20 janv. 2010

La haine de L'Islam.Arme Subversive et Formulaire de Recrutement du Nouvel Ordre Mondial Juif.

La haine traditionnelle du judaïsme-talmudisme contre l'Islam s'est furtivement glissée dans le discours
des groupes étrangers qui militent pour la cause berbère au sein de réseaux médiatiques mobilisés et œuvrant principalement pour la cause de l'état raciste d'Israël et de la clique «suprématiste» juive internationale  !
Ces agents prétendent défendre la cause berbère, et tentent de gagner la confiance de militants qui inconsciemment troquent leur liberté d'expression et leur choix politique et culturel en échange du soutien des média dominants.Ce marchandage aventureux est un renoncement des idéaux de justice et d'égalité que
les partisans du berbérisme brandissaient à la naissance de leur mouvement. Revendications légitimes ou non n'est pas l'objet de cet article.Cette nouvelle alliance avec le pouvoir médiatique fait fie des réprobations  de la communauté internationale indépendante et de tous les observateurs internationaux avertis qui dénoncent la main mise des pouvoirs occultes sionistes-talmudes sur 97%  des moyens de communication audio visuels et de la presse écrite sur toute la planète.Cette alliance contre nature expose tout le mouvement identitaire Berbère au risque d'être assimilé à un cheval de Troie de forces occultes qui ne disent pas leur nom mais sont célèbres et connues pour être des "maîtres de la subversion" qui agissent conformément à la devise rabbinique (décrétée dans le Talmud): "D'être aussi averti qu'un serpent" !
Le  «combat» que le mouvement a engagé pour la revendication de droits et privilèges a été détourné de son but initial.Une visite à «kabyles.net» nous donne un aperçu du détournement du credo du mouvement kabyle-amazigh réclamant une reconnaissance de sa culture et de ses spécificités dans le cadre régional de l'Afrique du Nord. (lien):
«La récente déclaration de la nouvelle responsable européenne des relations étrangères Catherine Ashton, critiquant Israël, a une fois de plus attiré l’attention du monde sur Jérusalem et les implantations. Mais cela ne signifie pas que l’on ai compris vraiment les droits d’Israël sur un territoire en litige, qu’on appelle improprement "territoire occupé.»
«En effet, connu sous le nom de Cisjordanie, ce territoire à l’ouest du Jourdain ne peut en aucune manière, être considéré comme occupé, sur le plan de la loi internationale, car il n’a jamais obtenu une souveraineté reconnue avant sa conquête par Israël. A l’opposé de certaines croyances, il n’y a jamais eu auparavant un état palestinien, et aucune nation n’a établi sa capitale à Jérusalem, malgré que la ville fût sous le contrôle islamique pendant des centaines d’années.»
Un déni de la nature impérialiste de l'état d'Israël et un travesti de la vérité historique sur la nature juridique de la Palestine et des droits millénaires de son peuple, toutes confessions confondues.
Albert Soued, l'auteur de cette imposture n'est pas un quelconque "blogger" en mal de gloire ou de prestige, il représente une grosse cylindrée de la littérature juive sioniste dont le profil (lien) est très révélateur.(lien)
-Ou encore:«Passionné par la recherche dans la symbolique et dans les inter-relations entre le secret et le sacré, Albert SOUED poursuit ses "investigations" bibliques notamment à travers la Qabbalah (doctrine juive ésotérique sur Dieu et l'Univers, selon laquelle le texte de la Bible contient un sens caché, en dehors du sens direct).»(lien).
A l'image de Madonna fervente pratiquante de la Qabbalah et figure de proue de la décadente culture satanique qui afflige la société humaine , nos naïfs militants berbères ne saisissent guère la vraie nature des dangers qui menacent leur existence et leur devenir.A travers les liens qu'ils tissent avec ces sponsors médiatiques qui les exploitent et les utilisent comme «prête nom» et «proxy», dissimulant des desseins  
non avoués de domination planétaire, ils s'exposent et leurs modestes ambitions à l'emprise des forces 
destructrices talmudistes dont les visées s'appuient sur des principes religieux dictés par la Thora rabbinique (Talmud) décrétant le Juif "Roi et maître du Monde", et le Goyim (non Juif), "esclave sinon,   bête ou excrément".
La stratégie choisie par les leaders Berbères a engouffré le mouvement dans un labyrinthe obscure.
Les M'Henni et Saadi (lien éducatif sur les fréquentations douteuses du médecin ambulant ), sont embarqués dans un navire dont les commandes sont aux mains d'un équipage totalement dévoué à la cause sioniste et le pilotant vers une destination secrète programmée lors des protocoles de Sion, et mises à jour par les théoriciens du «chaos prélude à l'ordre» de la stature des Kissinger, Breizjensky, Soros, et autres démons enfantés par l'idéologie satanique sioniste.
Albert Souad dont les mérites ne se  limitent pas à la connaissance de la Qabbalah étend son savoir à l'interprétation des rêves, et est un raciste féroce qui s'affublent de prétentions scientifiques lorsqu'il
écrit:«Le pole technologique du coté de Tel Aviv:Les juifs forment un groupe ethnique accompli qui se distingue. Ils représentent 0,2% de la population mondiale, mais 54% des champions du monde d’échecs, 27% des lauréats du prix Nobel de physique et 31% des lauréats de la médecine.»les chiffres s'ils s'avèrent  exactes, ne sont en aucun cas une démonstration d'une «supériorité raciale», car la race juive n'existe pas !
Toutes les études menées à travers des méthodes scientifiques diverses, souvent très élaborées, incluant l'approche ADN, sont unanimes devant la réfutation d'une telle hypothèse. Ce qui contredit l'idéologie sioniste raciste et ses théoriciens qui auraient souhaité apporter un argument de poids à leur droit de dominer le monde, dans un rôle divin, réservé au «peuple élu».
Par contre ce que ces statistiques démontrent de façon indéniable, est l'emprise des juifs sur le monde scientifique à travers leur contrôle des établissements scolaires et universitaires, la recherche, les organismes internationaux(le prix Nobel), et les média grâce auxquels ils peuvent fabriquer des «célébrités» scientifiques, à l'image d'Einstein le plus grand plagiat de l'ère moderne.(lien) ou ,"Le génie du plagiat (Newton, Einstein, Debord)" au lien suivant:(lien) ou simplement "googlez" pour accéder à un aperçu des déboires scientifiques du peuple élu, dont la maîtrise du mensonge est élevée au rang d'art de la falsification. Quand à la supériorité juive elle doit être reconnue dans la science du complot, de la manigance et de la cupidité que complète la froideur et  la cruauté.Reconnaissons ces vertus dans l'œuvre des «grands hommes» de l'Histoire qui nous léguent leurs faits d'arme: Lenine+Staline et leur clique de psychopathes juifs bolshevique qui ont "allégeaient" l'humanité du fardeau de quelques 50millions de «tubes digestifs inutiles».
N'oublions pas de mentionner leurs grands accomplissements dans l'invention des armes  de destruction massive (nucléaires, chimiques, uranium appauvri) et leurs utilisation pendant 60 ans, au Japon, au Vietnam, en Irak, Liban, Palestine!! Un autre couronnement de la civilisation hébraïque à ne pas omettre est sa propension à l'usure  bancaire prohibée par Dieu et ses Prophètes, source de malheur économique
des nations et cause de guerres mondiales et locales qui parallèlement  alimentaient les coffres des banquiers juifs.En résumé citons les Écritures pour désigner les Pharisiens: "Race de vipères."
Les Berbères qui auraient la malencontreuse pensée de livrer leur destin aux mains de Ferhat M'Henni ou Said Saadi, sont avertis.A propos, notre Docteur ambulant, lui n'a pas ouvertement déclaré son judaïsme, il agit de manière plus sophistiquée, car son raffinement intellectuel lui interdit la confrontation brutale et impulsive avec le gouvernement algérien, ses actes sont prémédités et mesurés, pour un impact plus efficace et destructif. Sous la présidence-Bush il interpelle les USA pour une intervention directe dans le déroulement des élections.Ses tournées au pays de l'Oncle Sam, s'effectuent en partenariat avec les organisations des néo conservateurs que dirigent les protagonistes et théoriciens du  «clash des civilisations», sous l'égide d'ONG internationales administrées par Kissinger-Brejzinsky-Soros. 
Saïd Sadi alerte l'Amérique : " L'instabilité algérienne menace toute la région "
image
Le leader du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), Saïd Sadi, en tournée en Amérique du Nord, a appelé mardi 11 Mars 2008 l'Amérique du Nord, notamment les Etats-Unis, à se concentrer un peu plus sur l'Afrique du Nord. Dans un discours prononcé devant le comité national américain de politique étrangère, à New York, autour du thème «L'arc des crises et les USA».(lien).
En 2008, il relance Obama sur le même thème.Abusant de la grandeur d'âme des responsables algériens, l'inconscient en mal d'inspiration politique louable aurait, sous d'autres cieux moins cléments, fait l'objet d'une condamnation pour haute trahison.
Ignorant ses provocations et lui offrant comme réponse des actes plus méritoires, les dirigeants algériens s'attellent calmement à leur tâche: parachever les projets de développement et sortir le pays de la crise qui a failli le détruire.


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je peux prétendre que pour la première fois j’ai pu lire des articles qui traite des points si sensibles avec tant d’objectivité, d’ailleurs j’ai eu l’occasion de lire vos article par le biai du site de Monsieur HenryMakow.org ce monsieur que je respecte énormément, pour cette problématique et faute de source d’information fiable ou média altérnative sauf Barruel.com francophone qui s’interesse plutôt à la scène française et mondiale. On attend vos prochaines reflexions bien à vous .

wah fkir a dit…

A propos, Henry Makow confesse son origine juive, mais se distance de la monstruosité du Talmudisme qui s'affaire à détruire l'humanité sous le subterfuge de l'idéologie raciste sioniste.
Ce qui le hisse au rang de combattant de la Liberté et une figure de proue du mouvement
opposé à la dictature du Nouvel Ordre Mondial Rabbinique.L'honneur d'avoir pu écrire un article et le lui faire publier illustre clairement le fait que mes réflexions ne sont pas d'essence "anti sémite" mais motivées par la rage de dénoncer l'injustice que trame la secte criminelle des «sages» de Sion, dont les ramifications sont internationales, et qui ne ménage personne, abusant du ralliement des troupeaux de juifs crédules dont elle se dit représentante.

Un modeste participant à ce mouvement pour la vérité, sans laquelle la liberté ne serait que fiction.