2 avr. 2014

Algérie : De Ses Bases De Replie L'Opposition Rallie Ses Troupes Parmi Les Enfants Adoptés Des Démon-crassies Occidentales.

La campagne des élections battant son plein, des foules d'Algériens à redécouvrent et se rappellent l'Algérie des aieux. Le plan "Barakat" a enfin accouché de l'enfant prodige, objectif réel que couvé le mouvement depuis des décennies. Oui depuis des décennies, car la subversion tente enfin de mettre bas son chérubin.  Il est annoncé dans un dépliant publicitaire d'El-Watan, édition du 01 Avril 2014, titré «C’est un appel alarmant qu’a lancé hier le (RCD) à la population de Kabylie, afin qu’elle se mobilise et exige à nouveau la reconnaissance officielle de l’identité et de la langue
berbères.
»

Un bref rappel historique :
Cette redécouverte ne s'effectuant pas uniquement via le tourisme ou lors de séjour en vacance, mais à travers le ralliement contre la ré-élection de Bouteflika !
Depuis sa venue en 1999, le Président avait maintes fois réitéré son engagement de rétablir la dignité et le prestige du pays, et de son peuple, après des années de décadence marquée par la faillite générale léguée par la gabegie des "apprentis présidents " et de leurs gouvernements ! Promesse tenue ! Sans énumérer les détails, la vérité est tellement évidente que ceux qui l'ignorent doivent certainement être relégués à l'espèce des têtus de la famille des équidés, ou espèce des Equus asinus  !
Les algériens sont tous unanimes sur un point, "Al Îzah Oua El Karama" ne sont pas une vaine et utopique expression, mais une réalité, parmi les autres accomplissements, perceptible et remarquable quelque soit l'angle choisi pour l'inspecter.
Même à l'étranger, nos émigrés témoignent de ce changement salutaire qui leur a redonné fierté et amour de leur pays d'origine, même chez les naturalisés (français, canadiens, américains, etc...) et ceux définitivement installés à l'étranger.

L'opposition retranchée à l'étranger s'agite.
Inhabituelle est la teneur et la publicité entourant la mobilisation qui se dessine autour du slogan "Barakat", et le murmure du refus d'une frange de l'opposition à la candidature même de Bouteflika, refus qui dénie à un digne citoyen algérien son droit de se présenter selon les principes démocratiques tant psalmodiés par elle !
De quoi se compose cette opposition ? Ou simplement  "qui est cette opposition" ?
L'observation et le recensement des personnages impliqués dans le mouvement "Barakat" pointent systématiquement vers une composante majoritaire de ce nouveau paradigme politique :
le mouvement sectaire berbère/amazigh et ses organisations siègeant localement et à l'étranger ! Précisant, "sectaire" et même raciste pour désigner cette composante sociale qui s'est développée autour des partis tels le RCD et le MIK-MAK, pour ne pas inclure les autres algériens qui se réclament de la culture et du dialecte et sont liés géographiquement aux régions connues berbérisantes. Les distinctions ne sont pas suffisamment fines pour pouvoir définitivement classer les habitants de l'Algérie moderne selon des critères strictes raciaux ou linguistiques, le pays étant un brassage millénaire de populations diverses. La distinction arabe-Berbère n'étant clairement définie que dans les fantasmes d'une minorité de Kabyles qui, soient manipulés par le colonisateur, soient nouvellement convertis au judaïsme ou au christianisme, tentent d'inventer un conflit imaginaire entre une majorité arabo-musulmane et son complément berbère qui lui-même se réclame de l'Islam et a adopté la langue arabe depuis 15 siècles !
La source du problème actuel se situe dans l'ingérence de la juiverie internationale dans les affaires des militants berbères qui se sont liés à la "puissance mondiale" et se sont affichés en Israël ou dans l'entourage de juifs belliqueux coupables de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité  !
Les militants, les média, les partis politiques berbères, les personnalités de la culture et du spectacle, les universitaires, impliqués dans le mouvement "Barakat"
sont, il est triste de l'annoncer, majoritairement imbriqués dans une entente subversive d'essence sioniste, raciste et séparatiste. Les fonds illimités de Soros sont déversés sur eux à travers des ONG "écrans" et les ont corrompus au point de non retour !  Ceux qui ne sont pas allés en Israël, dissimulent leur complicité avec les "pionniers" de l'alliance pro-sioniste.
Saïd Saadi est plus qu'engagé dans cette alliance, BHL l'y ayant inscrit. Le RCD est jusqu'au cou engagé dans le complot ! Nul besoin de mentionner le MIK-MAK tant sa visibilité juive sioniste est aveuglante. Les média "indépendants" sont depuis des lurettes financés et gérés directement de Paris-Sion ! Les écrivains sont les lauréats des Prix internationaux distribués par la Kosher-Nostra des Fondations et de l'édition juive !
Tamzali, Sansal, Daoud, Belfodil, vous les nommez vous les verrez. pour les prix de la presse locale, la distribution se fait entre acolytes, d'El-Watan à Maghreb Émergent, d'El-Khabar à El -Watan , et vice versa !
La perfidie de ces berbères judaisés ou christianisés, islamophobes et laiques, athés et agnostiques, dépassent celle qu'a pu leur enseigner les Rabbins Talmudiques. Les "Protocoles  de Sion " en action, en directe, sont discernables dans tout ce qui s'apparente à un complot de longue haleine, d'un pourrissement par fermentation qui est introduit dans la société depuis au moins quarante ans !
La situation actuelle est alarmante !
L'histoire récente, de la Bosnie au pays victimes des "printemps" (juifs et non arabes), combinée à la violence et l'arbitraire qui régissent les relations internationales, permettent d'affirmer que la campagne contre l'élection de Bouteflika est le signal d'une volonté délibérée et étroitement synchronisée entre la myriade de partenaires et d'agents sionistes de nuire gravement à l'algérie !
TOUS les membres de Barakat, sont également (à 99,99 %), membres des réseaux berbères amazighs sectaires et renégats qui sont supervisés et sponsorisés par le NOM juif et leurs "services" israéliens (Mossad) ou de l'OTAN !
Lisons M.Abbassa, journaliste du LeMatin.dz et antérieurement à El-Watan (1997-2001) lorsqu'il affirme avec conviction : «Je traverse rapidement tous ces siècles où tous ces Berbères juifs, par la sueur, par la science, la musique et la poésie, par l’amour de leurs racines berbères, ont fait, en association avec l’islam, avec un islam riche de ses ouvertures et de ses tolérances, ces Juifs-là, ces Berbères ont fait de l’Andalousie, le plus grand rayonnement culturel que le monde ait jamais connu. A ce jour, l’Espagne contemporaine vit et survit de ce merveilleux patrimoine judéo-berbère et islamique.»
Une lecture de l'article et des commentaires avalisés par LeMatin donne un avant goût de la rancune et de la haine, de la malveillance et du mensonge, ainsi que des intentions belligérantes des partisans de cette greffe cancérigène que la juiverie internationale a opérée au sein de notre société. Le sentiment qui ressort de l'article (il en a des milliers de semblables) est que ces gens convertis au judaïsme, sous forme latente ou déclarée, ruminent une vengeance de 15 siècles, et semblent être actuellement encouragés à déclencher des troubles importants pour détruire le pays ou en effacer l'Islam et l'arabité !
En voilà une indication sérieuse :

Le plan BHL, se déploie et son exécutant n'est autre que le successeur de Said Saadi. L'annonce est faite naturellement par El-watan le porte parole du judaisme berbère dans le pays, édition du 01 avril 2014 !
La mauvaise volonté du nommé Belabbas : «Le RCD, qui boycotte l’élection présidentielle du 17 avril prochain, estime que le pouvoir, par son entêtement
à faire passer le 4e mandat pour Bouteflika, ouvre les «portes de l’enfer
»
.
Un avertissement ou un chantage ?
À quoi s'exerce le RCD ? Ses prétextes à l'ouverture "des portes de l'enfer" :
-«C’est un appel alarmant qu’a lancé hier le (RCD) à la population de Kabylie, afin qu’elle se mobilise et exige à
nouveau la reconnaissance officielle de l’identité et de la langue berbères.
»

Le RCD dénonce à nouveau ce qu’il qualifie de «farce
grossière qui humilie la nation et l’expose, à brève échéance, à toutes les aventures.
»

Le RCD revient sur le processus électoral et sur le fait que le pouvoir ait refusé de confier l’organisation de
ce scrutin à une entité indépendante.
» 

-Indépendante ? Par rapport à qui ou à quoi ? De la pure dialectique "tayhoudite"
- Puis "bla bla bla et le mot d'ordre : «...dénonce le RCD qui appelle à la mobilisation générale pour réhabiliter l’arbitrage citoyen.»
Résumé et mise en garde :
Les avertissements lancés par le gouvernement, le Président, certains membres intègres de l'opposition et des analystes neutres (algériens et étrangers), sur les dangers qui planent sur le pays sont réels et non des prétextes pour "perpétuer le système" (accusations portées par "Barakat" et la toile des réseaux de la subversion)!
Il est du devoir de chacun
- de constater la mauvaise foi de cette opposition d'essence satanique, de conception et instigation juive,  
- de savoir qu'un plan dévastateur est en voie d'être déployé et dirigé contre nous.
Espérons que les gens ciblés par cet appel du RCD émis par des renégats voués à l'Enfer, complices des juifs maudits par Allah et Ses Prophètes, ne répondront pas aux incitations ou discours déguisés de "nobles déclarations", mais frauduleux et mensongers, et qu'ils ne se laisseront pas manipulés par les émotions, la faiblesse de celui ne raisonne pas !
J'affirme que cet article n'est pas conditionné par le minimum de racisme ou de malveillance à l'encontre des berbères et amazighs, ayant personnellement des aïeux d'origine kabyle, mais est l'expression d'une juste appréhension face aux menaces que mijotent une horde d'aliénés, eux mêmes victimes des plus grands ennemis de l'humanité, les "Éternels prédateurs juifs" .

5 commentaires:

le Peuple a dit…

Une question YA SI FKIH .
Pardon a l instant je n arrive pas a retenir mes larmes car je suis entrain d ecouter le discours du President Bouteflika a Adrar 1999 tres tres emouvant de voir le president pleurer .Je pleure car il aborde le sujet de Saadi.

wah fkir a dit…

Mabrouk aâlik !
Et bientôt Incha Allah !

le Peuple a dit…

Re Salam Wah Fkih.
Je m excuse de n avoir pas pu poser ma question toute a l heure.Oui , une question qui n arrête pas de me traverser l esprit a chaque fois que j essayais de comprendre le sujet des berbéristes.

Quelle est la différence entre kabyle ET amazigh ?

Peut être que la réponse a cette petite question coupera l eau au moulin des crypto juif !
Mes salutations

wah fkir a dit…

Si j'ai compris les kabyles sont les berbères/amazighs de l région tizi-ouzou /bejaia et les amazighs sont les berbères de toute la région, afrique du nord, libye, égypte. assaalam aâlikoum !

Anonyme a dit…

cerna

il n ya pas de difference ,un kabyle fait parti intégrante du peuple amazigh du nil à l'ile espagnole des canaries
excellente analyse de la situation que vie actuellement notre pays ,je ne pense pas que les kabyles dans leur grande majorités on compris depuis bien longtemps les manoeuvre de s'est traitres