16 mars 2010

Le Danger et la Menace: Chevaux de Troie au Service du NouvelOrdreMondial.

« Une nation peut survivre à ses imbéciles, et même à ses ambitieux. Mais elle ne peut survivre à la trahison de l'intérieur. Un ennemi aux portes est moins redoutable, parce qu'il est connu et il porte ses bannières ouvertement. Mais le traître se déplace parmi ceux dans l'enceinte, librement. Ses chuchotements astucieux bruissant par toutes les ruelles, entendues dans les halls mêmes du gouvernement. Parce que le traître n'apparaît pas traître, il parle dans des accents familiers à ses victimes, et il porte leur visage et leurs vêtements, et il fait appel à la bassesse qui se situe profondément aux cœurs de tous les hommes. Il décompose l'âme d'une nation, il travaille secrètement et en inconnu pendant la nuit pour miner les piliers de la cité, il infecte le corps politique de sorte qu'il ne puisse plus lui résister. Un meurtrier est moins à craindre que le traitre.» ------- Cicero, 42 AVANT JÉSUS CHRIST.
Par cette citation combien pertinente, l'orateur de la Rome Antique nous avise des dangers de l'ennemi "parmi nous" mais qui est "contre nous" : le traître.Cette citation réveilla en moi l'appréhension des dangers que les traîtres oeuvrant contre l'Algérie peuvent sérieusement faire encourir à la cohésion, aux intérêts, à l'avenir, du pays. Particulièrement lorsque leurs actions sont coordonnées de l'extérieur, par des forces cyniques et maléfiques qui, plus périlleuses se présentent comme avocates de nos libertés et de nos droits. Ce scenario est plus que réel et manifeste dans ce conglomérat de forces qui ne «portent pas ses bannières ouvertement», mais «le traître se déplace parmi ceux dans l'enceinte, librement.» comme opère la nébuleuse composée de : -les média indépendants "laïques" et "démocrates" regroupant les professionnels de la "presse libre", dont les «chuchotements astucieux bruissant par toutes les ruelles, entendues dans les halls mêmes du gouvernement».Ces agents par leur travail de sape, propagent de nouvelles doctrines agressant les règles morales et sociales locales (Voir "le Manifeste des Libertés", la liste des signataires et l'idéologie véhiculée par ce groupe subversif, des plus agressifs et offensifs des valeurs morales de la nation algérienne, et ceux de l'humanité noble et décente ).
-les représentations des ONG, leurs agents et personnels autochtones subordonnés aux "lois internationales", votées par les officines juives et les forums du Nouvel Ordre Mondial, qui refusent de se soumettre au droit local régi par les spécificités et mœurs nationales. Blog Sauve qui peut.
-les parties politiques affiliés aux idéologies juives des "ismes": socialisme, communisme, libéralisme, modernisme et dans peu de temps, «gayisme» ou autres  monstruosité pathologique de la "fin des temps".(«Il décompose l'âme d'une nation»)
(A ce propos, le "musée des horreurs" réunissant les défenseurs de tous les dogmes imaginables, peut être visité au "Manifeste des libertés", je vous promet des surprises. N'y emmenez pas les enfants, ils risquent d'être perturbés, si du moins vous êtes attentifs à leur éducation morale ! Pour preuve l'extrait au bas du saut de  page ci-dessus(*). Également, les parties qui prêchent des identités séculaires, chauvines et racistes, dont certains membres affichent leur judaïté, dans leur quête pour un retour aux origines, sous la bannière du Berbérisme Juif ! Parfaite illustration de ce que Netanyhu décrit dans sa déclaration reportée par (lien) :

qui fait allusion aux «ânes» (c'est le Talmud qui le dit) qui s'attèlent docilement et volontairement  à la charrette de leur maître sioniste.Blog Sauve qui peut.
“My opinion of Christian Zionists? They are scum. But don't tell them this! We need all the useful idiots we can get right now.” — ‘Bibi’ Netanyahu.
Traduction:

« Mon opinion des Chrétiens Sionistes ? Ils sont un rebut (ordures).Mais ne leur dites pas ça ! Nous avons besoin de tous les idiots utiles que nous pourrons réunir, en ce moment même.» Benyamin "Bibi" Netanyahu.
(*) Sous le chapitre «Pourquoi j’ai signé le Manifeste» , Baya Kasmi (France, monde du théâtre), et l'article «Contre les identités meutrières» :
..«Je voudrais que l’on soit tous le produit de tant de mélanges qu’on ne puisse plus se draper dans la souffrance des “ siens ” pour justifier la haine des “ autres ”. Moi en tout cas, je ne l’ai jamais pu.»
...«La Shoah m’a profondément marquée. Je me suis aussitôt identifiée aux juifs, aux victimes. Et il me semble de la plus pure évidence que les génocides concernent TOUS les hommes.» (coup d'œil à son gigolo et associé kosher de la scène théâtrale, googlez pour plus d'info).
..«" Les identités meurtrières ” décrites par Amin Malouf sont reines dans le débat public où se succèdent les représentants d’une communauté, ci un Imam qui s’oppose aux actes antisémites, mais soutient ses frères palestiniens (expliquez- moi le rapport ! Lier les deux c’est déjà accepter que l’attitude meurtrière et suicidaire du gouvernement Israëlien suffise à expliquer l’antisémitisme. En quoi un enfant juif français a un quelconque rapport avec la politique du moyen orient ?), ci un rabin qui comprend la douleur des palestiniens mais est plus touché par ses frères d’Israël... Toujours cette préférence religieuse ou ethnique. Celle là même qui fait que vos ennemis vous stigmatisent, vous la revendiquez lorsqu’il s’agit de choisir une humanité plus fraternelle...»
...«Je suis athée et j’ai réagi à ma façon aux cultures qui m’ont accompagnée... La culture musulmane, c’est vrai, mais aussi chrétienne, bouddhiste, toulousaine, suédoise, etc... Mais je crois qu’il était urgent que des gens vus comme des “ musulmans ” disent leur colère face à l’intolérance et aux forces liberticides que sont aujourd’hui beaucoup de “ religieux ” musulmans.»
..«En signant je “ m’unis ” non pas à d’autres musulmans, mais à des êtres humains que le choix (et non pas la naissance !) réunit autour de l’attachement à des valeurs humanistes universelles. La liberté, l’égalité et la fraternité.
Je veux marcher dans la rue en mini jupe, en décolleté sans qu’on juge ma moralité... Je veux pouvoir faire l’amour autant de fois que je le veux, avec des français, des juifs, des arabes, des chinois, je veux être libre d’essayer avec des femmes, si j’en éprouve un jour le désir. Je veux vivre librement dans un monde libre.»

Édifiant, n'est-ce pas ? Spirituellement, si enrichissant !

Aucun commentaire: