22 sept. 2016

LES MOINES DE TIBHIRINE, à qui profite le crime ? À ceux principalement qui l'exploitent le mieux !

LES MOINES DE TIBHIRINE, à qui profite le crime ? (part 1)
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
LES MOINES DE TIBHIRINE AVAIENT ÉTÉ AVERTIS ET SOMMÉS DE QUITTER LES LIEUX, POURQUOI Y SONT-ILS RESTÉS ?
LE MOTIF : UNE OPÉRATION DE SUICIDE, ANALOGUE À CELLES DES KAMIKAZES, MAIS DE FORME PASSIVE, ET PRODUISANT UN MARTYRE HISTORIQUE, TREMPLIN À L'AVANCÉE DE L'ORGANISATION/CULTE QUI SE PRÉTEND EN ÊTRE VICTIME ! LE MARTYRE EST UN CAPITAL AUX NOMBREUSES RETOMBÉES PRATIQUES ET RELIGIEUSES BÉNÉFIQUES, ET POUVANT ÊTRE FRUCTIFIÉ EXPONENTIELLEMENT DE MILLE MANIÈRES !

LA SHOAH EST LÀ POUR LE PROUVER ! (Lien)
LE DISPOSITIF MIS EN PLACE :
1- la préparation des Moines, par l'endoctrinement, la manipulation des émotions sous forme de l'énoncé du mérite du sacrifice apparenté à une purification et l'accès au portes du ciel, de la bénédiction-béatification-absolution de ses péchés et ceux d'autres chrétiens, etc.... Ceci assaisonné du mythe de l'hémoglobine de Jésus et de son sacrifice suprême. Sacrifice non documenté, fictif, fabriqué, inventé, sacralisé par l' Église. Nous savons tous que Sidna Aissa (as) n'est pas mort sur la croix.
Pour ceux intéressés et curieux de savoir comment l'Église conditionne ses Kamikazes en s'appuyant sur la mythologie et l'exaltation du sacrifice, le masochisme élevé au rang de dogme, naturellement destiné aux missionnaires /kamikazes enchainés par leurs vœux/sermons de "soldats de Jésus ", naturellement pas destiné aux "Généraux "de la sainteté de la nomenklatura du Vatican !!
 Consultez les liens suivants et constatez les mythes, les légendes qui préparent les moutons au sacrifice.   (Lien et Lien.)

DAECH SE SERT D'UNE FORME PLUS PRIMITIVE caressant les sens par "L'ACCÈS DU MARTYR /CHAHID AU PARADIS ET AUX HOURIS".
(ALLAH INTERDISANT UNE TELLE GRATIFICATION, AUX PSYCHOPATHES, MERCENAIRES D’ISRAËL)
  À propos d'un jésuite acteur dans ce plan suicidaire, Gilles NICOLAS  ( Lien )
" Il sera associé aux diverses concertations qui devaient amener les moines à rester fidèles à leur lieu de vie jusqu’à en mourir, le P. Gilles Nicolas, assumant, d’ailleurs, lui-même, notamment sur la route du monastère, les mêmes risques que les moines quand la crise terroriste vint à menacer la région et l’Algérie toute entière, entre 1992 et 2000. C’est par exemple, lui qui s’est trouvé à l’entrée du monastère pour recevoir l’interpellation des terroristes lors de leur première incursion au monastère le 24 décembre 1993, et parmi eux, il y avait l’un de ses anciens élèves."
Les Moines de Tibhirine ont été victimes du cynisme de leur hiérarchie jésuite plus concernée par la création d'un martyr-dôme..(Lien)


( A SUIVRE -----> Part 2 )

Aucun commentaire: