4 sept. 2013

Syrie : La Juiverie Internationale Mobilise Ses Proxies. La Chair À Canon Au Service D'Israél Répond Présent.(SUITE)

(Suite de l'article précédent)
Derniers Développements :
La déconfiture subie par les "alliés" hostiles à la Syrie se précisent de jour en jour, et les observateurs avertis ne manquent pas de dévoiler les mensonges qui sont diffusés par les proxies de Tel-Aviv à la demande du MOSSAD israélien spécialiste de ce genre d'intox.
John kerry, le secrétaire des affaires étrangères US et menteur invétéré, était monté au créneau, pour annoncer d'une voix auguste la collecte d'informations prouvant la responsabilité de Bashar El-Assad dans l'utilisation du sarin contre les populations civiles. Gordon Duff du site "www.veteranstoday" a quelque remarques à faire sur le sujet :
Gordon Duff : «L'information réunie par les services secrets de Kerry sur l'utilisation présumée par la Syrie d'armes chimiques va plus loin, sur la pente glissante d'un récit détaillé, une histoire "mijotée", parfaitement chronométrée, contenant les bons détails anecdotiques, une tromperie et une fable classique extraite du manuel de la subversion du Mossad. Je ne peux pas imaginer comment Kerry pouvait garder un visage impassible, peut-être est-il embaumé avec du Botox.»
D'autre part le journaliste nous rappelle que :   «En mai, cette année, la police turque avait arrêté des "rebelles syriens" pris en flagrant délit de transport de gaz de Sarin pour l'armement en Syrie. Ils ont été arrêtés comme indiqué sur toutes les sources d'information du monde. Toutefois, la source du Sarin n'a jamais été révélée, les personnes arrêtées ont disparu et rien n'a été encore publié.Toutefois, pendant ce laps de temps, les inspecteurs de l'ONU après une enquête laborieuse sur l'utilisation d'armes chimiques ont été en mesure de conclure que "les forces rebelles" étaient responsables
Le vétéran du Vietnam   qui s'exprime ouvertement contre le pouvoir dictatorial juif aux USA, réfute point par point toutes les allégations claironnées par les média talmudes et précise :
«Le problème pour Kerry, ainsi que pour Obama, est qu'ils sont à court d'ennemis à une époque où l'influence de l'Amérique dans le monde se dégrade.»
«S'il n'y a pas de menace étrangère, elle doit être créée, sinon le peuple américain pourrait bien se réveiller.» 
«La Russie et la Chine, qui travaillent maintenant étroitement de concert, sont en ascension dans le monde entier
La crise syrienne aura des retombées bénéfiques ne fussent que pour les "populaces" occidentales qui montrent leur refus d'être impliquer dans cette manigance. Des manifestations ont lieu dans nombre de pays pour démontrer que les peuples ne sont plus en mesure de gober les balivernes de leurs politiciens et qu'ils refusent de supporter les «guerres au profit d'Israél » !
Les dessous de cette opération d'intox filtrent peu à peu.
-"Did the White House Help Plan the Syrian Chemical Attack?"
(La Maison Blanche a-elle participé au plan de l'attaque chimique contre la Syrie ?)
Question que pose Yossef Bodansky dans un article du site "www.globalresearch.ca", qui apporte des informations pertinentes sur le sujet de la participation active de la Turquie, du Qatar, de l'Arabie Saoudite, des USA, de la Grande Bretagne dans l'opération de lancement de l'attaque contre la Syrie en prétextant l'utilisation des ADM. L'ambassadeur US Robert Ford est le coordinateur de l'opération.
Le talmudipède Ford, un  "Hitman" du Mossad objet d'une attention particulière d'El-Watan lorsque le quotidien admiratif lui prodiguait des langoureux et respectueux "son excellence" à tour de stylo tout au long de sa mission en Algérie (voir note 1). Le spécialiste et parrain des "escadrons de la mort" qui a marqué de son empreinte macabre tous ses passages dans les capitales arabes. Un arrogant agent d'Israél et de ses cousins du MOSSAD (sa vraie patrie). Drappé de l'emblème américain, ce double agent sillonne les pays musulmans en y semant la désolation grâce à l’exécution des plans tracés par Tel-Aviv. L'enfer qu'endurent les Irakiens
(ceux qui restent en vie) est un nouvel exemple de la virulence de la barbarerie talmude exposée au grand jour par ses agents infiltrés dans la direction/commandement d'opérations militaires en pays conquis. L'histoire de la Russie et de ses 60 millions de martyrs est le cas d'école le mieux documenté par de nombreux chercheurs dévoilant le sadisme et le cynisme des "enfants de Satan". A l'image de Robert Ford, ces psychopathes démunis de tout caractère humain ne connaissent aucune limite dans le meurtre et le génocide lorsque leurs proies "Goyim" les y autorisent, par erreur ou ignorance. Bombardements discriminatoires des populations, voitures piégées, mercenaires sanguinaires (les wahhabites-salafistes), contamination par l'uranium appauvri et le sarin, en un mot tous les moyens sont justifiés pour accomplir leur mission d'extermination des gens que leur livre sacré traite d'excréments et d'ânes !
L'instauration de la dictature mondiale est un objectif auquel les juifs talmudes s'appliquent depuis plus de 2000 ans !  Les génocides et les guerres mondiales sont des étapes qu'ils enjambent allègrement sans sourciller ni s'attendrir sur le sort des bêtes de somme,qu'ils sacrifient à leur divinité, Satan. Ceux épargnés rejoindront les troupeaux d'esclaves assignés aux travaux qu'abhorre le "peuple choisi" ! Ces affirmations ne sont pas fruit de l'imagination ou le résultat de quelque délire "conspirationniste", elles sont un aperçu des informations qui circulent massivement sur la "toile" depuis des années.  Seules l'ignorance et l'aliénation rampante empêchent la majorité de l'opinion de s'éduquer et découvrir le sort inquiétant que leur réservent les prédateurs talmudes.
Écrit dans toutes les langues et par des observateurs avertis (historiens, sociologues, politiciens, journalistes, hommes de religion), le danger existentiel qui menace l'humanité est le système de gouvernance mondiale conçu par les sionistes et les juifs s'inspirant du talmude (des rabbins et de leurs disciples). Ce système vise à instaurer une dictature totale énoncée dans les "Protocoles", et des signes annonciateurs de ce totalitarisme juif sont lisibles et sont affichés avec arrogance par la majorité de ce peuple de prédateurs.
- «Des entrepreneurs américains cités pour les attaques Chimiques syriennes » : «Les journalistes, Jeffrey Silverman et Lika Moshiashvili ont découvert des opérations clandestines à l'ADM contrôlée Laboratoire central de référence américain. En outre, dans le même établissement, désormais contrôlé par le gouvernement américain sous couvert d'un programme «d'aide au désarmement», de nouvelles souches de virus mortels sont désormais également signalées comme "armées" et distribuées à des organisations terroristes
- La face cachée du génocide orchestré par le MOSSAD, qui contrôle Tbelisi (Georgie), se dévoile de jour en jour. L'horreur des agissements juifs sous couvert de forces proxies ne surprend pas. Elle confirme le plan talmude du clash des civilisations qui a été lancé depuis l'invasion de l'Irak/Afghanistan ! Il se déroule devant nos yeux, gérée par la juiverie israélienne et commanditée par les pontes de l'intrigue des salles obscures des banquiers de Satan (Rothschild et c°) . Pendant ce temps les média détournent l'attention de l'opinion et la l'oriente vers les sous-fifres  Obama, Hollande, Erdogan, Cameron, voir les sous traitants des directives transmises par la hiérarchie talmude, le vrai pouvoir aux commandes du " grand échiquier" exposé par Brezjinsky !
- En mai 2013 la nouvelle avait circulé :"Syrie: les rebelles utilisent du gaz sarin, affirme Carla del Ponte".
«Carla Del Ponte - l'un des plus grands spécialistes en la matière, de l'Organisation des Nations Unies, a effectué une enquête en profondeur il y a quelques semaines, et bien sûr, les grands médias ont fait de leur mieux pour l'ignorer et la dénigrer. Del Ponte a fait un travail énorme à ce sujet et trouvé que c'était les rebelles les responsables (de l'utilisation des armes prohibées) et non le gouvernement.»   
CIA Bio-Chem Nightmare Exposed (Le cauchemar Biologique et chimique initié par la CIA dévoilé)
"Massive Illegal WMD Program Tied To Syrian Deaths" 
(traduction : "Vaste programme illégal d'Armes de Destruction Massive lié aux Décès syriens").
The Central Reference Laboratory, Tbilisi, Georgia
Le site géorgien d'armement des missiles et autres obus de destruction massive
The Central Reference Laboratory, Tbilisi, Géorgia… by Jeffrey Silverman with editorial comment by Gordon Duff, Senior Editor.

- Dans ce drame, appréciez le rôle des "rebelles", euphémisme de "disciples de Satan" dédiés à l'éradication des musulmans, masqués de salafisme et oeuvrant au rétablissement du caliphat (sic) ! 

El Watan du haut de sa félonie leur a accorde le bénéfice du doute en les qualifiant "d'opposition au régime". La trahison est sur toute la ligne.
Israël est en verve au vu de génocide en cours et de l'omerta couvrant le drame des palestiniens livrés aux démons talmudes de Tel Aviv.  Aucunes remontrances ne leurs sont addressées par les défenseurs des droits de l'homme et de la démocratie (sic). Voir un un exposé sur la question au lien
"Punishment for Syria, Rewards for Syria’s Neighbour Israel"
(Punition pour la Syrie, et récompense pour son voisin Israël ! )
______________________________________________
Note 1 : Quelques titres d'El-Watan (2006-2007), pour la circonstance "attaché de presse de Ford". -"Ford remplace Erdman à l'ambassade US à Alger"
«Au cours d’une discussion, il y a quelques jours, Son Excellence    l’ambassadeur américain à Alger, M. Robert S. Ford, me demandait ce que je pensais de la prochaine élection dans son pays et si les chances de Barack dans la course à la Maison-Blanche étaient sérieuses…»(Hamid Tahri dans l'intimité de l'ambassadeur hitman)
-"L’ambassadeur des USA inaugure un centre communautaire à Boumerdès"
-"L’ambassadeur US à Blida"
-"L’ambassadeur des USA à la C.C.I.O. : Il faut savoir attirer les américains"

-"Son excellence Robert Ford, ambassadeur américain, à Annaba"
-"L’Ambassadeur des États-Unis à Constantine"
-"Diplomatie : L'ambassadeur américain à Ghardaïa"
-"L'ambassadeur us conditionne leur libération par l'engagement d'un «traitement humain»
(A propos des détenus-cobayes de Guantanamo)
-"Accord algéro-américain"
-"Alerte US, silence algérien".«Ses capacités intellectuelles, ses qualités de gestionnaire et sa personnalité lui ont valu de nombreuses récompenses. Robert S. Ford a reçu la récompense supérieure d'honneur (trois fois), deux récompenses méritoires d'honneur et la récompense, en 2005, de clémente de James Dunn du département d'État.»
(Madjid Makedhi lors d'une de ses courbettes acrobatiques)

Cerise sur le gâteau, Ford rend visite à l'imprimerie que BNP Paribas a financée, s'assurant que l'argent de Rothschild est bien utilisé par les deux chevaux de Troie El-Watan/El-Khabar. Rappelons qu'ils ont été investis dans le champ médiatique algérien pour être l'écho de l'intox talmude :
-"L'ambassadeur des USA en Algérie visite les rotatives d'ALDP :
«C'est impressionnant», a-t-il affirmé. L'ambassadeur a fait la comparaison avec la qualité d'impression des deux journaux, El Watan et El Khabar, au milieu des années 1990 et aujourd'hui. «La qualité technique des deux quotidiens s'est nettement améliorée par rapport à 1994.»

Accuser El-Watan de trahison et de collusion avec l'ennemi des arabes et des musulmans n'est pas une simple vue de l'esprit, ni une opinion dogmatique, ni un caprice littéraire et certainement pas une diffamation.
C'est le résultat de l'observation du "travail" quotidien de sa ligne rédactionnelle qui dévoile cet état de fait et ce blog s'applique depuis des années à le démontrer. Pourquoi El-Watan ? Pour la simple raison qu'il est depuis sa création le fer de lance de l'ingérence juive dans l'espace de l'information en Algérie. L'importance du rôle de l'information n'a plus besoin d'être démontrée, puisqu'elle représente le pouvoir par lequel s'accapare le pouvoir absolu. 
_________________________________________

                                                                      A Suivre.....

Aucun commentaire: