4 nov. 2014

GAZ DE SCHISTE : LA FRACTURATION AU USA " EXTRÊMEMENT DANGEREUSE ET POSE DES RISQUES DE CANCER " !





CULTURE ET ENVIRONNEMENT, CULTURE POLITIQUE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE,  ET PRATIQUE DU DÉBAT DÉMOCRATIQUE : LE GAZ DE SCHISTE.  
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

LE MINISTRE DE L'ÉNERGIE, YOUCEF YOUSFI EST BIEN PLUS INGÉNIEUX QUE TOUS LES SPÉCIALISTES DE LA PLANÈTE, SUR LA QUESTION DU GAZ DE SCHISTE ( OU PAR FRACTURATION). 
IL DONNE DES ASSURANCES SUR LA MAITRISE DES TECHNIQUES DE PROSPECTION - EXTRACTION - EXPLOITATION - TRANSPORT DE CETTE SOURCE D'ÉNERGIE. SES GARANTIES NE SONT NI TECHNIQUES, NI ÉCONOMIQUES, NI ENVIRONNEMENTALES, NI CARACTÉRISÉES PAR LA PRUDENCE, NI GÉO-STRATÉGIQUES,  MAIS RELÈVENT DE LA FOI PURE ET SIMPLE, LA FOI EN CE QU'IL AFFIRME AVEC VÉHÉMENCE. 
DE SON COTÉ SELLAL SANS DOUTE CONVAINCU PAR LES ARGUMENTS COMMUNIQUÉS PAR SON MINISTRE, NE DÉSIRE PAS EN DÉVOILER LES "SECRETS" TECHNIQUES ET STRATÉGIQUES ET SE REFUSE À EN DÉBATTRE PUBLIQUEMENT. 
LA PERSPICACITÉ DU "PREMIER" A PAR CONTRE ÉTÉ PLEINEMENT "PROMOTIONNÉE" PAR NOS MEDIA, LORS DE L'INAUGURATION DE PROJETS IMPORTANTS À ALGER. SA MAITRISE DES SCIENCES AÉRONAUTIQUES, DE L'ARCHITECTURE, DU TOURISME, DE LA CULTURE (DU DIVERTISSEMENT),  A ÉTÉ SCANDÉE ET LANCÉE À L'AUDIENCE DES TÉLÉVISIONS PUBLIQUES. AUDIENCE QUI EN A EU "PLEIN LES YEUX" DURANT UN LONG ET TRÈS MINUTIEUX REPORTAGE PENDANT LEQUEL LE "PREMIER" A FERMEMENT POINTÉ LE DOIGT SUR QUELQUES IMPERFECTIONS DANS LES PROJETS EN COURS : ON CITERA L'OMISSION D'UNE "MARINA" SUR L'EX OUED-EL-HARRACH ET L'INSTALLATION DE CRÊPERIES SUR LE FRONT DE MER. 

EN ATTENDANT QUE NOTRE MARINA SOIT OPÉRATIONNELLE, ET LES TUBES DIGESTIFS DE LA CAPITALE GAVÉS DE CRÊPES, LES INQUIÉTUDES SUR L'EXPLOITATION DU GAZ DE SCHISTES VONT EN S'AMPLIFIANT.
POUR PREUVE DU DANGER QUE CETTE EXPLOITATION DU GAZ REPRÉSENTE ET DE L'ANGOISSE ENVAHISSANT L'OPINION INTERNATIONALE UN PETIT TEST STATISTIQUE NOUS DÉMONTRERA L'ACUITÉ DE CETTE MENACE QU'UN Mr SELLAL MÊME SOURIANT ET BÉAT N'ARRIVERA PAS À DISSIPER DE NOS ESPRITS ANGOISSÉS. LA CORRÉLATION FRACTURATION - DANGERS EST PLUS QUE SIGNIFICATIVE DU MOINS DANS LES ÉCRITS.
EXTRAIT D'UN ARTICLE AU LIEN (http://www.mondialisation.ca)
«La société Total a été retenue pour exploiter – je dis bien « exploiter » - le gaz de schiste au Sahara. Elle va, c’est normal, y expérimenter de nouvelles techniques de fracturation. C’est le vœu de Ségolène Royal, ex-compagne de François Hollande devenue ministre de l’Environnement et de l’Energie, qui a affirmé le 23 mai dernier que la France n’est plus contre l’exploitation du gaz de schiste « si de nouvelles technologies non dangereuses apparaissent»… sous-entendu  à condition de les chercher ailleurs qu’en France. Libre aux gouvernements français et algérien d’avoir la mémoire courte en matière de pollution du Sahara : les conséquences des essais nucléaires des années soixante sur l’environnement et la population, sont pourtant toujours présentes. Au Sahara, ne serait-il pas plus logique et rentable d’investir dans le solaire ?
On n’arrête pas le progrès, mais on sait aussi que l’appât du gain de certains est difficile à contenir ! La décision d’exploiter le gaz de schiste en Algérie – 11 forages pour commencer… avec beaucoup de précautions, a dit prudemment M. Sellal - va très certainement rapporter gros à un petit nombre d’entreprises et d’individus. A moins de la découverte finale d’un procédé miracle, ce sera au prix de grands risques et à court terme, car aux États-Unis on est passé à autre chose. Après un boom digne de la Ruée vers l’or et des dégâts conséquents sur l’environnement, les entreprises qui exploitaient ce gaz le gaz de schiste ont mis « la pédale douce », ou fait faillite. La société Total est bien placée pour le savoir, l’expression est de son PDG Christophe de Margerie. Résultat : Total s’est pratiquement retirée du marché étasunien… en y laissant des plumes. Qui veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes » Gilles Munier.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
DES ARTICLES SUIVRONT ET ALIMENTERONT CETTE RUBRIQUE CONTROVERSÉE .

Aucun commentaire: