23 févr. 2015

L'OPPOSITION DE LA TRAHISON RÉUNIE AUTOUR DU CNLTD ET ENGLOBANT LE ISLAM-MIMISTES, LES RÉVOLUTIONNAIRES DU SOCIALISME SPÉCIFIQUE (OU NOMENKLATURA), LES RÉFORMISTES, ET LES ENFANTS ÉPROUVETTES DE LA DÉMOCRATIE PARIS-SIONISTE (JIL-JADID) !

"Âjouza chadate saraq ", ou le slogan à coller à l'opposition regroupée dans le chenille "CNLTD !
À cours d'arguments, d'idées, d'un projet de société, de critiques fondées de Bouteflika (parce qu'il est la cible non déclarée de cette agitation), les travestis et égarées de toutes les tendances de la scène politique, appellent à une marche le 24 Février 2015 !
Le prétexte avancé : le dilemme du gaz de schiste et sa gestion suspecte !
- Gestion de qui ? Mais de....Sellal et Yousfi !
- En quoi ceci concerne Bouteflika ? Il a été obligé d'intervenir devant l'amorphie de ses ministres !
Le Chahid Président Boudiaf questionné sur le retard mis dans l'annonce de son gouvernement, répondit agacé : " j'ai cherché dans toute l'Algérie et n'est pas trouvé 5 ministres sur qui compter pour m'appuyer dans ma tache !" Tous corrompus ou compromis ! Héritage du socialisme spécifique et legs du "révolutionnaire des frontières" Boukharrouba !! Et le mal circule et pris en charge par des ignorants de l'histoire et de la politique envoutés par les "beaux discours", la propagande mensongère, la démagogie stalinienne !
C'est les technocrates tant chantés par les "scientifiques" Chitour et les adorateurs du management, qui sont responsables !
Pourquoi personne ne demande leur limogeage ?
Parce qu'en réalité tous appartiennent au pouvoir de l'ombre parasitaire dont une filiale est la "fraternité" du Rotary !
Les chiens aboyant n'arrêtent pas la caravane qui passe, et celle de Bouteflika avance imperturbable vers sa destination : sauvegarder l'unité et l'intégrité du pays, la sécurité du pays (dont jouissent ces ingrats ex-exilés à Paris pendant la décennie noire) !
Malgré les pressions de l'OTAN et de ses pays membres, l'Algérie démontre la non-négociabilité de sa souveraineté ! L'accord avec le Mali est preuve de la sagesse du Président et de sa vision clair des enjeux multiformes ! La valse des diplomates, généraux, ministres étrangers venus le leurrer a pris fin. Ceci ne signifie pas la fin des intrigues mais un sursis jusqu'à ce qu'un "nouveau plan de paix" factice soit mijoté par les criminels ONU-OTAN-USA-UE !

Aucun commentaire: