22 févr. 2016

Le leurre classique de "l'éducation" ! Ouverture d'une université , Centre d’études diocésain des Glycines (Alger).

«Le costume religieux des pères consiste traditionnellement en une soutane blanche ou gandoura avec un burnous blanc, un rosaire et une croix autour du cou, mais aujourd'hui les missionnaires sont en civil.»


Wikipedia : «Les Pères blancs, dont le nom officiel est Missionnaires d'Afrique [M.Afr.], forment une société de vie apostolique de missionnaires fondée à Maison-Carrée (actuelle El Harrach à Algérie) en 1868 par Mgr Lavigerie (1825-1892), archevêque d'Alger, créé cardinal en 1882.
Aux trois serments (chasteté, pauvreté et obéissance), les Pères blancs ajoutent un autre serment, celui d'œuvrer à l'évangélisation de l'Afrique, selon les constitutions et lois de leur société. Les Pères blancs ne sont pas un ordre religieux au sens strict du terme mais un institut missionnaire de droit pontifical, ils font donc des serments et non des vœux.»
El-Watan, l'ennemi de l'intérieur et cheval de Troie de Rothschild est en transe et jubile :
«Qu’il s’agisse de réorientation professionnelle ou de l’envie d’apprendre pour l’amour du savoir (un amour qui n’a pas d’âge et qui se prolonge avec l’augmentation de la durée de vie), le cadre strict de l’université est loin de répondre à toutes les demandes. On se réjouira donc de cette première initiative d’université ouverte qu’abritera bientôt le Centre d’études diocésain des Glycines (Alger).»

 suivre ......le diocèse et la "Darija" 

Aucun commentaire: