2 janv. 2016

Récupération SOURNOISE par la nébuleuse de la subversion : décès d'Ait Ahmed accompagné d'une vendetta, de dénigrement, calomnie, contre....Bouteflika !


EL-WATAN, LES MEDIA DE LA SUBVERSION, ET AIT AHMED :
UNE OPÉRATION DE DIVERSION VOILÉE PAR UNE ÉLOGE HASARDEUSE ET RISQUÉE, VERSANT DANS L'EXCÈS, L'OUTRANCE, ET L'EXAGÉRATION. UN EXERCICE EN SÉMANTIQUE DÉSIGNÉ À DÉROUTER ET CONFONDRE L'OPINION, TOUT EN OCCULTANT INTENTIONNELLEMENT LE SENS D'UN ÉVÈNEMENT ET, PEUT ÊTRE, L'UNIQUE SUPPOSÉ CRÉDIBLE MESSAGE DU DÉFUNT : L'UNITÉ NATIONALE !




Hélas ses déclarations ne sont pas toujours réfléchies et l’ambiguïté y est remarquée,  signalant un manque de cohérence et la capacité de s'adapter aux circonstances et de plaire à l'interlocuteur:
Peut-on croire en ses propos ? Hocine Aït Ahmed reconnaissait le rôle positif de la colonisation". Président de l'Algérie il se serait entendu avec Sarkosy, et peut que l'Algérie et la France partageraient une lune de miel ininterrompue ! Un document parmi tant d'autres, à classer au patrimoine politique du pays. 
« Chasser les pieds-noirs a été plus qu’un crime, une faute car notre chère patrie a perdu son identité sociale. N’oublions pas que les religions, les cultures juives et chrétiennes se trouvaient en Afrique bien avant les arabo-musulmans, eux aussi colonisateurs, aujourd’hui hégémonistes. Avec les pieds-noirs et leur dynamisme – je dis bien les pieds-noirs et non les Français -, l’Algérie serait aujourd’hui une grande puissance africaine méditerranéenne. Hélas ! Je reconnais que nous avons commis des erreurs politiques et stratégiques. Il y a eu envers les pieds-noirs des fautes inadmissibles, des crimes de guerre envers des civils innocents et dont l’Algérie devra répondre au même titre que la Turquie envers les Arméniens. » « Du temps de la France, l’Algérie, c’était le paradis ! » ?

Aucun commentaire: