15 déc. 2013

Algérie : Économistes Et Conseilleurs, Les Agents De Rothschild Sont Parmi Nous ! (Partie 3)

Doctor A.Mebtoul   (Suite):
Traité par thème de débat, et sujet de controverse, l'examen de "l’œuvre" du personnage sera effectué pour démontrer l'inexactitude de tous les conseils qu'il dispense depuis 10 ans sur les questions économiques, politiques, et sociales, ainsi que ses errements dans des domaines profanes, tel le militaire, dont il n'a aucune maitrise, mais dans lequel il s'engage pour y semer la confusion, dérouter son audience et fabriquer des arguments aidant sa vindicte contre Bouteflika et le soit disant "système".  Aucune mention n'est faite du "pouvoir de l'ombre" mondialiste, des usuriers shylocks ou simplement des banquiers. Mebtoul serait-il l'arbre qui cache la forêt, tant il feigne d'ignorer cette nébuleuse pointée du doigt par les observateurs intègres ?
1- Mebtoul et la théorie de l'économie libérale, son imposture et ses traquenards :
Exemple : Un texte de Mebtoul publié par "alterinfo" donne à son auteur un cachet de contestataire et un relent d'économiste engagé, le site ce réclamant en grande partie de la mouvance alter-mondialiste sauf que le mot tabou "juif" n'y est jamais mentionné.
Qu'en est-il des expertises mebtouliennes ?
Définitivement en faveur du Nouvel Ordre Mondial à travers son adhésion au libéralisme dirigé par les banquiers shylocks !
Ainsi lisons Mebtoul à propos de l'Algérie, de sa plume dans l'article :
a-Mebtoul :«Une aisance financière mais une société  sous perfusion de la rente selon le FMI»
Notez l'oxymore et contradiction "Aisance-perfusion",
dire une chose et l'accompagner de son opposée.
La critique sempiternelle de la "rente", un terme inapproprié utilisé comme slogan d'intox, et "perfusion"
remède administré au malade. Un refrain codifié et coordonné par cette opposition dans le message de la "malédiction des hydrocarbures" présageant les attaques dirigées contre l'Algérie et son gouvernement par la clique des agents mondialistes (Benbitour, Hadj Nacer, etc..) commandités par la Juiverie/Maçonnerie internationale. Le travail de sape et de dénigrement sous couvert de contre vérités économiques qui "accrochent" l'opinion en n'élucidant aucun des vrais défis qui nous font face.

b-Mebtoul :«C’est que plus de 90% du tissu économique sont constitués de PMI/PME organisées sur des structures familiales, ne possédant pas de management stratégique, ne pouvant pas faire face à la concurrence internationale.»
Notez l'auto suffisance du Doctor, et la publicité mensongère réservée au "management stratégique"; c'est en clonant des Mebtoul et en les distribuant aux PMI/PME que le tissu économique fera un bond en avant, occultant le fait qu'aux USA, au temps de leur prospérité précédent le début de la crise actuelle (2007 ?), 90 % de la soie industrielle était composée de PME qui n'avaient aucun besoin d'experts internationaux pour les diriger ou les orienter !
Un analyste certainement mieux informé que Mebtoul et dominant le sujet de l'économie de marché, Paul Craig Roberts déclare aux Lien-Fr, Lien-Eng :
«Comprenons bien une chose qu’il est bon de toujours rappeler :
L’oligarchie financière transnationale utilise son arme de destruction massive économique: l’état et la pathétique fraude internationale qu’est « l’économie de marché », pour éviscérer les sociétés, créer le plus de chaos possible duquel surgira leur solution toute prête de gouvernance mondiale. Tout ceci est planifiée de longue date. Seul salut: Refuser de jouer leur jeu, en masse et renverser la table où repose l’échiquier du jeu truqué… Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais, c’est pourtant simple à comprendre…»
L'économie de marché sous les auspices 
-du libéralisme et son adjuvant le monétarisme, 
-de la pratique banalisée de l'usure, et 
-des théories économiques induites par le précepte Darwinien qui préconise "la survie du plus fort", 
est soumise à la dénonciation et à la réfutation par des chercheurs de la "vraie économie". Ce débat d'actualité que la Toile a libéré du carcan des média et des cercles académiques fermés et occultes qui dictaient une vue de l'esprit incohérente, et désapprouvée par ses conséquences désastreuses humaines et matérielles.
Le monde est en ébullition politique et sociale en réponse à la guerre planétaire déclenchée par les banquiers contre l'humanité ! Les vrais experts dénoncent la main mise des banques juives sur les ressources de la planète et leurs méfaits, rangeant du déclenchement des conflits, guerres civiles, terrorisme, famine programmée, pollution, génocide, et pauvreté à grande échelle sous prétexte d'établir la démocratie et son corollaire "l'économie de marché prédatrice". Ceci pendant que notre Doctor investit toutes ses énergies dans la vindicte et l'abus de la mission de l'homme, Bouteflika, qui a eu le mérite incalculable de libérer le pays de l'emprise de ces rapaces. 
-Notre savant certifié kosher par les média talmudes, n'a-t-il pas le temps de se cultiver en consultant les travaux de ces militants qui opposent le Nouvel Ordre Mondial juif ? 
-Et profiter de l'occasion pour éclairer ses étudiants grâce au vaste patrimoine mondial, économique, scientifique, historique, politique d'auteurs bien mieux informés des chicanes du culte de "l'économie de marché" qu'il ne semble être lui-même  ?   
Déculotté et sans pudeur, notre expert offre un spectacle désolant dans l'accomplissement assidu de son mandat de mondialiste. Observez son travail de  médisance  : blotti dans son fauteuil, répondant poliment,  comme l'élève devant le maitre, face aux pires ennemis de l'Algérie, les animateurs des média agitateurs étrangers qui le sollicitent de part le monde. (*) Ci-dessus face à Meyer...

Pendant ce temps, Mebtoul,  pour ajouter l'insulte à l'injure cite ses rendez-vous médiatiques dans maintes publications pour polir son CV et dorer sa notoriété !   Dans un acte de désespoir et pour dissimuler sa compromission il ose adresser une lettre à Ahmed Ouyahya (Lien- alterinfo.net) qu'il attaque pour avoir déclarer (la citation est extraite de l'article) :
« Certains, à l’intérieur, ont cru pouvoir récupérer les troubles de janvier 2011, alors que d’autres, à l’extérieur, espéraient régler leur compte avec cette Algérie qui, ayant retrouvé son indépendance financière, revendique désormais le droit de négocier les atouts de son marché prospère dans le cadre de partenariats mutuellement bénéfiques »
-Où est l'erreur ou la confusion ?
Les forces ennemies extérieures et celles de l'intérieur sont en majorité connues, ce blog se dédie à en dénoncer bon nombre. Et elles sont présentes parmi nous depuis des siècles, renouvelant leur effectif en fonction des circonstances et des objectifs tracés ! 
C'est évidence est une lapalissade ! 
Pourquoi Mebtoul, tente-t-il de détourner l'attention publique de cette vérité ? Y aurait-il un risque ou une déconvenue dans sa position de champion du libéralisme sponsorisé de ....l'extérieur ?
Pour ma part, je crois que notre Doctor a glissé sur un lapsus et perdu la face, ou plutôt découvert sa vraie !
Ajoutons donc à son CV, un autre mérite celui de "gardien d'enclos du NOM".
-Quels arguments présente-t-il pour contredire Ahmed Ouyahya et prouver que les services secrets étrangers (MOSSAD, CIA, DGDE, MI5/6) n'ont cure de la situation de l'Algérie (par les temps qui courent !)? 
-Aucun !
-Et que les personnels des ambassades sont d'aimables ronds de cuir jouissant du climat clément local ? Que les barbouzes n'existent que dans les romans policiers ? Que les agents qui attisent les subtilités régionales pour déclencher un printemps arabe ne 
sont que des mythes ?
Que les ONG ne sont pas financées et appuyées par les prédateurs éternels (juifs de la Freedom House) ? 
-Aucun !
Mr Mebtoul perché dans sa tour d'ivoire, la tête dans les nuages, auréolé de toutes les gratifications académiques étrangères (suspectes), ne semble pas conscient des réalités du monde dangereux d'ici bas ! 
- Comment peut-il prétendre jouer le rôle de conseilleur de 35 millions d'Algériens?
- Les chiffres, le flot sans fin de chiffres et de statistiques qu'il déverse, ne sont donc que "poudre aux yeux".
-Qui tente-t-il de persuader les naïfs néophytes qui l'écouteraient ? 
-Ou serait-ce de sa part une indication, un coup d'oeil à qui de droit, pour signaler son assiduité à servir l'agenda, et pour garder ses cartes d'invitation aux conférences, interviews, débats internationaux, conseil euro-medit,  et autres "sucreries" que la talmuderie distribue aux élèves disciplinés ?
_______________________________
Résumé partiel :
À la manière dont il évite les débats objectifs sur le culte mondialiste de l'économie de marché, on peut ne peut que constater l'indigence de sa pensée et le manque de vision de la question économique. Continuer à chanter les malversations de l'économie de marché et occulter son bilan historique négatif est signe de malhonnêteté intellectuelle. Glisser sous le tapis l'usure et ses crimes, c'est se rendre complice de la plus grande abomination que les banquiers juifs aient inventée pour asservir, piller, et dans bien des cas, exterminer des populations entières. Toute les recommandations impliquant l'usage de l'usure par les "financiers privés", euphémisme de "shylocks" dans le lexique sinueux de Mebtoul, sont destinés à décevoir, confondre et induire en erreur !
Le crédit non-usurier doit être du ressort de l'état, créateur légal de la monnaie, ou de coopératives à caractère financier non commercial, à l'image de celui décrété et en usage dans la stratégie de développement en Algérie au bénéfice des PME, des jeunes chômeurs, et des agriculteurs. Les résultats sont probants et encourageants malgré certaines carences et les échecs dus aux faillites de certains projets. 
Cette politique ferme la porte à toute intrusion des shylocks, et permet une observance des  injonctions divines , ce qui n'est pas une moindre victoire sur Satan et ses enfants ! 
______________________________
Son avis que la concentration industrielle (donc monopolistique  / oligopolistique) est un catalyseur du développement, est fallacieux, car même aux USA une loi "anti monopole" existe et est toujours en vigueur, même si contournée par les cartels/banksters qui l'enfreignent en bénéficiant de la complicité des politiques corrompus. Il énumère nos champions de l'industrie dans un article où il loue les mérites des entrepreneurs privés, par opposition à ceux du secteur public qu'ils traite de voyous ! Un baise-main subtile qu'il adresse à Rebrab ? Othmani ? Qui sait ? L'essentiel est que notre Doctor n'a pas dévoiler tous ses talents. Celui de cireur au noir ?
Il ne relève pas les pénalités (prix exorbitants des produits) et les abus (la nocivité des produits sans contrôle sanitaire, ni information sur les ingrédients chimiques réels) dont son victimes les consommateurs, à cause des.....positions monopolistiques de ces.... "honnêtes entrepreneurs privés". (**)

c-Mebtoul :« Cela a permis également  une  dépense publique estimée entre 2004/2013 à plus de 500 milliards de dollars US (part devises et part dinars) l’Algérie dépensant deux fois plus pour avoir deux fois moins de résultats par rapport aux pays similaires. Le taux de croissance moyen 2004/2013 de 3% aurait du être de 10 à 15% en termes réels posant la problématique de la mauvaise gestion et de la corruption »
"Aurait dû être", selon quel principe ou quelle loi ?
Aucune ! Mebtoul sombre dans la fiction, ou possède-t-il une machine à remonter le temps lui permettant de rembobiner l'histoire ? Ou possède-t-il des pouvoirs divins l'autorisant à observer les secrets de l'invisible ? Rien de tout ça ! Il a en réalité des comptes à régler depuis son éjection sans parachute du poste de conseiller à la présidence (2007/2008), Bouteflika découvrant en lui un autre émule du benbitourisme néo- libéral, cheval de Troie du mondialisme bancaire ! 

d-Mebtoul :«Le montant des réserves de change, richesse artificielle, signe monétaire dues à des facteurs exogènes et non signe du développement, ....»  «........ .. toujours grâce à la rente des hydrocarbures. Aussi, les taux de croissance , taux d’inflation  et du taux de chômage officiels sont artificiels,  gonflé pour le premier via la dépense publique  et le second  par des subventions et le troisième  par la dominance des emplois rente par  la distribution de la rente  sans contreparties productives pour une  paix sociale éphémère ( la loi de finances 2013 annonce un total de  2 millions de fonctionnaires pour une population de 37 millions d’habitants en 2012  et un PIB  seulement de 180 milliards de dollars y compris les  hydrocarbures )  est une des causes essentielle  du retour à l’inflation, produit du mode d’accumulation du système  rentier,  vecteur de concentration du revenu national  au profit de couches rentières, source de tensions sociales de plus en plus vives,  qui a dépassé en moyenne annuelle 8% en 2012, le double par rapport à 2011.»
Les contre-vérités pleuvant en averse il devient difficile de suivre la démarche de notre professeur.  Quelques unes des notions énumérées en cascade nous confirment son incapacité à contourner l'idée fixe de la rente, un argument fallacieux, qu'il qualifie indifféremment de "richesse artificielle" (sic),  "produit du mode d'accumulation", etc...
e- Mebtoul :«Qu’en sera-t-il, aussitôt épuisé les ressources d’hydrocarbures ?»
Le Doctor utilise subtilement une hypothèse pour renforcer la proposition centrale pernicieuse de la rente, qu'il juge de tous les noms et accable de tous les maux, en présageant  l'épuisement de cette rente par l'épuisement des hydrocarbures. D'une pierre deux coups, ou d'un argument deux fraudes : la propagande de la rente, et la théorie réfutée du peak-oil ou épuisement des hydrocarbures. Des articles précédents détaillent la falsification de l'origine géologique des hydrocarbures (qui ce ne sont pas des fossiles), et leur non-renouvellement  (ce qui est faux, ils se régénèrent parce que leur origine est  abiotique (Wikipediaintechopen.com, erbretagne.com, etc..../Google offre pas moins de 3 400 000 références pour "hydrocarbon abiotic"!!).
f- Mebtoul :«Un système bancaire  à dominance publique et un secteur privé marginalisé »
Un autre boomerang que Mebtoul souhaiterait voir l'Algérie lancer pour décapiter son indépendance, car l'engin ouvre une porte à tous les abominations économiques qui accablent les pays où les shylocks contrôlent les banques. C'est le message enguirlandé de statistiques visant à convaincre l'autorité de lâcher du leste sur le monopole de la création du crédit qui est une forme déguisée de création/émission de la monnaie contournant les prérogatives de l'état souverain et le livrant désarmé à l'oligarchie financière juive qui s'acharne à vouloir s'introduire en notre sein et tente de nous mettre la corde au cou. Les années de crise de l'endettement 1990-) ne sont jamais mentionnées dans les discours charmeurs de Mebtoul. Ses éloges sont réservées exclusivement à la privatisation toute azimut (dont il eu la charge comme président du conseil des privatisations de 1996/1999 avec rang de ministre délégué), à l'incursion des banques privées (entendre naturellement, étrangères et shylocks), à la répudiation de la règle 49/51 % (qu'il dénonce à chaque occasion), à la capitalisation boursière (ou "casino", une autre intrusion du capital étranger menaçant nos ressources car les livrant à la spéculation ou surenchère étrangère avec perte de contrôle des sources d'emploi et mettant en danger les conventions sociales et même la stabilité du pays, comme constaté dans les pays dits "Tigres d'Asie" après le holdup perpétré en 1997 par Georges Soros). L’enthousiasme de notre Doctor pour le néo-libéralisme s'avère donc douteux, et il serait dangereux, très dangereux même, de croire en ses conseils et suivre les voies qu'il tentent de tracer.
Il n'a heureusement pas convaincu/leurré Bouteflika qui l'a répudié. Une entrevue protocolaire avec le premier ministre A. Sellal, qui l'a reçu sachant que "l'expert" est le général aux commandes de l'assaut néo-libéral, n'a été que formelle et a servi à "tester l'ennemi", rien d'autre ! Averti du danger que présente l'offensive libérale, le premier ministre a certainement tiré parti de la rencontre en enquêtant sur le stratagème des agents locaux de l'oligarchie financière mondiale.

Remarque : Les numéros de voltiges (verbales) sécurisées par le filet des média de la subversion n'ont donc convaincu personne, sauf les tenants du NOM qui lui réservent leurs applaudissements et leurs encouragements ($$$); sous tous les chapiteaux de la planète les rédactions sionistes l'acclament, (ci-dessus-photos). À défaut d'être un économiste avisé/performant notre vedette devrait se contenter d'une carrière prometteuse d'enfant de la balle (artiste de cirque), il jongle si merveilleusement avec les chiffres !

___________________________________
(*) Note :
Prière de visionner la vidéo au Lien, ou au Lien et constatez les "Merci Môn-Sieur" réservé au talmudipède JM Meyer.
Mebtoul collé à son fauteuil, apeuré, excessivement poli et reconnaissant, devant un imposant représentant de la "tribu" (la Kosher Nostra). Il y perd son latin, bégaye, bafouille, ose tout juste lever les yeux vers son interlocuteur. Plein d'humilité face au prédateur qui le dirige adroitement vers les questions clés et oriente les réponses. Mebtoul cavale docilement, le suppliant de d'accepter ses analyses comme services à l'agenda talmude; déballant plein d'insanités et de contre vérités, de mensonges et de suppositions sur son pays qu'il affirme pourtant tant aimer. Mais tant pis pour les démunis du pays qui sont subventionnés par l'état, ce sont la cause du cancer. Un peu méchant le langage de l'expert en excès de poids et suralimenté mais l'enjeu est majeur pour la notoriété et les invitations internationales. Et puis il y a cette présence satanique qui le fixe de ses yeux glacés, le subjugue de son autorité. Le journaliste a été formé pour ça.  Qu'importe ! L'essentiel est de gagner les faveurs du maitre représentant des Maitres. 
Remarque : Une analyse psychothérapeutique plus poussée de la scène, devrait dévoiler des secrets sur la personnalité de notre expert. 
-Mebtoul victim MKUltra ? Serait-il sous influence de quelque manipulateur illuminati (handler) spécialiste des méthodes occultes  ? Enfant aurait-il subi quelques supplices aux mains des enfants de Satan, et traumatisé a été conditionné comme agent zombie assigné à cette mission d'intox dont il a la charge au profit du NOM? Rien ne doit nous étonner dans ce monde bizarre qui nous entoure ! Qu'en est-il de nos autres mondialistes, Benbitour, Hadj Nacer ? Et certaines figures publiques, comme les extravagants Kamel Daoud, Boualem Sansal, ou Ferhat M'Henni ? Auraient-ils subi quelques cochonnerie chirurgicale dans le lobe frontal ou le cortex cérébral ? Dans ce cas ils seraient plus à plaindre qu'à blâmer. Dans la foulée, il méritent des excuses pour mes remarques souvent crues.
Un vaste champ d'investigation est à mon avis ouvert pendant ces 6.30 de l'interview. Quiconque aurait des remarques intéressantes ou des suggestions est le bienvenu (commentaire). Merci d'avance.  
(**)Note :  
Un article prochain explosif est en préparation pour dévoiler quelques dessous des merveilles du libéralisme et du sens moral élevé et des responsabilités assumées des néo-libéraux envers leurs clients-concitoyens, ou tubes digestifs....
________________________________             
     À Suivre ----> Mebtoul et les hydrocarbures.

Aucun commentaire: