12 févr. 2015

ASSIA DJEBAR VICTIME DE SES PROPRES DIVAGATIONS, DE SON AUDACE LITTÉRAIRE ET DE SES ATTEINTES À L'INTÉGRITÉ DES COMPAGNES DU PROPHÈTE (SAAWS) !

AUTRE TENTATIVE DE MANIPULATION, CETTE FOIS PLUS SUBTILE CONSÉQUENT AU DÉCÈS DE ASSIA DJEBAR, ÉCRIVAINE.
ELLE CONCERNE UNE IMPORTANTE COMMUNAUTÉ : LES GENS DES LETTRES NON INITIÉS, LES GENS DE LA CULTURE, LES ALGÉRIENS, LES MAGHRÉBINS, LES ÉTUDIANTS DE LA FRANCOPHONIE ET AU DELÀ ! UN VRAI POTENTIEL, UN CHAMP D'EXPÉRIMENTATION IDÉAL POUR LES MAITRES MANIPULATEURS !
Commence la campagne : les lamentations, les pleurs, les douleurs, les recueillements, les témoignages d'amour et d'affection, les condoléances !
Le terreau est prêt et les média chauffent l'ambiance pour amplifier l'excitation des émotions et des sentiments.
canal +, TF1, les chaines de télé, la presse, l'internet, le presse algérienne aux ordres de Paris-Sion, sont mobilisés, pour faire chialer la population sur la grandeur, la perte, l'exceptionnel talent de la défunte, sa perte pour l'humanité, un vide pour la langue française ! Son œuvre est disponible heureusement (les éditeurs vont se frotter les mains).
Les gens vont m'accuser : d'insensible, de sans-cœur, d'illettré, d'ignorant, de jaloux !
Tant pis !
JE RÉPONDRAIS PAS UNE SEULE REMARQUE :
COMMENT SE FAIT-IL QUE LES MILLIERS DE MORTS QUI PÉRISSENT QUOTIDIENNEMENT VICTIMES DES MAUX INVENTÉS PAR L'HOMME, FAMINE, GUERRES, GÉNOCIDES, COLONIALISME (ISRAËL), MALADIES, VIRUS, DÉSESPOIR HUMAIN, PAUVRETÉ, DROGUE, INJUSTICES, ETC, REÇOIVENT UNE ATTENTION MOINDRE DE LA PART DE CES MÊMES HUMANISTES? SANS COMPASSION POUR LES BOMBARDEMENTS EN IRAK, EN SYRIE, EN UKRAINE ! LES CIVILS DÉCHIQUETÉS PAR LES BOMBES ET LES MILLIONS EN DÉPLACEMENT ! TANDIS QUE LA MORT D'UNE DAME, QUEL QUE SOIT SON MÉRITE PROFESSIONNEL, REMUE LEURS TRIPES (PAS LEUR CŒUR, CES GENS N'EN ONT PAS) !
NE S'AGIT-IL PAS D'UNE INJUSTICE, D'UNE INÉGALITÉ, D'UN TORT ENVERS L'HUMANITÉ ?
LES EXPLICATIONS : IL Y A DEUX CATÉGORIES D'HUMAINS, CEUX DESTINÉS AUX SACRIFICES ( MASSES OFFRANDES À SATAN) ET D'AUTRES APPARTENANT À UNE ÉLITE ! ASSIA DJABAR EST UNE ÉLUE ! SES SERVICES POUR LA CAUSE SONT IMMENSES, ELLE EST UN PORTE DRAPEAU DU FÉMINISME, L'ARME SECRÈTE DÉVELOPPÉE AUX USA PAR ROCKEFELLER ET SES DÉMONS JUIFS
(AYN RAND) IL Y A PLUS D'UN SIÈCLE ! POLIE DEPUIS PAR SIMONE DE BEAUVOIR POUR LA FRANCOPHONIE, UN POIGNARD PLANTÉ DANS LA SOCIÉTÉ POUR LA FAIRE SAIGNER ET PÉRIR LENTEMENT. UNE HÉMORRAGIE IMPERCEPTIBLE : DESTRUCTION DE LA CELLULE FAMILIALE, CONFLIT AU SEIN DU COUPLE, RUPTURE DU PARTAGE DES RÔLES, DIVORCE, CÉLIBAT PROLONGÉ, POURRISSEMENT DES MŒURS, EN UN MOT UNE AUBAINE POUR LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA CRÉATION DU .....CHAOS CONSTRUCTIF !
- Assia Djebar est un important symbole culturel au sein de la gente féminine et sa notoriété amplifie le pouvoir de persuasion de ses arguments, ceux du féminisme ! Comme son "œuvre" a été bâtie durant plusieurs décennies elle a nécessité des investissements considérables, le moment de les fructifier est propice ! Les féministes en Algérie ont gagné du terrain et le pourrissement de la société est en bonne voie ! Les statistiques alarmantes révèlent un déséquilibre des normes démographiques reflétées par le taux démographique, le taux des mariages, des divorces, des célibats, des divorces, de l'émasculation des emplois et de l'éducation où les femmes sont majoritaires contrairement à ce que suggèrent les plaintes éternelles des féministes. Tout le monde se gargarise de l'avancée de l'émancipation des femmes, l'ONU nous a félicité pour cet accomplissement! Accomplissement ou faillite ?
Un dernier coup de boutoir et la société s'effondrera !

- Assia est une dévouée agente du cercle de l'élite, sont ascension est accompagnée de fréquentations des "cercles" occultes, l'académie, les universités, les fondations, en un mot la franc-maçonnerie.
La presse locale est mobilisée pour en faire un totem post mortem,
l'expérience d'ingénierie sociale va tester les résistances de la masse au culte de la déesse, une image importante de la mère des abominations à venir ! La déesse est dissimulée sous plusieurs abstractions et illusions, la liberté d'expression, la décadence, la débauche, les arts, l'égalité, la fraternité, la justice, la république, toutes utopiques !
- la photo prouve que l'écrivaine avait grimpé les échelons et accédé à un degré élevé de la hiérarchie maçonnique, le culte lui déroulait le tapis rouge lors de rencontres publiques, signe de son engagement entier dans le dogme satanique.
- Le message et les "idées" propagés par l'écrivaine doit survivre à sa mort, le cérémonial de son funéral a pour but de les immortaliser, objectif central de l'hystérie promue par les média !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Résumons la situation. Assia Djebbar + Roger Hanin = strike de la semaine. C'est pas tous les jours qu'on fête la fin d'une pute occidentalisée (et totalement aliénée) et d'un sioniste assumé. La vraie question, c'est de savoir à quoi l'Algérie. Croit-elle sincèrement avoir mis en terre deux de ses enfants? Ou plutôt les bâtards adultérins de la francolâtrie et de la colonisabilité?

wah fkir a dit…

@Anonyme
C'est les contraintes extérieures qui imposent certaines concessions "morales" dans le but de minimiser l'impact dans les relations avec la France, qui n'est pas la France mais une colonie juive. C'est la diplomatie, c'est de la politique, qui ne coute rien ! La situation est tendue avec toutes les forces en présence, les dangers et la pression qui est exercée. Ce créer un autre problème et répondre à la provocation (Hanin en est une)et déclencher le cycle infernal : Hanin juif, Algérie antisémite, vague de condamnations, manifestations, réunion des organisations internationales des droits de l'homme, pression européenne, conseil de l'Europe, et peut être même l'ONU, etc, de la perte de temps et d'énergie pour un enterrement ! On connait les intrigues et la malveillance des juifs lorsqu'ils veulent noyer un chat, il n'y a plus de rationalité ou de logique, et encore moins de loi internationale! Alors peser le pour ou contre de cet enterrement, les risques et les concessions, mieux vaut neutraliser le potentiel de nocivité (qu'on ne peut avec précision évaluer)et contraindre les juifs à nous remercier et féliciter....à contre coeur, parce qu'en réalité ils sont déçus qu'on ait pas réagi et donner l'occasion de lancer une campagne de dénigrement enveloppée dans le prétexte d'antisémitisme ! Et les répercussions en France pour les immigrés, le larbin juif FN, quelques députés juifs, à l'assemblée nationale auraient présenté un projet de loi interdisant aux Algériens d'être inhumés en France, etc, etc ...khalouta kbira...une tempête dans un verre d'eau ! Alors quoi faire ? Réagir comme le commun des mortels, condamner, insulter les juifs, calomnier BOuteflika, brûler l'ambassade de France, et bla bla..? Où l'utilité ?
Pour Assia Djebar, les mauvais choix et l'ivresse de la gloire, une fibre que les gens qui l'ont prise en charge savent faire vibrer. Une victime malgré elle. Sur le point des convictions, je ne l'ai pas lu pour savoir si elle était musulmane ou pas, la chose la plus importante, et ne sais ce que lui réserve Allah. On peut lui souhaiter Sa miséricorde (rahma).

Anonyme a dit…

@Wah Fkir
Encore désolé d'écrire en anonyme. Dans l'art de dompter les technologies virtuelles, je suis resté au stade novice. Je souligne néanmoins que j'ai déjà eu l'occasion d'échanger avec vous via gmail. Pour rebondir sur votre dernier commentaire, je me permets d'appuyer la position que je défendais initialement concernant les deux étrons puants qui polluent actuellement le sous-sol algérien. Hanin est un sioniste assumé. L'enterrer lui, c'est prendre d'enterrer Enrico Macias dans un futur proche. Les sionistes que vos préventioins "diplomatiques" sauront se le rappeler à ce moment-là, n'en doutez pas. D'autre part, je ne crois pas un seul instant que cette décision ressort d'une quelconque stratégie diplomatique ou d'évitement des tensions entre les deux pays. Vous déploriez, à juste titre, le manque de rationalité et de logique, des succubes juifs lorsqu'il s'agit de réagir. Comprenez que ce luxe n'est pas partagé. Nous aurions dû, contrairement à eux, appuyer une position rationnelle et logique quant à notre histoire et ce qu'elle implique d'interaction avec ces rats crevés. Ou il vous feront payer le fait de les avoir chassé en 1962 comme ils font payer la France pour la période pétainiste. Les fameuses lois mémorielles. Pour Assia Djebbar, il n'y a rien à rajouter d'autre que ce que je disais d'elle plus haut. Une raclure féministe dont le combat se résumait à détruire la vision traditionnelle qui prévalait (pour combien de temps encore?) en Algérie. Ce pays dont elle était finalement étrangère sur tous les points. En résumé, le seul message que l'Algérie fait passer en enterrant ces deux cafards, c'est celui de la faiblesse et de l'incohérence.

Anonyme a dit…

PS: Je me permets de noter que votre accolyte KC Moh voit rabbi Hanin comme un authentique fils de l'Algérie. C'est dire le niveau intellectuel qui prévaut là-bas...