15 mars 2012

Introduction Aux Techniques De Sondage : Le Moteur De La Fraude et L'Arnaque Talmude.

Après chaque article publié où je mentionne les délits subversifs d'El Watan, je fais le vœu d'essayer, à l'avenir, de ne plus noter ses malversations, au risque de paraitre rancunier ou revanchard, ou "fixé" sur le canasson à Rothschild (placé sur le champ médiatique algérien depuis 1990). 
Impossible  !   
Il est interdit de se taire devant la tenue de ce quotidien qui persiste depuis 22 ans dans une ligne éditoriale arrogante, provocante, méprisante, islamophobique, arabophobique, déloyale, anti-algérienne, anti- gouvernementale, pro-abomination, militante de toutes les dissensions et  porteuse des messages propagés par la talmuderie internationale dans son œuvre de destruction de l'humanité, dont la vague des révoltes arabes "démocratiques" n'est pas des moindres, .
 La collaboration de ce cheval de Troie Rothschildien avec les tenants du NOM-talmude doit être dénoncée, par tous les moyens, avec priorité le salutaire et libre "internet" . C'est au service de cette cause que ce modeste blog s'applique, avec patience, bénévolement et gracieusement. 
Lors de la revue d'El Watan du 07.03.2012, j'ai découvert un article de Omar Berbiche. 
Une brève enquête sur le mercenaire de la plume est révélatrice. 
Le travail de désinformation est visiblement rémunérateur, ce qu'il ne cache pas. Il dévoile de manière limpide ses valeurs morales en exposant sa graisse dans un contexte particulier équivoque, en crachant sa chuzpah (mépris du goyim), page facebook(Lien). 
Le message : 
"Sur le dos d'idiots/abonnés d'El Watan, je me paie du bon temps et enc..... vos filles ! "
Ne lui manque qu'un bras d'honneur pour signifier sa gratitude au lectorat pigeonné au rythme de 15 DA par édition.(voir photo/Facebook)
Omar Berbiche émule de James Bond 007, version Bollywood ? Dans les coulisses, fait la nique au public !
Les cryptos-juifs infiltrés parmi nous tiennent leur haine de l'Arabe (et l'affichent) de leur engagement envers le dogme des suprématistes juifs menés par les banquiers shylock. Ces derniers les libèrent de toutes préoccupations matérielles, leur assurent une protection (levée de boucliers internationale lorsque l'un d'entre eux est au prise avec la justice), leur enseignent les techniques de subversion (armes silencieuses), les promotionnent via leurs réseaux médiatiques mondiaux, et accordent des "prix" aux plus performants d'entre eux. Ceci en échange de l'adhésion (El Watan, El Khabar, Liberté, etc...) à l'agenda mondialiste des "protocoles". Adhésion scellée d'abord par l'engagement à propager les abominations de la laïcité, du gayisme furtif, du féminisme, de l'islamophobie discrète, de la fraude "shoah-banana", du racisme régional rampant, soit en bref, toutes les idéologies et utopies servant la cause du "diviser pour régner", pilier de la stratégie de domination.
Pour preuve de la complicité de ces médias "indépendants" talmudes avec les forces des "Alliés" (de Satan), leur soutien à l'invasion de pays arabes par  l'OTAN et ses hordes de mercenaires. Cet appui dissimulé sous la mystification et abstraction de défense de la démocratie signale le revirement d'El Watan et de ses acolytes, d'une position traditionnelle anti-islam, au profit d'une indulgence équivoque envers les "rebelles" libyens islamimiques, coupeurs de têtes, et envers ceux présents en Syrie de la même dénomination salafiste/al qaida / wahhabiste / Najdiste. C'est la preuve de l'alignement inconditionné avec la mouvance mondialiste juive talmude et son agenda. Sans verser dans des généralisations qui seraient inéquitables envers les militants qui œuvrent à la noble renaissance de la culture amazigh, dégagée de toute virulence raciste, distante de toute dissension interne, et partisane des constantes nationales (unité), il est opportun de rappeler les alliances tactiques/dogmatiques/religieuses contractées avec le sionisme-talmudisme par quelques figures politiques d'avant plan : 
-Ferhat M'henni <---> Mossad/CIA/NED/CRIF, 
-Said Saadi       <--->   juiverie de France, BHL, NED, Freedom House, 
-Hocine Ait Ahmed  <---> chocolatiers suisses, groupes pieds-noirs, retour des séphardims  en Algérie, adepte du sarkosysme ?.

Retournons à Omar Berbiche, le dilettante à l'apparence bon enfant en qui sommeille un démon maitre de la diversion. Rédacteur de la rubrique politique nationale le profane sans diplôme ni formation particulière, n'est nullement rebuté par les questions d'organisation des systèmes/régimes politiques, ou les formes de pouvoir constitutionnel. Les revendications exigées par l'opposition serpentaient autour du "changement", une abstraction énoncée par Brejzinsky et lancée comme slogan de campagne par Obama. Illusoire et utopique , mensongère et inconsistante, la politique annoncée par le président US, s’avéra définie par les prérequis à l'instauration d'un Nouvel Ordre Mondial  à relent dictatorial et tyrannique, aux USA et dans le monde. Les idiots utiles regroupés dans la mouvance dite démocratique (ONG, opposition politique) furent en vrais bourriques cravachés par les ONG talmudes (NED, Freedom House, Open Society, et leur contre parties européennes) pour activer ce changement.  Les pays arabes furent parés de printemps et les révolutions déclenchées, d'abord de l'intérieur, puis appuyées de l'étranger par des militants introduits parmi les masses et 
plus visiblement par l'intervention militaire. Dans la lancée, nos activistes en Algérie s'agitèrent et les voix de la dissension se firent entendre pour inciter le peuple à créer des troubles et pousser le pays dans l'anarchie.
L'Algérie se releva de cette épreuve en gérant les manifestations avec retenue et patience, avec civilité et humanisme, neutralisant le complot instigué par la talmuderie internationale et mis en oeuvre par leurs agents, Said Saadi, Fodil Boumala, pour ne citer que les plus en vue. Ces mécréants, dirigés de l'étranger, crurent que le vent avait tourné en leur faveur, sous estimant la perspicacité du Président Bouteflika et des responsables gouvernementaux, et surtout la lucidité de la majorité de la population. L'Ile fortifiée, pays des martyrs, évita l'écueil de la conspiration et s'imposa comme puissance régionale incontournable. Le dépit des ennemis de l'intérieur est cause de la disparition du mouvement de contestation et des changements au sein des administrations des partis politiques. Le départ du bouffon Said Saadi en est la conséquence. Ayant failli dans sa mission et dévoilé sa vraie nature, coléreuse et incompétente, Said Saadi s'est vu réprimandé par BHL qui lui a ordonné de se retirer. 
-Quelle nouvelle manigance des enfants de Satan va-t-on découvrir prochainement ? 
-Quelle qu'elle soit, la perfidie les stigmatisant depuis Sidna Moussa en sera l'empreinte.

                                                             A Suivre......

Aucun commentaire: