21 nov. 2009

Une autre preuve du complot génocidaire par vaccination massive.

Une autre preuve du complot génocidaire par vaccination massive.


En Allemagne, un meilleur vaccin pour les politiciens ?

(27 octobre 2009, Time Magazine:

Comme l'Allemagne a lancé son programme de masse-vaccination contre le virus de la grippe H1N1 lundi, le gouvernement s'est trouvé face à des d'accusations de favoritisme parce qu'il offrait un vaccin, censé avoir moins d'effets secondaires, aux fonctionnaires, aux politiciens et aux soldats, et un autre vaccin potentiellement plus risqué pour autrui. Le gouvernement allemand s'est préparé à sa campagne de masse-vaccination plus tôt cette année en commandant 50 millions de doses du vaccin de Pandemrix. Le vaccin, fabriqué par GlaxoSmithKline, contient un composé chimique d'amélioration de l'immunité, connu sous le nom d'adjuvant, dont les effets secondaires ne sont pas encore entièrement connus. Le ministère de l'intérieur a confirmé qu'il commandait un vaccin différent, Celvapan, pour les fonctionnaires du gouvernement et les militaires. Celvapan, qui est produit par le géant pharmaceutique Baxter des États-Unis, ne contient pas un adjuvant et est censé avoir moins d'effets secondaires.

Aucun commentaire: