3 nov. 2014

ALGÉRIE : LA CULTURE EST L'ÂME DE LA NATION; PEUT-ON LA LIVRER AUX MAINS DE PERSONNES NON CRÉDIBLES. ?


LA CULTURE EST VITALE ET PRIMORDIALE ET NE TRAITE PAS UNIQUEMENT (CONTRAIREMENT À CE QUE LA MAJORITÉ DE L'OPINION PENSE),
DU PASSE TEMPS, DIVERTISSEMENT, DISTRACTION, RÉCRÉATION, SPECTACLE, DÉFILÉS, CORTÈGES, RÉJOUISSANCE, JEUX, CARNAVALS, FESTIVALS, FÊTES, MONUMENTS.
- NI N'EST-ELLE RÉSERVÉE SEULEMENT À L'ARCHÉOLOGIE, À LA "PRÉSERVATION" DES VESTIGES ET MONUMENTS, AU FOLKLORE LOCAL, DES TRADITIONS MUSICALES - VESTIMENTAIRES - CULINAIRES,  OU AUX COUTUMES ET TRADITIONS !
LES MEDIA NE RELÈVENT JAMAIS LES CONCEPTS ESSENTIELS EXTRAITS DE LA DÉFINITION CONSACRÉE PAR L'UNESCO (MEXICO 1982) QUI ANOBLIT LA CULTURE NATIONALE EN LUI RECONNAISSANT UNE MISSION FONDAMENTALE, À CARACTÈRE SPIRITUEL, AFFECTIF ET INTELLECTUEL, VÉHICULÉE PAR
- LES ARTS ET LES LETTRES INSTRUCTIFS, VÉHICULES DE LA PENSÉE ET SUPPORT DE L'IMAGINATION CRÉATIVE (PAS DU DÉLIRE)
- LES MODES DE VIE ,
- LES DROITS FONDAMENTAUX DES CITOYENS,
- LES SYSTÈMES DE VALEURS (EX. LA PUDEUR),
- LES TRADITIONS ET LES CROYANCES (DONC L'ISLAM EN ALGÉRIE ) ! 
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
QUESTION : QUEL OBJECTIF DÉTERMINÉ VISE UN TEL CHOIX RÉDUCTIONNISTE DU CONTENU DE LA CULTURE ?
RÉPONSE : CONDITIONNER LE PUBLIC À ADOPTER DES PRÉFÉRENCES-PROPENSIONS-TENDANCES-MODES-PASSIONS-PENCHANTS QUI SE NOURRISSENT D'ÉMOTIONS ET CULTIVENT DES COMPORTEMENTS FUTILES, STÉRILES, PUÉRILES, IRRATIONNELS, ET DÉVELOPPENT DES RÉFLEXES ALLOGÈNES DÉTACHÉS DES RÉALITÉS NATIONALES.
LES ÉMOTIONS SONT UNE FAILLE DANS LE CERVEAU, UN FACTEUR DE DÉTÉRIORATION DE LA PERCEPTION DE LA RÉALITÉ.
"LES ÉMOTIONS", AVEC 13,500,000 RÉFÉRENCES OFFERTES EN RÉPONSE À UNE REQUÊTE SUR GOOGLE, NOUS CONTRAIGNENT À ADMETTRE QUE LE SUJET N'EST PAS INSIGNIFIANT !!
QUELQUES EXTRAITS :
- La raison et la passion : « les émotions font obstacles à la pensée rationnelle » (Platon).
- WIKIPEDIA : «L'un des premiers traités sur les émotions est dû au philosophe René Descartes. Dans son traité Les Passions de l'âme, Descartes identifie six émotions simples :
"l'admiration, l'amour, la haine, le désir, la joie et la tristesse" et toutes les autres en sont composées de quelques de ces six ou bien en sont des espèces. »
- (Lien) «Le Petit Robert définit l’émotion (du latin « ex-movere » qui signifie mouvement vers l’extérieur) comme un état affectif intense, caractérisé par une brusque perturbation physique et mentale où sont abolies, en présence de certaines excitations ou représentations très vives, les réactions appropriées d’adaptation à l’événement (au sens affaibli, on parle d’un état affectif, plaisir ou douleur, nettement prononcé). Damasio décrit l’émotion comme l’ensemble des réponses qui sont publiquement observables. Selon lui, un sentiment est l’expérience mentale et privée d’une émotion
- LIEN :«10 distorsions cognitives qui entretiennent des émotions négatives»
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
EN GARDANT EN ARRIÈRE PLAN LES DÉFINITIONS CITÉES CI-DESSUS, OBSERVONS ATTENTIVEMENT LA MAJORITÉ DES ŒUVRES CULTURELLES IMPORTÉES, PLUS PARTICULIÈREMENT
- CELUI DIT DES ARTS "MODERNES ", CINÉMA, MUSIQUE, ARTS GRAPHIQUES, ETC..,
- ET LEURS PRODUITS DÉRIVÉS (LES DÉFILÉS DE MODE). ILS PRÉSENTENT AU PUBLIC UN MESSAGE COMMUN BASÉ SUR DES THÈMES OFFENSIFS,
- LA SUR-SEXUALISATION,
- LA MARCHANDISATION SANS MÉRITE DE TALENTS DOUTEUX,
- LA PROMOTION DE "STARS" DÉPOURVUES DE TOUTES VALEURS MORALES ET PROMOTANT LA DÉBAUCHE,
- LES COMPORTEMENTS ABUSIFS ET VIOLENTS,
- LA FICTION DE L'HORREUR SURDIMENSIONNÉE, SONORE ET VISUELLE,
- LA FICTION SOCIO-PSYCHOLOGIQUE PROJETANT UN MONDE IMAGINAIRE ET DES CARACTÈRES FICTIONNELS, CONFONDANT LA PERCEPTION DE LA RÉALITÉ, RÉSULTANT EN DES TROUBLES PERCEPTIFS ET EN LA CONFUSION MENTALE (CHEZ LES ENFANTS SURTOUT),
- ETC...
LES THÈMES ABORDÉS SONT MAJORITAIREMENT  DESTINÉS À EXCITER-AGITER-CONFONDRE-ÉMOUVOIR- DÉTACHER DE LA RÉALITÉ-ALIÉNER-TROUBLER LES FOULES ET LES AUDIENCES.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
LE BOUCLIER CULTUREL DE L'ALGÉRIE EST RUDIMENTAIRE.
LE PAYS EN BÉNÉFICIE NON PAS GRÂCE À UN PROGRAMME VISIONNAIRE QUE SEULS DES HOMMES DE LA STATURE DE MUSTAPHA LACHERAF OU MALEK BENNABI AURAIENT PU INSPIRER À UN SYSTÈME CULTUREL AUX VALEURS JALOUSEMENT GARDÉES, MAIS PAR UN REJET INSTINCTIF DES PRODUITS QUI LUI SONT SERVIS. L'OPINION, EN MAJORITÉ,  REJETTE LES TENDANCES IMPORTÉES MALGRÉ LE DÉVERSEMENT DE PRODUCTIONS SINGÉES SUR LA DISTRIBUTION AMERICAINE. AU GRAND DÉSESPOIR DES IMITATEURS DU MODERNISME DÉVERGONDÉ ET DE SES CHAMBRES DE RÉSONANCE, CE TYPE DE CULTURE DEMEURE UN PRODUIT DE FAIBLE ENVERGURE.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
LES DÉFILÉS DE MODE SONT UN EXEMPLE DE CE VECTEUR CULTUREL DONT LE MESSAGE ÉQUIVOQUE EST CODÉ PAR LES ORGANISATEURS,  DES TRANSFUGES CULTURELS HABITUÉS DES AMBASSADES ÉTRANGÈRES ET DES CERCLES CULTURELS CONSULAIRES (INSTITUT FRANÇAIS), QUI SINGENT DES DÉFILÉS QUE LES OBSERVATEURS DES PAYS ORIGINAIRE DE CES MANIFESTATIONS CONDAMNENT POUR LEUR PERMISSIVITÉ, LEURS FOLIES VESTIMENTAIRES, LEUR EXTRAVAGANCE ET GOÛT DÉCOUSU.
- À QUI ET À QUOI SONT DESTINÉES CES MANIFESTATIONS À LA FORME IMPORTÉE ET DIRIGÉE PAR DES ILLUMINÉS (PHOTO)





























- AUX PARVENUS NOSTALGIQUES DE LA VIE PARISIENNE, AUX PRÉTENDANTS À "L'ÉLITE" ET AUX "ILLUMINÉS" DES ROTARY ET LIONS' CLUBS, OU CARRÉMENT AUX NOUVEAUX RICHES ASPIRANT À UN RANG SOCIAL AUQUEL ILS N'ONT AUCUN MÉRITE ?


Aucun commentaire: