7 mars 2018

Revue critique et pertinente : Histoire de la Kabylie ciblée par les intrigues jésuites (Lavigerie)

Revue critique et pertinente : Histoire de la Kabylie ciblée par les intrigues jésuites (Lavigerie).
http://journals.openedition.org/cdlm/3333
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Karima Dirèche :
"L’instrumentalisation du mythe berbère, associée aux expérimentations coloniales, fait de la Kabylie montagneuse un espace d’acculturation et d’évangélisation privilégié par la Société des missionnaires d’Afrique (les Pères blancs) qui, dès 1873, cinq ans après sa fondation par Mgr Lavigerie, nouvel évêque d’Alger, y ouvre des écoles primaires. Longtemps confondues avec des orphelinats, celles-ci doivent affronter la double concurrence des écoles coraniques et des écoles républicaines construites au milieu des années 1880. En raison de la qualité et de la rigueur de leur enseignement, elles finissent néanmoins par s’inscrire dans le paysage kabyle et contribuent à l’émergence d’une élite francophone acculturée, mais non assimilée."
Ère de la colonisation : conjointement les écoles catholiques et républicaines se lancent à l'assaut de la Kabylie (et d'autres régions), région  privilégiée prise entre les deux mâchoires d'une tenaille combinant leur force dans un seul but  : l'acculturation de la population et l'atténuation de la foi musulmane.
 Le 1er Novembre 1954 signalera la faillite de cette entreprise centenaire.
Plan B : les jésuites (catholiques-protestants-évangélistes ne font qu'un)(secrètement, , n'ont pas abandonné leur plan. Hier appuyés par la force de l'armée coloniale, aujourd'hui et dès 1962, en selle sur une autre monture, celle de la stratégie du "soft power" (*) et l'alibi du berbérisme/ Tamazight utilisé comme fouet pour faire avancer la bête. Histoire, culture, religion, coutumes, et patrimoine identitaire ont été façonnées (depuis deux siècles) et falsifiées, pour conditionner leurs proies. Cette approche conçue pour le démembrement des pays récalcitrants au Nouvel Ordre Mondial, (à savoir leur ordre), a déjà détruit plusieurs pays.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
(*) Définition:
(http://www.toupie.org/Dictionnaire/Soft_power.htm)
"L'expression anglaise soft power, ou puissance douce en français, désigne la capacité d'influence et de persuasion d'un État, d'une société multinationale, d'une ONG ou d'un ....groupe minoritaire (lavigeristes dans notre cas) auprès d'autres acteurs pour les conduire à penser de la même façon que lui ou à changer de comportement, de manière indirecte, en douceur, sans que ces autres acteurs aient l'impression d'y avoir été contraints."

Aucun commentaire: