17 mai 2011

Hommage A Robert Faurisson : L'Historien Révisionniste Qui Devrait Faire Honte Aux Amazagihs Ayant Récemment Découvert Leur Judaité.

Survolant les sites spécialisés dans la mystification de l'histoire du peuple berbère, tout lecteur non averti
subit le choc du contenu raciste et haineux qui se dégage des écrits de personnages  à la stature publique se réclamant de l'opposition au gouvernement algérien et à la domination arabe de l'Afrique du Nord.
Domination, colonisation, dictature, génocide, les termes les plus virulents sont de règle pour décrire une situation historique sans pareil dans le monde où des individus ne maitrisant aucune branche des sciences sociales, de l'histoire, de l'anthropologie, de l'archéologique, de la génétique, etc,.., se lancent dans des analyses douteuses pour justifier des idées irrationnelles et incohérentes.  
La présence d'une race homogène (sic) dans une région où les chroniques de l'histoire témoignent en faveur de la nature confuse de l'interaction entre les différentes civilisations ayant dominé le bassin méditerranéen, depuis l'Égypte ancienne jusqu'à ce jour ! Empires s'étendant sur plusieurs continents, mouvements et exodes massifs des populations, fusion de plusieurs races, royaumes, tribus, invasions militaires et colonisations de population, guerres déstabilisatrices de l'ordre sociale, et les multiples phénomènes politiques-sociaux-économiques-culturels- religieux  qui ont pétri, malaxé, brassé les peuples de la région pour produire les états qui composent aujourd'hui  la région de l'Afrique du Nord.
Dans cet amalgame, cet enchevêtrement, ce désordre, cette confusion, ce micmac, de descendants d'Adam, car c'est la seule généalogie certaine qui peut être avancée sans crainte de se gourer, il se trouve des gens qui par quelque illumination occulte s'aventurent dans la recherche d'évidence génétique, de chromosomes culturels pour faire une sélection de "vrais", "authentiques" et "légitimes" occupants de la région !
Ces illuminés avancent tout un éventail de "preuves" pour justifier la doctrine raciale et la justesse de leur revendications : des caractéristiques indéfinissables et fondues, un dialecte drapé de prétentions linguistiques l'élevant au rang de langue après un lifting opéré grâce à des interventions artistiques de quelques alchimistes réunis dans les coulisses de la Sorbonne, des traditions qualifiées d'anciennes en dépit de leur nature plus récentes et amalgamées avec celles introduites par l'Islam (exemple de la "djamâa" ou choura), des vestiges archéologiques pratiquement inexistants, imprécis, indéterminés, ou vagues, etc...
Selon les avocats de cette idéologie-croyance, car cette doctrine fait appel à la foi et non à l'évidence scientifique et est véhiculée par le racisme et une xénophobie à retardement, le flou qui régnait dans l'histoire de l'Afrique du Nord avant l'émancipation musulmane s'est dissipé pour laisser filtrer une vision claire "en différé" de la réalité pré-islamique. Cette idéologie chimérique et utopique s'est magiquement transformée en programme politique que des groupes de faussaires issus des milieux les moins qualifiés pour une telle entreprise, à savoir artistes et gens du spectacle, romanciers, français de culture française, immigrés de 4em génération, nationaux élevés par les pères blancs, harkis, politiciens et aventuriers opportunistes, exilés naturalisés en occident, occupant tous ce "créneau" de la contestation. Armés de leur illusions et leurs convictions erronées les adeptes de cette secte, raciste et haineuse, se sont embarqués dans des campagnes virulentes contre tout ce qui peut être associé ou lié à l'Islam et à la langue arabe. Les Rabbins dans leur rage démentielle n'ont jamais atteint ce degré d'animosité et d'invective contre les musulmans et les arabes, par l'amalgame et la diffamation ils écument les média en détracteurs et adversaire d'Allah et de son Prophète (saaws). Quelle aubaine pour le sionisme et les éternels conspirateurs dont l'arme préférée est le diviser pour régner. Certains adeptes de la mythologie berbère, ou amazigh, se sont lancés dans une odyssée autrement hazardeuse, la poursuite de l'autonomie et même de l'indépendance, d'une région donnée, dans ce cas la Kabylie, revendiquée par un parti régionaliste raciste mené par un chanteur sans talent, l'illettrée Ferhat M'Henni. 
Le site "amazighworld" à la recherche des origines berbères, avance celles issues de la judéïté et déclare :
« Amazighs, Hébreux: Deux peuples : un destin!! » et nous fait lire David Bensoussan qui murmure aux oreilles de nos candidats tardifs à la diaspora et leur indique la voie vers le gouffre sans fond (Lien) :
«Quelques données sur le passé JUDEO-BERBERE»  
«Un défi de taille. Expliciter les diverses facettes de l'histoire judéo-berbère est une tâche d'envergure. Il faut pour cela développer les différents mouvements migratoires juifs vers l'Afrique du Nord et approfondir le thème des tribus berbères judaïsées. Cette page d'histoire fait partie du patrimoine sépharade et mérite que l'on s'y penche.»
 N'importe quoi ! Analyse fondée sur le conditionnel,
les "il faut", "d'après", "il serait", jamais un fait précis ou une donnée quantifiable et vérifiable. Uniquement de la spéculation et le calquage de déductions fictionnelles extraites d'un passé imaginaire sur un contexte actuel encore plus complexe car précédé d'étapes historiques encore plus vagues. De l'utopie et de la mystification les études sont agrémentées d'illustrations s'inspirant de la BD, l'art du dessin animé !  Quelle raillerie ces mouvements autonomistes doivent provoquer dans les cercles restreints des éternels conspirateurs juifs-talmudes ! Tous les stratagèmes du diviser pour régner opérés durant leur longue hostilité contre l'Islam et les arabes n'ont sans doute jamais trouvé meilleur terrain propice et autant de crédules et d'idiots utiles à manipuler, que grâce cette invention inespérée du berbérisme racial et islamophobe.
Ils ont en occident énoncé toutes sortes de théories fallacieuses, les "égalité, fraternité, liberté", le communisme, le socialisme, le sécularisme, la fraude de la Shoah-holocauste, et bien d'autres abominations, mais n'ont jamais espéré trouver des oreilles aussi larges et attentives parmi les musulmans (depuis 15 siècles) qui soient aussi aptes à renier les certitudes de l'Islam et la richesse de la civilisation arabo-musulmane pour adopter la débauche des utopies de la laïcité,  de l'athéisme, du racisme et du sectarisme.
Après donc la tentative neutralisée de l'offensive des djihadistes de la CIA et du MOSSAD, qui ont failli détruire les fondements de la nation et ont menacé l'existence de l'état, le NOM tente de mobiliser ses agents de la laïcité, dispersés dans les média "indépendants", les ONG, les partis laïques, les autonomistes berbères, et autres pouvoirs occultes enfouis derrière le fronton d'associations caritatives maçonniques.
Menaces perceptibles contre la vaillante Algérie des Awliya, Salihines et Chouhadas, les défenseurs armés de la crainte d'Allah.   Allah se chargeant de leurs affaires.  
Les ennemis et comploteurs sont alliés aux "enfants de Satan".  Qui d'entre eux a accompli la meilleure transaction et contracté la meilleur alliance ? 
Certainement pas le président d'occasion et aventurier renégat, qui vadrouille dans les ruelles de Rome, tendant l'assiette pour une obole, mendiant l'assistance des nouveaux Césars avec l'espoir de ressusciter le mythologique Massinissa, "l'enfant de Rome" ! 
Sur le "Grand Échiquier" de ce 21 iem siècle, les enjeux sont autre, l'hégémonie de Rome couvre la planète entière, et le rôle de notre président Mc Mahony (version anglicisée de M'Henni depuis sa visite aux USA) est celui d'un petit pion dans les mains de joueurs chevronnés : les Grands Maitres d'échecs, les tenants du NOM.  A cet ignorant et illettré qui aspire à gouverner malgré son incapacité à discerner la vérité historique de la propagande juive-talmude, offrons pour étude les écrits de Robert Faurisson, historien et spécialiste de certaines questions relatives à l'intox juive. (Lien, Lien,  info pertinente pour personne sobre non atteinte de cécité culturelle). Extraits  : 
« Les dix commandements de la religion de " l’Holocauste".
 9em commandement :
.........................................................................................
........«Des Allemands dont les parents n’étaient pas même nés en 1945 verseront au moins jusqu’en 2030 des milliards à des Juifs qui, à ce jour, ne sont pas même encore venus au monde. « Juivre ou mourir » : tel est le mot d’ordre qui devra dicter toutes les conduites. A un si noble idéal, il convient de tout sacrifier, puis, une fois qu’ils auront tout donné, les responsables politiques seront mis en demeure de donner encore plus. Certains goïm penseront de ces Juifs : « Ce n’est pas possible : ils vont tout de même s’arrêter un jour ; ils vont bien finir par se rendre compte qu’ils en font trop ». C’est à ce moment qu’il faudra en faire « plus que trop ». Par notre shuzpah, notre imperturbable aplomb, il nous faudra stupéfier le goy. Prenons exemple sur la France où, grâce à la compréhension de M. Guillaume Pépy, directeur de la SNCF, chaque voyageur qui acquitte le prix d’un billet de train verse par le fait même, sans le savoir, son obole au richissime baron Eric de Rothschild, gardien attitré de la Mémoire de la Shoah. Amen.»

Aucun commentaire: