5 juin 2010

Benbitour : Nouvelle Utopie, La Dictature De L'intelligencia.


Une campagne médiatique de grande ampleur a été déclenchée, véhiculée par les média  internet inclus, à propos de la découverte, ou devrais-je dire plus exactement l'invention, par le doctor Benbitour d'une théorie politico-économique novatrice et révolutionnaire, qui permet l'élaboration d'un programme politique et économique qui préconise un remède à tous les maux de l'Algérie. Il est important de souligner le fait que Dr Benbitour a reçu  dés sa "démission"du gouvernement (2000) une attention particulière de la nébuleuse "démocratique" (*) qui était à court d'arguments et  manquait d'une figure de proue comme porteur du flambeau de la contestation et du combat contre le "système". Alimentant la diatribe contre Boutéflika, le programme est donc essentiellement basé sur la dénonciation du système de gouvernance actuel et la proposition d'un changement radical de l'organisation politique, économique et social du pays, et par conséquence de ses dirigeants. Il est injuste de réduire ce programme à une simple tentative d'élaboration d'une idéologie tant elle se distance de tout engagement partisan traditionnel, voir gauche-droite, capitaliste-socialiste, etc..  Ce changement a pour but, selon Dr Benbitour, de transformer homme et société, en préservant les valeurs et repères traditionnels. Elle se ressource dans les sciences sans verser dans le matérialisme. Une doctrine donc ? Pas uniquement ! Car elle vise à transformer l'homme sur le plan moral, professionnel, religieux, métaphysique, social, économique et civilisationnel, donc plus profonde et plus vaste. Elle englobe donc les prérogatives de l'idéologie, de la doctrine et même du dogme, mais les purge de leurs déconvenues. Seul un homme de l'envergure de Mr Benbitour, rallié par les compétences de ses collaborateurs ( tous intellectuels de haut niveau,) pouvait entreprendre une telle œuvre, sans peur de faillir devant les énormités et les ambitions d'un tel programme. Les tentatives historiques de transformation du Monde (fraude du communisme, mythe du libéralisme, les religions, les systèmes de pensée, le Big-Bang, etc) gisent moribonds aux pieds du benbitourisme. C'est la révolution humaine du 21 eme siècle !
Quelles sont les grandes lignes de ce projet benbitourien ?  Nous pouvons affirmer  qu'il prend naissance dans le réveil d'un homme exceptionnel, qui après tant d'années d'observation scientifiques détaillées du "système", a découvert l'élixir du bonheur et de la prospérité. Au lieu de breveter cette formule et assurer son accession au classement du magazine Forbes des plus grandes fortunes du monde, il a par compassion avec le peuple algérien décidé de lui en réserver la consommation bénévole et exclusive. Son introduction dans le laboratoire des rentiers s'est faite discrètement, selon les méthodes et les techniques du renseignements que le légendaire et fictionnel Agent-007 lui envierait. Une fois dans le sérail, notre taupe a pu observer toutes les malversations qui s'opéraient à notre insu, les détournements, les trahisons, les complots, les razzias lancées avec la complicité du FMI et de la Banque Mondiale (ses employeurs), le pouvoir de l'ombre, et les crimes perpétrés par la classe militaro-politique. Patiemment et durant près de 25 ans de sacrifice, d'abnégation, de souffrance morales et physiques, de frustration et de remords (sa complicité tacite liée à ses responsabilités et le parrainage du système) il sort enfin indemne.  Suprême,noble et fier d'avoir d'accompli sa mission secrète et dangereuse il échappe à ce milieu hasardeux et dans un élan de générosité et de sacrifice, nous livre enfin le fruit de son labeur exténuant et de ses observations pertinentes. Sous les applaudissements des démocrates du monde, il s'avance vers ses admirateurs et dévoile les conclusions de ses recherches, ciblant convenablement mais sans rancune, la décennie 2000-2010 ( avertissement pour ceux pas très familiers avec Platon et sa "République",  consultez Wikipedia pour une introduction à la philosophie grecque, Lien) :
  -1- la richesse du pays et la bonne santé de l'économie est un mythe fabriqué par le système. Une illusion, un mirage !
  -2- l'Algérie exporte de la richesse (hydrocarbures) pour importer la pauvreté (sic) non quantifiable mais perceptible à travers le chômage, le niveau de vie décroissant, l'instabilité politique, la corruption généralisée, la bureaucratie, en un mot, tous les maux et les malheurs hérités depuis la nuit des temps, mêmes s'ils sont imaginaires ou fictifs !
   -3- sous le slogan «Ensemble, rien ne nous sera impossible!», (notez les convictions métaphysiques de notre homme), il prêche un changement radical par la voie pacifique, et souligne l'urgence de l'opération "sauvetage de l'Algérie" pour éviter l'apocalypse, sous sa direction bénévole et l'étendard du ralliement de l'aristocratie (matière grise et compétences)
   -4- la première étape est la mobilisation d'instruments 
(démocrates commodes ?). Pas n'importe lesquels ! Uniquement ceux disposant de qualifications et qualités adéquates (Voir Lien pour la liste exhaustive des critères d'éligibilité aux cercles .)
NB :Une certitude est que le recrutement adresse des individus d'au moins la stature de Benbitour : technocrate, scientifique, saint d'esprit, intègre, visionnaire, etc..  ( Vu le niveau requis, Prophètes et Messagers d'Allah idéalement présents parmi nous, ne rempliraient pas les critères pour passer l'examen d'entrée !).
  -5- démontrant sa vocation pour les sciences, notre guide préconise une organisation particulière de ces instruments, pas dans des "loges", associations, groupes, rotary club ou autres dénominations "fraternelles", il choisit "cercles", vue la perfection de la figure géométrique et son extension occulte potentielle. N'en aurait-il pas les capacités ? C'est sous estimé notre guide et ses facultés hermétiques puisées dans ses fréquentations des milieux bancaires et financiers de New York. 
Note :Pour corriger toute omission de ma part ou l'interprétation erronée des déclarations de notre génie de la pensée et des sciences, référez-vous à son site "www.cicc-dz.net" pour mieux apprécier les dimensions de ce géant de la pensée. Armez-vous d'une encyclopédie, car la profondeur des....énormités et des idées utopiennes benbitouriennes n'est pas accessible au commun des mortels, encore moins aux illettrés et à ceux souffrant d'une carence de neurones. Vous y découvrirez un événement médiatique rarissime dans lequel notre génie intellectuel interview son double dans une allégorie, à travers un monologue "questions-réponses" avec lui même, digne de Platon ou Socrate !  
__________________________________________________
Résumé : Croyant avoir conclu ma visite aux utopies qui tentent de se faufiler dans l'opinion, par les portes dérobées de la contestation, des droits humains fictifs et de l'opposition "pacifique", j'avoue hélas mon inaptitude à appréhender totalement celle de Dr Benbitour, aussi me suis-je promis d'y retourner dans les articles suivants afin de m'immerger dans la pensée de l'auteur et contempler plus longuement son message.
Espérant que cet aperçu vous aura fait découvrir la révolution silencieuse qu'initie le Dr Benbitour, je vous dis à bientôt.   
__________________________________________________
(*) toute la nébuleuse de l'opposition aveugle, et de la vendetta féroce s'y est ralliée :
-El Watan, Le Matin d'Algérie, Le Soir d'Algérie, les sites internet "démocratiques", les autonomistes et les indépendantistes, les revenants du FIS, les avocats de Belhadj, le sulfureux Quotidiendalgérie, les droits de l'homme, etc, etc...
Jamais un thème, une controverse,  n'aura réuni et coordonné autant de tendances politiques, religieuses, sociales et économiques. Les hyènes se regroupent pour lancer leur offensive contre le roi, le lion s'est accaparé de tous les pouvoirs, il faut s'en débarrasser.  
"L'exportation de la richesse-importation de la pauvreté" et la nouvelle "dictature de l'intelligenCIA" (par opposition aux délires de celle des pauvres "prolétaires"), ont lancé une vraie "révolution culturelle", dont le défunt Mao Tsetung serait fier. Quoique culturel est un vain mot, il est plus approprié de parler de "renaissance civilisationnelle",  menée par (extraits de l'article du Dr Benbitour, Lien)
-«Un leadership collectif, capable de donner un sens au changement, de réaliser le consensus et de mener rapidement l’Algérie vers la prospérité. Il ne pourra être constitué que de compétences nationales de très haut niveau, avec à leur tête un groupe de personnalités respectées, réfléchies, visionnaires et au dessus des partis, des clans et des intérêts privés.» 
-«Un certain nombre de personnalités d’appui ayant une présence de caution au sein de la société et disposant d’une respectabilité pour soutenir le leader et la stratégie d’implantation du changement.»
Note :En ces temps de "bulles" financières boursières, il semblerait que l'arène de l'opposition politique algérienne ait adopté les techniques de manipulation des mass-media occidentaux en gonflant les utopies, en répétant le mensonge jusqu'à en faire une vérité virtuelle absolue (talmude). 

Aucun commentaire: