24 janv. 2010

Breve

Des Suisses dénoncent le vaccin de grippe H1N1.Haut  risque pour les maladies d'auto-immunité.

ZURICH (Reuters)La régulation médicale de Suisse a recommandé aux patients présentant les maladies d'auto-immunité sérieuses ne  pas utiliser un vaccin de la grippe H1N1 de Novartis, déclarant qu'il n'y avait aucune étude évaluant l'innoculation de cette section de la population.
Santé
Swissmedic a déclaré mercredi qu'il n'écartait pas la probabilité que la présence de l'un ou de l'autre, ou même des deux, adjuvants -- destinés théoriquement à augmenter l'immuno-réaction, les antigènes ou les composants moins actifs, aggraverait les maladies d'auto-immunité.
Des maladies d'auto-immunité, comme le rhumatisme articulaire, sont provoquées par un système immunitaire excessivement actif attaquant son propre corps en ciblant les substances qui sont naturellement présentes dans la corps.
Novartis, le fabricant du vaccin, n'était pas disponible   pour commenter sur la déclaration de SwissMedic.

Aucun commentaire: