2 avr. 2014

Algérie : Benflis Est Soit Victime Du "mauvais oeil" Ou Il A Sauté Les Plombs ! Doit-on Consulter Belhamar D'Urgence ?


Après ses appel du pied au mouvement MIK-MAK et son accord pour une redéfinition de l'identité nationale, donc de ses constantes, Benflis semble ne plus contrôler ses déclarations de campagne. C'est à propos de la ré-habilitation du FIS dont il s'agit. Après Blida où il carrément flirté avec les membres du parti dissous,
irrecevable par la majorité du peuple, le candidat a réitéré son insulte à l'Algérie et aux victimes des malheurs occasionnés par les troupes du FIS !
Selon Algérie1.com :
- «Ali Benflis, pourtant connu jusque-là pour son inclination naturelle à la pondération, au compromis politique, est-il entrain de devenir fou ? La campagne électorale est–elle entrain de lui faire perdre la tête au point de jouer avec le feu ?»
Ya Rabbi ansourni ! La mahabitch, akhli Adzair mbaâdi !
- «Mardi (01 Avril), à Médéa, une des wilayas dont la population avait subi dans sa chair, dans son âme et dans ses biens les effets du terrorisme islamiste dans les années quatre vingt–dix, le candidat sans égard aux blessures encore vivaces, a martelé une nouvelle fois sa proposition de doter l’Algérie d’une nouvelle Constitution consensuelle au terme d’un large dialogue « sans exclusive et sans marginalisation ».
- «Les milieux harkis approchés.
Les mêmes sources ont confié à Algérie1 que des contacts ont été pris aussi avec les milieux harkis en vue d’un soutien à la candidature de Benflis. Ce soutien est évidemment purement symbolique puisque Ali Benflis a intégré les harkis dans sa "nouvelle Constitution consensuelle" au terme d’un large dialogue sans exclusive et sans marginalisation ».

Aucun commentaire: