25 janv. 2010

Benchicou et la Boule de Cristal.Divination et Héritage Esotérique.

Benchicou serait-il un descendant en droite lignée des prêtres Celtes, les Druides ?
(Episode 1)


"Les tribus Celtes, sont connues pour avoir été présentes en Bretagne près de 2000 ans avant notre ère, elles étaient unifiées autour de prêtres appelés Druides. Les druides sont les personnes les plus anciennes dans l'histoire connues pour avoir utilisé les boules de cristal dans l'art de divination. La religion druidique a des similitudes avec la religion des pierres dressées, il est par ailleurs possible que le premier usage de ces boules eut été fait par eux." (Wikipedia)


Question apparemment  aberrante au premier abord pour quiconque connaît Benchicou et sa biographie.
Auréolé de titre de martyr (vivant) du combat pour la liberté, le journaliste dont la modestie est légendaire semble avoir fait pudiquement  abstraction de ce faciès non publique, dissimulé  au fin fond de sa riche personnalité,  ses vertus morales et qualités professionnelles.
La divination relevant des sciences occultes, l'observance de cette capacité spirituelle n'est pas évidente ni facilement  appréhendable par le profane.
Personnellement néophyte dans ce domaine, mais ayant prospecté le domaine des sciences sociales maîtrisées et raffinées (jusqu'en laboratoire) par les théoriciens du Nouvel Ordre Mondial Juif, j'ai été confronté, grâce à l'internet,  à la découverte des écrits prolifiques d'auteurs  et historiens qui ont dévoilé les activités secrètes et subversives de la myriade de prêtres Rabbiniques  qui depuis Babylone ont fait avancé  jusqu'à un niveau sidérant de sophistication, les outils de contrôle et de domination sociale et dont ils font un usage intensif planétaire, sous forme d'arme de destruction massive silencieuse, qu'on désigne sous la dénomination  "ingénierie sociale".
  Quel lien avec Benchicou ?
Il provient de la lecture et de la prospection de "l'œuvre" de ce personnage à travers "Le Matin", son site internet, et dernièrement par le dépouillement de son «Bouteflika: Une imposture Algérienne».
Assertion 1:
"L'imposture" un chef d'œuvre de la science occulte ésotérique de  Divination.
-Pourquoi et comment?
-Parce que dés le premier chapitre, après ce qui semble être un coup d'œil métallique dans sa boule de cristal, le prêtre nous "envoûte" par son acuité extra sensorielle,  indignement accompagnée d'une  gratuité  et profusion d'insultes, de sous entendus malveillants,  de qualificatifs péjoratifs aux dépens de sa cible et héro mal aimé, le président Bouteflika.
Les premières pages donnent la nette sensation  qu'un "esprit" Benchicou , est toujours présent  sur les lieux des événements, dans les circonstances les plus dramatiques et mystérieuses. Il enregistre les moindres détails des discussions, l'humeur des protagonistes, leurs sentiments, leur état psychologique, pardon...psychanalytique. Et plus, distinctement les échanges téléphoniques (les satellites de surveillance de la CIA font piètre figure devant l'éventail des pouvoirs  extra sensoriels du journaliste), les va-et-vient des protagonistes, la chronologie micro-secondaire des événements, etc...
Un aperçu de sa "clairvoyance magnétique":  (Pages 18-19)
«Jeudi 15 avril 1999, 14 h. Abdelaziz Bouteflika pique une grosse colère. La scène se passe, en ce jour d’élection présidentielle, dans la somptueuse villa Aziza qui abrite la fondation Boudiaf, à
El Biar. Le « candidat du consensus », à quelques heures d’être sacré président de la République, fulminant de rage, informe Mme Boudiaf, épouse de l’ancien président assassiné, qu’il pliait bagage pour partir le soir même pour Genève et qu’il ne voulait plus du fauteuil de chef de l’Etat. Motif de son gros chagrin : les « décideurs », venait-il d’apprendre, n’allaient le créditer que de 53 % des voix, et ce score, peu flatteur pour un postulant seul en course, allait être annoncé dans la soirée aux Algériens.« Pas question que j’accepte un chiffre inférieur à celui de Zeroual  ! Si c’est ainsi, qu’ils trouvent un autre président ! »s’étouffe le candidat Bouteflika.»
(!!)
Ou encore:
«Mme Boudiaf, alarmée, alerte le général Mohamed « Toufik » Médiène, patron du Département recherche et sécurité (DRS), un des architectes de ces élections, un de ceux qui avaient arrêté ce taux « presque vrai » de 53 %, magique pourcentage censé être assez raisonnable pour s’assurer aux yeux de l’opinion d’une crédibilité largement entamée par le retrait brusque des six autres postulants à la présidentielle. Abdelaziz Bouteflika se sentait d’autant plus humilié qu’il avait refusé une semaine auparavant de se retirer à son tour de la course, renvoyant sèchement l’émissaire du pouvoir, Youcef Yousfi : « Allez dire à Zeroual que les autres sont libres de se retirer, moi je reste ! » A quoi aurait servi, en effet, de s’entêter à postuler en solitaire pour hériter d’un si faible score ?
Toufik Médiène déboule chez Mme Boudiaf, très remonté contre le futur président, oubliant jusqu’à sa légendaire retenue. Il n'apprécie pas le soudain caprice du poulain Bouteflika, une fantaisie qui a toutes les allures d’un chantage doublé d’un camouflet pour l’institution militaire. Pour une fois l’affolement avait des raisons d’être général. La caste militaire connaissait, en effet, depuis 1994, l’aptitude de Bouteflika à se débiner à la dernière minute et le général Médiène n’ignorait pas que Bouteflika était allé jusqu’à exiger et obtenir sa tête en ce même janvier 1994.
Le faire revenir à la raison semblait cette fois bien aléatoire.»
 Incroyable ! La précision, la concision et la netteté de ces "visions".
Totalement submergé par cette alchimie de savoir et l'éventail des connaissances que l'auteur a, avec dextérité, réunies dans ce cocktail explosif concocté à travers ses randonnées nécromanciennes, je ne trouve pas encore d'épithète adéquat pour décrire mon excursion magique et irréelle dans le monde merveilleux de la clairvoyance Chicoumensienne .
Gnosticisme? Spiritisme? Prophétie? Sorcellerie? Parapsychologie? Féerie? Dieu seul le sait.
Assertion 2:
Pour le commun des mortels, qui par persévérance et curiosité intellectuelle, souhaiteraient élucider le mystère sur le plan de l'approche scientifique, je leur suggérerais d'essayer d'inventorier les moyens humains et matériels qu'une entreprise littéraire de ce genre nécessite pour parvenir à réunir le genre d'information si pertinentes, sur des sujets si  confidentiels, que notre combattant de la liberté partage si généreusement avec ses lecteurs. Mon avis est qu'il existe une approche  et des explications pratiques qui nous aideraient à mieux déchiffrer le message prophétique que l'auteur tente de divulguer. Mais n'étant pas sûr, je souhaite les reporter à plus tard, priorité donnée à mon voyage initiatique par l'étude des écrits de notre Druide et réservant mes observations au fil  du temps et du  travail de recherche que l'œuvre majestueuse de notre oracle exige...... à coups de voyances.
Sous un autre chapitre, des théories existent. Elles font appel aux sources disséminées à travers le web, qui analysent les moyens et outils que les militants des "droits de l'Homme", de la démocratie, des libertés emploient durant leurs campagnes "humanitaires".
Ces sources, hélas pour Benchicou, pointent vers le copinage de ces organisations de "volontaires" et d'agents des ONG, avec l'autocratie planétaire des théoriciens et dirigeants du Nouvel Ordre Mondial Juif, ce qui nous amènerait à observer ce phénomène Benchicou sous un autre angle, nous privant des joies et de l'extase que les expériences ésotériques Benchicouènnes nous font vivre, particulièrement dans son fameux réquisitoire cabalistique de "l'Imposture".
Cette approche est communément libellée "théorie conspirationniste", à mon avis réductionniste et indigne pour appréhender le phénomène Benchicou dont l'envergure  dépasse le terrain des mesquineries et des complots qu'on lui attribuerait.

Aucun commentaire: