22 mars 2018

Tant accoutumé et chouchouté par les faveurs et facilitations de Toufik, Père Rebrab, incompétent, abandonne son projet italien !


L'art du mensonge et de la diversion !
Art étoffé de la j-é-s-u-i-t-e-r-i-e !
Pépé Rebrab confronté aux conditions et contraintes du marché, entendre capitalisation, organisations syndicales, etc....Il jette les clés sous la porte et se taille comme un voleur !
Malhonnêteté et fourberie coutumières obligent, le pirate d'industrie ne reconnait pas son incapacité à gérer le projet sidérurgique en Italie ! Lui habitué aux faveurs et facilitations du DRS et de tout l'appareil clandestin lavigeriste (banque, douane, fisc, et administration) il n'a pas tenu le coup; trop d'épreuves; trop de compétences managériales (qu'il ne possède pas), il tente de sauver la face, et sans pudeur ACCUSE LA BANQUE CENTRALE ALGÉRIENNE DE NE L'AVOIR PAS  AUTORISÉ À TRANSFÉRER LES $400 MILLIONS NÉCESSAIRES VERS L'ITALIE ! POURQUOI N'A-T-IL PAS PUISÉ DANS SES FONDS SUISSES PERSONNELS  !?
Devant tant d'arrogance et d'ingratitude envers l'Algérie, pays  qu'il a contribué à piller et pousser vers la faillite (années '90), pourquoi la justice et la cour des comptes n'ouvrent-ils les dossiers afférant à toutes ses malversations opérés sous le regard bienveillant de Toufik ? 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un magazine lavigeriste "ecofin" vient à son secours et sans crainte de la contradiction, procède au blanchiment de l'auteur de la plus grande escroquerie de l'Histoire !
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
--- Ecofin

Aucun commentaire: