6 avr. 2016

CAMPAGNE MÉDIATIQUE DE GRANDE AMPLEUR AYANT POUR SOURCE NEW YORK (SOROS) ET BOITE DE RÉSONANCE PARIS-SION (QUOTIDIENT LE MONDE).


La stratégie Industrielle prend Forme: Pourquoi les lobbys ciblent Bouchouareb ?

«Souvent cassant, facilement critiqué, le ministre de l’industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb dérange. Si certains mettent en avant sa personnalité ambitieuse, la campagne dont il fait l’objet cache une lutte d’intérêts féroces dans le secteur industriel et minier.
La réponse sèche qu’il a récemment donnée à Issad Rebrab, patron de Cevital, n’a pas arrangé ses affaires. La presse et les réseaux sociaux se sont emparés de cette polémique, prenant partie pour Rebrab, sans examiner soigneusement les raisons. Au-delà du cas de Cevital, dont le patron s’est aliéné en peu de temps, tout l’appareil d’état, c’est la nouvelle stratégie industrielle dictée par Bouchouareb qui est réellement en cause car elle bouscule des intérêts inamovibles et carnassiers.»
«Alors que des industriels algériens veulent couler la sidérurgie algérienne en se lançant dans des projets depuis l’Italie ou le Brésil, le ministre de l’industrie riposte en appuyant les projets de Bellara, Tosyali d’Oran ou El Hadjar. D’ailleurs une curieuse étude commandée par Cevital en 2012 à l’agence d’audit PWC a refait surface en pleine polémique avec Bouchouareb pour tenter de le mettre en difficultés. « Pure mensonge » rétorque-t-il à la 18 ème Tripartite a fait taire ses détracteurs.»


Comme les loups à l'affut d'une proie, l'opposition algérienne scélérate alliée des ennemis qui rodent aux frontières (OTAN, UE) et ceux siégeant dans l'ombre liés aux cercles judéo-maçonniques de Paris-Sion, s'est lancée dans une campagne de dénigrement contre Bouteflika et l'Algérie, allant jusqu'à vanter l'intégrité du quotidien Le Monde. Mais dans le tripotage des "révélations" du quotidien on constate que l'objectif essentiel est de nuire non seulement à Poutine, Xi Jinping, Lula, aux BRICS en général, mais à Bouteflika (par ricochet de Bouchouareb), etc...
Qui sont derrière la divulgation de ce scandale modulé et taillé sur mesure ? Les gens qui contrôlent et financent le ICIJ ou
« consortium international de journalistes d’investigation » ?
ON DÉCOUVRE ...Georges SOROS, SA "OPEN SOCIETY", LA "USAID" !! 

Le Monde et son tripotage des "Panama papers " !

«...les journalistes du quotidien français Le Monde, qui reçoit des subventions du Quai d’Orsay mènent une "campagne qui cible l’Algérie de manière négative", selon la diplomatie algérienne.»(Ennahar)
«Le quotidien français Le Monde a publié aujourd'hui (05 Avril 2016) une précision au sujet du président de la république Abdelaziz Bouteflika, et ce, suite à la protestation d'Alger auprès du Quai d’Orsay contre la manière avec laquelle le journal français a traité l’affaire dite "Panama papers" et la publication de la photo du président Bouteflika.»
« Contrairement à ce que la photo en "une" du Monde du 5 avril a pu laisser croire, le nom du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, n'apparait pas dans les "Panama papers" », peut-on lire. (ennahar)

Aucun commentaire: