole, en méditerranée orientale. (*)
F. William Engdahl   rapporte avec sa vision claire des enjeux géostratégiques dans un article de "Mondialisation.ca"  (un site qui publie par erreur les billets fantasmagoriques et filou-sophiques de Dr Chitour prétendu expert en hydrocarbures).
EngdahlLe bassin du Levant et Israël – une nouvelle donne géopolitique ?»
-«Les récentes découvertes de gisements de pétrole et de gaz, non pas importants mais immenses, situées dans une partie auparavant peu explorée de la mer Méditerranée (entre la Grèce, la Turquie, Chypre, Israël, la Syrie et le Liban), suggèrent que la région pourrait devenir un « nouveau Golfe persique ». Comme ce fut le cas pour l’« autre » Golfe -persique, la découverte de ces richesses en hydrocarbures pourrait bel et bien devenir synonyme d’une terrible malédiction géopolitique pour la région.»
Et d'ajouter :
Trois compagnies d’énergie israéliennes en coopération avec la compagnie texane Noble Energy ont annoncé des premières estimations à hauteur de 450 milliards de mètres cubes — ce qui en fait la plus importante découverte de gaz en eau profonde des dix dernières années—, discréditant un peu plus les théories malthusiennes autour du « pic pétrolier » qui prétendent que la planète est sur le point de connaître de terribles pénuries structurelles en matière de pétrole, de gaz et de charbon. Pour se faire une idée, le gisement de gaz Léviathan représenterait des réserves suffisantes pour approvisionner Israël en gaz pendant un siècle
  Il est nécessaire de prêter une attention particulière à cet événement pour expliquer les remous qui agitent le moyen Orient. Les guerres civiles qui s'y propagent, et l'instabilité qui règne dans plusieurs pays sont le résultant d'un plan de ré-aménagement  géostratégique de la région préparant l'entrée en force d’Israël dans le groupe des pays producteurs sous une forme de suprématie complétant la domination d'autres secteurs. Ce positionnement devant servir à assoir Israël, donc ses sponsors Illuminati, dans une position de dominance commerciale et de leader au sein d'un cercle, réduit à un minimum, de producteurs en gaz et pétrole  dans le Monde !
Cette étape a été partiellement franchie par les enfants de Satan qui se rapprochent de leur objectif, grâce à la destruction de l'Irak, de la Libye, deux acteurs importants qui perdent leur influence sur le marché. L'instabilité dans d'autres pays voisins semble accélérer le pas au projet de reconfiguration du Moyen Orient annoncée par Condoleeza Rice.
La liste des victimes s'allonge.
 Les remous en Turquie déclenchés par les égarements politiques de la brute Erdogan dont l'engagement aveugle au côté des enfants de Satan et des Najdi Wahhabites prépare le terrain à la déstabilisation du pays qui risque de rejoindre la ligue des "pays en faillite et ingouvernables". Ceci à la grande satisfaction d’Israël, qui éliminera un obstacle à sa mainmise sur les découvertes de gaz et pétrole. L'Iran muselé par les décisions de l'ONU et un embargo commercial, est également victime de ce plan terrifiant à la mesure du machiavélisme des "maitres de l'intrigue". 
Les pays africains, Nigeria en tête, sont dans la tourmente de l'instabilité sociale ou simplement pris dans l'étau de l'intervention militaire dirigée par les proxies d’Israël sous couvert de l'OTAN-ONU !
Le Venezuela subi les coups de boutoir de la conspiration juive qui mobilise le Mossad, la CIA, l'armée US, la classe bourgeoise locale, les média juifs, et ses agents locaux regroupées autour du sioniste Henrique Capriles Radonski
En Algérie l'attentat d'In-Amenas /Tingentourine est un pion que le Mossad a tenté d'avancer sur l'échiquier gazier (Article réservé à ce sujet  Lien); les événements de Syrie ont dévoilé les liens Mossad-Al Qaida soulignant la pertinence de l'accusation portée contre le MOSSAD d'être à l'origine du vaste complot d'In-Amenas. Fait plus qu'évident, l'Algérie étant un concurrent sérieux et gênant.  
Une nouvelle configuration de la carte géologique de l'énergie nécessite un ré-examen de la carte géostratégique de pratiquement tous les continents ! 
Les signes avant-coureurs des coups bas que la juiverie internationale fomente depuis plusieurs années sont catégoriques et frappants. Signes jamais reportés par les média, sauf lorsqu'ils annoncent "l'indépendance énergétique d’Israël". Ils taisent complétement les moyens et les manigances que cet état terroriste exploite pour façonner à son avantage une nouvelle carte énergétique mondiale. A été engagée (au Lien) l'énumération des informations recueillies à travers une multitude de sources disponibles sur le web, et qui résument schématiquement l'état actuel du marché des hydrocarbures qui est sensiblement différent de celui décrit par les manipulateurs de la psychose "peak oil".  
La conjoncture "visible", brève et abrégée: 
- une offre en croissance continue et une demande en baisse conjoncturelle, fluctuations prévisibles incertaines dans le long terme. 
Les chiffres sont disponibles dans toutes les revues professionnelles traitant du sujet, ce qui nous épargnera la tache de les éplucher dans l'espace réduit de ce blog, l'objectif étant d'élucider la situation tendancielle générale et ses implications multi-sectorielles. 
1- L'offre croissante suite à :
-Des découvertes de nouveaux gisements importants  sur tous les continents, dans les pays déjà producteurs et chez des nouveaux arrivants (Afrique, Proche-Orient, Israël !!), 
- le perfectionnement des techniques d'exploration et d'exploitation, 
- l'amélioration des taux de récupération avec des coûts supplémentaires absorbables par l'augmentation des recettes, donc bénéficiaires,
- la catastrophe du nucléaire (Fukushima), un facteur non négligeable du maintien de prix élevés du gaz/pétrole et permettant l'exploitation de gisements autrement non rentables,
- etc...
2- Demande en baisse conséquente à  :
  / la "crise" internationale et la baisse de l'activité industrielle (donc de la demande d'énergie) entrainant : 
- une réduction de la demande à la consommation (carburants et dérivés),
 / autres causes :
- progrès scientifiques et technologiques dans l'utilisation de ressources concurrentes (énergies renouvelables) et substituts traditionnels, retour au charbon (avec exploitation/utilisation plus écologique conformément aux restrictions réglementaires internationales récentes du respect de l'environnement).
Un ré-examen du chaudron de la méditerranée orientale s'impose à la lumière des derniers développements de l'industrie de l'énergie, des conséquences déstabilisatrices des conflits en cours, et des manœuvres sournoises qui se manifestent sous la direction des illuminati-talmudipèdes et de leurs hommes de main à Tel-Aviv. Les troubles et conflits orchestrés par le gouvernement israélien et les politiciens juifs des pays proxies d’Israël (regroupés dans l'OTAN) ne sont pas fortuits et servent une stratégie de domination et de contrôle du marché. Un agent à Rothschild, Bernard Henri Lévy, n'a-t-il pas démontré son talent d'agitateur lors d'incursions en Afghanistan, en Libye, en Tunisie, en Syrie ? Il ne cache d'ailleurs pas que «c'est en tant que juif» qu'il avait "participé à l'aventure politique en Libye. Ainsi la Libye a été écartée de la ligue des producteurs. Ultime objectif géostratégique : déblayer le chemin à l'instauration du nouvel ordre mondial gouverné de Jérusalem, capitale d'un royaume satanique dédié au Dajjal /Antichrist. Les scenarii identiques en Irak (opération réussie), partiellement en Égypte, et en cours en Syrie et au Liban. Ces faits ne sont jamais mentionnés par les média dominants, encore moins par Doctor Mebtoul qui mouillerait sa culotte si l'idée de dénoncer un tel stratagème lui effleurait l'esprit, coincé dans ses amitiés "professionnelles" internationales intimement liées à la nébuleuse juive.
L'observation à l’œil nu démontre que le pouvoir juif mondial opère des bouleversements majeurs de la carte énergétique et que les israéliens sont chargés de sa reconfiguration, préparant un marché remodelé et instaurant une hégémonie sur ses ressources.
Ceci n'est qu'un aperçu des plans furtifs élaborés des maitres de l'intrigue, sponsors de la "Terre promise", brasier infernal dédié à Satan et menaçant le devenir de l'humanité, ou plus démonstrativement "Isra-Hell ".
Ils contrôlent l'or du monde qu'ils stockent depuis Babylone, mais jusqu'à présent que partiellement l'énergie, un 2em levier de pouvoir qui assoira définitivement leur domination mondiale  ! Le scénario est tracé pour une étape décisive de l'asservissement de l'humanité qui demeure marginalement libre dans les pays qui détiennent une source d'autonomie via les recettes pétrolières/minières. Les revenus per se ne sont pas convoités par la Kosher Nostra, l'argent virtuel étant "fabriqué" à volonté par eux et donc pas une priorité de leur stratégie. Mais c'est le pouvoir que lui confèrerait le contrôle de cette richesse. Richesse physique grâce à laquelle même le commerce est possible sans transaction financière, éventuellement via le troc ! L'industrie, l'agriculture, la longue chaine de la transformation de tous les produits en dépendent.
À propos de ressources, la campagne médiatique intense menée en Algérie, spécialement en cette période pré-électorale, dénature la réalité des enjeux, et a pour but de détacher l'opinion de l'importance de ce dilemme en dépréciant le rôle des énergies (gaz, hydrocarbures, et autres ressources naturelles) dans le développement économique, et en dissimulant son pouvoir stratégique inhérent. L'appréciation erronée du rôle stratégique de ces ressources et l'incitation a s'en distancer rendent plus supportable leur perte et atténuent toute résistance à leur spoliation. Cet abus de l'opinion est orchestré par les agitateurs et partis intéressés : Mebtoul, Chitour, Benbitour, Othmani, Rebrab, rejoints par la multitude de voix réunies dans les coulisses de la nébuleuse de l'intox servant consciencieusement les plans des Rothschild (banques) et des loges-mères; tous collaborent à l'instauration de leur mère-patrie, le NOM !
 Constat qui a provoqué le cri d'alarme : "Les agents de Rothschild sont parmi nous ! "
 Exemple illustrant cette accusation :
Publiant l'éloge de Benbitour, le sioniste Algérie-focus  écrivait  (**) : « Évincé du gouvernement en 1996, il retrouve d’anciennes amours et exerce un an comme consultant pour le FMI et la Banque Mondiale. En 1998 sonne l’heure de sa première élection : Ahmed Benbitour entre au Sénat et décroche la très prestigieuse présidence de la Commission Économique et Financière.» 
- Amours ? Certainement pas compatibles avec patriotisme qui ne peut s'accommoder de relations extra conjugales avec l'ennemi même, les banquiers shylock ! Commandité donc par ses "premiers amours", A.Benbitour l'agent des banquiers de New York s'est déclaré candidat à la présidence. Quel pot pourri ces élections présidentielles-2014 annoncent-t-elles ! Un article en préparation abordera la frénésie électorale qui saisit la nébuleuse judéo-maçonnique, ses média, ses "experts" et ses réseaux subversifs. TOUS animés d'un seul mobile criminel, discréditer Bouteflika l'homme qui a sauvé le pays et libérer sa finance des griffes de l'endettement. La sape sociale organisée par les média armés de diatribe et de diffamation  (El Watan et ses crypto-juifs en tête) est un autre véhicule préparant l'instabilité politique et sociale, terreau des "printemps arabes" conçus pour satisfaire les ambitions juives, dans ce cas du contrôle des énergies de la planète.  
Un travail de sape sociale agit sur les masses à des fins de conditionnement.  Les théoriciens du libéralisme et les champions de l'industrie (le schéma est calqué sur celui appliqué au Venezuela ! Lien-Lien ) ont rejoint le complot chargés de cette tache et s'exécutent en décriant ces richesses naturelles auxquelles ils collent l'ineptie de "rente" ou celle de son reliquat, "la malédiction des hydrocarbures". À l'image du Venezuela, l'Algérie investie dans le secteur public, les services sociaux, l'industrialisation sous contrôle de l'état et la limitation du secteur privé parasite souvent allié aux prédateurs étrangers. La politique actuelle de développement des infrastructures (économie physique), de l'aide à l'agriculture, du crédit non-usurier, du rejet de l'ingérence des banques shylock (après liquidation de la dette), la soumission des investissements étrangers à la règle des 49/51 % dans la participation au capital, la modernisation de l'armée et de son armement, etc..., sont les cibles de la propagande médiatique qui s'active à bloquer le processus de développement. Les agents de l'ennemi sont mobilisés sous couvert de combat pour les prétendus démocratie et les libertés made in ONU/USA, des concepts brandis comme armes de destruction, prouvées très efficaces en Irak, en Libye. Les quotidiens indépendants menés par El Watan l'agent de Rothschild, s'acharnent sur Bouteflika l'architecte de la reconstruction, prétextant la corruption comme argument de leur vindicte en occultant la source de cette pratique, voir le système de pillage déguisé en gestion socialiste d'inspiration soviétique/talmude (Boukharouba en parodie de Marx-Lénine-Staline, entouré et assisté par les recrues des loges maçonniques françaises, la nomenklatura du régime).  
Rappel de l'histoire récente :
Incroyable, la cécité de l'opinion devant la campagne de déstabilisation menée au nom du peuple, en Janvier 2011, puis durant l'absence du Président lors de son départ en France pour soins médicaux. La gueule dégoulinante, les crocs dehors, les chiens enragés lancés par les maitres de l'intrigue grognaient pour un bout de chair du Président malade. Tous leurs stratagèmes subversifs s'avérèrent vains face à la perspicacité et l'intelligence du gouvernement. Les "printemps arabes"; les vagues de protestation kabyle à  caractère régionaliste et sectaire; les attentats terroristes suspects; les scandales financiers dont les responsables sont liés aux multinationales (SNC-Lavalin) que les tenants du libéralisme d'ici acclamaient comme modèles d'innovation et de progrès technologique; les émeutes des chômeurs; les grèves dans certains secteurs professionnels; l'augmentation injustifiée des prix des produits alimentaires de base et les pénuries programmées; en un un mot toutes les sources potentielles de mécontentement populaire.
Les événements sont chaque fois happés par les  rédactions de la discorde, qui les amplifient et les exacerbent. Pressés par leurs commanditaires et soutiens financiers de l'autre rive de la Méditerranée ou ceux des bureaux d'ONG new-yorkaises, O.Belhouchet et la corporation des harkis de la plume s'activent à déclencher la révolution dévastatrice qui ouvrira la porte à l'ingérence et acclimatera le pays au pouvoir du NOM.
L'ennemi de l'intérieur guette, et poursuit son travail mensonger et raffine ses méthodes d'intox, polies par les campagnes successives et les simulations du désordre, souvent en créant des rumeurs non fondées et répercutant les échos des dépêches sionistes (AFP, Le Monde, L'Express, etc...).  
Tendance technologique et ses non-dits :
Des "nouvelles" orientations politiques et économiques sont publiées quotidiennement pour fausser la marche vers le progrès et dévier le cheminement actuel ayant fait ses preuves. 
Tentatives autrement pernicieuses, la glorification de remèdes illusoires au développement. Ceux orientés vers les services informatiques et la communication, le numérique et son utilisation, récemment lors de  l'assourdissant lancement du gadget  "3G" ! 
Un jouet tendu comme leurre à une population désorientée qui confond progrès et imitation aveugle. 
Autre fausse piste : provoquer un enthousiasme public sans précédent et l'enfermer dans le monde virtuel de la communication détaché des applications éducatives, professionnelles, technologiques, et l'astreindre au créneau de la communication personnelle et des réseaux sociaux. L'ordinateur/PC dans l'éducation, lorsque disponible, n'est pas utilisé à 0,1% de ses capacités ! Que justifie cette fièvre soudaine pour la 3G, sinon des considérations mercantiles menées par un battage publicitaire douteux et impliquant des acteurs intéressés malhonnêtes ? L'objectif de la campagne est d'enfermer le consommateur dans une crèche pour retardés mentaux. Sans dénier l'utilité marginale de cet outil, dans un contexte différent du notre, il faut souligner l'exagération totalement utopique de la politique de développement qui s'investirait tête baissée dans une industrie "du numérique", qui vit à son âge d'or (2000) l'éclosion d'une bulle financière magnifiée par les manipulateurs juifs de Wall-Street. La bulle crevée, l'économie américaine et celle du reste du monde s'effondrèrent. Ainsi au lieu de tirer parti de l'expérience des autres, en s'armant de prudence tout en dressant une stratégie pragmatique, des conseilleurs scélérats chargés de cette opération et les analystes qui meublent les débats des rédactions (ils défilent à El Watan et même sur les chaines de l'ENTV !) ont agit par ignorance ou pour leurrer l'opinion en la bombardant de pseudo-technologie vantée par des opérateurs prédateurs développant soudainement des passions philanthropes ! L'aspect "santé du consommateur" est totalement ignoré. Le WIFI est accusé d'aggraver la détérioration de la santé public déjà enregistrée par la submersion permanente de la population dans les champs électromagnétiques crées par la téléphonie mobile. 
-34 études scientifiques : le lien énumère une à une et leur source, les études qui démontre la haute nocivité des ondes émises par les appareils WIFI !
Curieusement, le directeur général des Télécoms Belges, Mr Didier Bellens, a interdit les équipements WIFI dans tout l'étage où se situe son bureau.
-En France :«L'Assemblée nationale française a adopté un projet de loi pour limiter l'exposition aux champs électromagnétiques (CEM) générés par les technologies sans fil : Téléphones cellulaires, tablettes, Wi-Fi, etc... Ce projet de loi se traduira par ce qui suit
Une interdiction du Wi-Fi dans tous les établissements de garde d'enfants, enfants de moins de 3 ans.  
• Les fabricants de téléphones cellulaires devront recommander l'utilisation de kits mains-libres
Une interdiction de toutes les publicités ciblant les enfants de moins de 14 ans. 
L'exposition aux champs électromagnétiques des enfants est une source de préoccupation particulière. Des études montrent que le cerveau des enfants peuvent absorber jusqu'à trois fois plus de rayonnement par rapport aux adultes
-(Lien_2011) Autre constat parmi une multitude de résultats d'études publiées et disponibles depuis plusieurs années mais toujours étouffées par le pouvoir de l'intrigue : «Comment les téléphones sans fil, Wi-Fi et autres formes de rayonnement électromagnétique haute fréquence peuvent causer le cancer.»
-(Lien-2012) :«La menace invisible qui déchire l'ADN, provoquant des maladies génétiques et le cancer» 
- Etc, etc.... 

Autre illusion technologique, déclenchée par la campagne marketing/commerciale génocidaire dite de "lutte contre le cancer" qui recommande la mamographie préventive à TOUTES les femmes. Ceci, en contradiction avec les dernières découvertes de la communauté médicale aux USA et en Europe. Une simple requête sur Google «Dangers de la mammographie» vous fera découvrir l'horreur de cette machination purement commerciale, autour des scanners et bidules à émission électromagnétique (EMC). Une revue de la chimiothérapie ouvrirait une autre boite de Pandor !! 
Les CAUSES du cancer sont les vrais sujets à explorer, ce que les industries alimentaires et pharma s'évertuent à retarder ou simplement à confondre ! Informer convenablement le consommateur est dangereux pour les pouvoirs/intérêts gigantesques liés aux multinationales du médicament et de l'aliment.
Remarque : 
L'assemblée nationale algérienne prévoit un débat sur la question de la nocivité du mobile en .....Mars 2014 ! 
L'immobilisme des décideurs et législateurs ne peut être justifié que par un blocage institutionnel organisé autour d'un pouvoir de l'ombre et des scientifiques de service aux ordre,  agissant secrètement et en coordination,  contre les intérêts du pays et du peuple, et induisant le gouvernement en erreur sur des questions d'ordre technique souvent non du ressort de ses prérogatives de décision. C'est le complot que ce blog tente de dénoncer en examinant les indices qui trainent au passage de ces intrigants.
Sur le plan investissement industriel :
Plus expérimentés que nos experts en marketing ou stratégie commerciale, des milliers d'investisseurs des pays avancés se sont aventurés dans les salles de casinos/bourses pour placer leurs avoirs et ont déposé leur bilan, ruinés par les méfaits de la manipulation des marchés opérée par les shylock de Wall Street. 
Aux États Unis la révolution numérique a été accompagnée du démantèlement de l'économie physique. Un cycle vicieux destructeur de ressources matérielles et humaines mijoté par la cupide finance juive qui fait avancer l'agenda du NOM dans un pays réduit à la déchéance et une population désemparée et anéantie, destinée à mon avis à servir de modèle/prototype d'esclavagisme moderne pour le reste de la planète.
La délocalisation des industries vers les pays émergents ....temporairement, a été un moyen parmi d'autres (les crises financières planifiées) pour créer cette situation de désolation des "99%" de la population US. Quel avantage comparatif l'Algérie possède-t-elle pour pouvoir engager son avenir dans cette voie virtuelle du "numérique"  ? 
Pure fantaisie malveillante et choix hypothétique,
obscène, particulièrement lorsqu'on a repéré et reconnu les avocats de cette tentative de diversion économique criminelle : la nébuleuse subversive dominée en première ligne par les média indépendants (El Watan) et suivie par la faction des bureaucrates corrompus qui excellent dans le traitement des marchés publics et des projets faramineux inopérants ! La machine de propagande a fait défilé un cortège d'experts, certains débarqués de France et commissionnés par les cercles talmudes qui les supervisent au sein de groupes de recherche de l'éducation et la recherche, des commissions européennes et des media aux ordres : 
Yazid Haddar, Abdelhak Lamiri, A. Mebtoul, A.Benbitour, M.Hachemaoui, etc...Les "conseilleurs" recommandent un saut sans parachute dans l'abime de la production neuronale, grâce au numérique. Leur méthode consiste à créer des êtres qui pensent H24/7, inventent des logiciels, exécutent des simulations de réactions nucléaires sur des calculateurs, fabriquent des avions sur écran, etc....., des avancées sur ordinateurs !
Questions : De quoi se nourrira cette société super neuronale ? Où sont les logements et habitations devant les abriter ? Quels moyens de transport et quelles voies routières utilisera-t-elle pour se déplacer et déplacer de quoi se nourrir ? Qui gardera les moutons et vaches pour assurer sa viande et son lait ? Etc...? Etc...?
Aucune réponse ne transpire de leur discours ! Ce qu'ils préconisent, est peut être la création d'une société de robots, que la science fiction même peine à imaginer, figés devant leur ordinateurs et n'exprimant aucuns besoins humains, physiques, mentaux, ou spirituels !
Ou alors est-ce là, la société du Nouvel Ordre Mondial annoncée impérativement par les Illuminati (inspirés du Talmud) ? 
____________________________
(*) Note :

- une observation en filigrane du cours des événements récents relevés dans les média, fiables, non partisanes et non sionistes autorisent :
- un décryptage des manœuvres dérisoires et plans machiavéliques conçus par les prédateurs éternels montés sur leurs chevaux de l'Apocalypse dans les conflits qu'ils attisent; et les destructions qu'ils infligent; sans oublier les génocides qu'ils commettent ouvertement à la face de Dieu et de Ses hommes; les risques de guerre (mondiale) qu'ils imposent à la région et au Monde. 
- une lecture des motifs occultes, rabbiniques, et sans aucun doute du dénouement eschatologique rêvé par les Rabbins Talmudes de Tel-Aviv qui ont le doigt prêt sur le bouton de l'option samsonique de l'arme nucléaire. 
_________________________________
(**) Note :
El Watan, Algérie-Focus, Jeune afrique, Slate.com, en font l'éloge. Les média sionistes appuient la candidature de Benbitour PhD en statistiques et probabilités, au profil excellent pour un joueur de casino/bourse, agent idéal de la finance satanique fondée sur l'usure, mais en aucun cas une personne intègre et compétente pour tenir du haut de son auto-suffisance intellectuelle le rôle d'un politicien devant maitriser l'art de la politique, une science empirique, appuyée sur
- l'expérience et l'observation,
- les relations humaines,
- la communication et la rhétorique,
- l'analyse intuitive des événements,
- le décryptage ou l'analyse instinctive des intentions de l'interlocuteur, de sa sincérité ou de sa fourberie ,
- la prévision des paramètres conditionnant les changements majeurs, internes et externes, favorables ou défavorables,
- la reconnaissance des motifs cachés et de l'objectif de l'ennemi,
- l'interprétation des messages explicites ou dissimulés dans les discours et déclarations publiques,
- l'analyse de situations complexes pour en extraire les faits essentiels, en apparence anodins mais en fait critiques (la réaction face à l'attentat d'In-Anemas en est l'illustration),
- la lecture "entre les lignes" de l'information et de la propagande diffusées, non dans le sens voulu par leurs sources,
- la maitrise des subtilités des relations diplomatiques,
- l'analyse des enjeux militaires, de la défense nationale et de la sécurité du territoire,
- le sens de l'ordre des priorités économiques, financières, politiques et sociales, et des moyens à mettre en œuvre,
- une vue sereine de la stratégie à suivre pour attendre les objectifs souhaités,   
- etc....
Bouteflika l'homme providence, muni des qualités et de l'expérience voulues a dès le début de son combat bénéficié d'un faible soutien et rencontré une opposition
acharnée venant de cercles d'intérêts, souvent occultes, aux ramifications internationales (les ONG et agents du NOM), ou des nouveaux riches qui depuis l'indépendance se sont organisés en une caste du pillage étendant leur pouvoir via la société civile et même d'organisations secrètes (maçonnerie et juiverie internationale).


 

Aucun commentaire: