11 mars 2014

Algérie: Média "Indépendants" Sionistes Pour Une Anarchie Version Égypte, Barakat Pour Tamarroud !

Introduction :
La scène politique résonne du tumulte des débats et des polémiques occasionnés par les élections présidentielles d'Avril 2014 et retiennent l'attention de l'opinion. Il est impossible de s'isoler du flux d'information déversée avec passion par les média, spécialement ceux de l'opposition chauvine à Bouteflika, et il est impérieux d'en examiner quelques sources. L'opposition est saisie d'une frénésie irrationnelle injustifiable, qui ne puise pas ses sources dans  l'enthousiasme partisan que les militants d'une cause ou d'un candidat affichent habituellement dans une telle confrontation. Bouteflika a été désigné comme l'homme à abattre et cette fin semble justifier tous les moyens, mêmes des prétextes inimaginables pour empêcher sa ré-élection.
Pourquoi une telle ardeur ?
Ce blog expose depuis 2008 les raisons de cette obstination suspecte. Détaillées dans plusieurs articles, les raisons diffuses de cet acharnement sont énumérées et liées toutes à la volonté de forces subversives connues et occultes de faire dérailler le train en marche régulière, depuis 1999, vers le progrès authentique. Les arguments tortueux des critiques contre le "régime", le "système", ou encore le "pouvoir", proviennent de la nébuleuse, un réseau de partenaires locaux et étrangers enchevêtrés et véhiculant le même message, les mêmes mensonges répercutés entre eux. Rien de plus inquiétant et énigmatique dans cette alliance de rédactions imposantes, El-Watan, Focus-Algérie, Slate, Maghreb-Emergent, et certains acteurs politiques à façade patriotique, que leur rôle de caisse de résonance de l'intox sioniste !
Jetons un regard sur la ligne rédactionnelle des "partenaires" en photo ci-dessus et constatons leurs tares : islamophobie, arabophobie, laïcité, libertinage, mondialisme, amazighité sectaire, corruption des lois naturelles divines.
Présentant un faciès de démocrates, ils produisent de l'information détachée de la réalité, au contenu subjectif toujours façonné pour servir leurs critiques du Président. Sans l'annonce d'un programme politique clairement établi, ils attaquent tout ce qui pourrait contredire leurs objectifs.
- Quels objectifs ?
- L'instauration d'un utopique régime démocratique calqué sur les celui des "pays avancés" démocratiques.
- Quels pays démocratiques ?
Vaguement situé en Europe, en Amérique, ou juste de "l'autre coté de la Méditerranée".  Illusion enrobée de fantasmes, ils occultent sciemment la triste réalité économique et sociale de pays subjuguées par le diktat juif qui impose son agenda en recourant à la promulgation de décrets, à l'harassement, à la violence policière, à l'agression physique par des commandos vigiles, et souvent à l'assassinat. La vague récente de révoltes des parents contre le régime éducatif fasciste de France qui a pris en otage les enfants et leur inculque les pratiques LGBT est indicateur des entorses à la liberté opérées par la farce de la démocratie version Nouvel Ordre Mondial Juif.  Toutes les activités humaines imaginables, la politique et ses institutions, les pouvoir législatif et exécutif,  les média, la finance et les banques, la culture, l'éducation, sont modulés pour servir l'agenda des "Protocoles" :
-Chap 1, 04 :
 «La liberté politique est une idée, mais non une réalité ; il faut savoir appliquer cette idée quand il est nécessaire d'attirer, au moyen d'un appât idéaliste les forces populaires à son parti, si celui-ci a décidé d'abattre un parti gouvernemental. Cette tâche se trouve facilitée lorsque l'adversaire est pénétré de l'idée de liberté ou de libéralisme et s'il perd de sa force pour cette idée ; c'est par là que triomphera notre système : en vertu de 1a loi de la vie, les rênes du gouvernement, à peine relâchés, sont aussitôt saisis par d'autres mains, étant donné que la force aveugle du peuple ne peut exister un jour sans chef et que le nouveau pouvoir ne fait que remplacer l'ancien, affaibli par le libéralisme.»
-Chap 01, 06 :
«L'idée de liberté est irréalisable, parce que personne ne sait en user avec juste mesure : il suffit de laisser le peuple se gouverner lui-même pendant quelque temps pour que cette liberté se transforme aussitôt en licence. Dès lors naissent des dissensions qui ne tardent pas à dégénérer en guerres sociales, dans lesquelles les États se consument et où leur grandeur se réduit en cendres. Qu'un État s'épuise dans ses convulsions intestines ou que les guerres civiles le mettent à la merci des ennemis extérieurs, il peut, dans l'un et l'autre cas, être considéré comme irrémédiablement perdu ; il est en notre pouvoir.»
Les états sous contrôle du nouvel ordre mondial talmude seraient-ils les modèles qui inspirent tant les opposants à Bouteflika pour justifier la vindicte qui se déchaine contre la gouvernance actuelle ?
Dans ce cas ils sont les agents de cet Ordre. Un ordre que les critiques et les analystes indépendants qui se distancent des institutions officielles de ces pays (martyrs du pouvoir sioniste talmude) condamnent. Il suffit de naviguer sur la Toile pour découvrir la littérature envahissante qui dénonce l'injustice sociale et économique; l'abus de pouvoir de la classe dominante infligé à tous les échelons de la société; la spoliation des biens publiques et ceux même des caisses de retraite au profit des banques shylocks juives; la culture décadente servie aux consommateurs par la toute puissance des média ; l'éducation qui est programmée pour abrutir les enfants allant jusqu'à vulgariser dans les écoles du primaire les pratiques dénaturées promues par les associations LGBT !
Que dire de la nouvelle religion de la Shoah et de la victimisation de tous les juifs. Ils bénéficient d'une immunité accordée par décret mêmes pour les crimes perpétrés contre l'humanité sous les auspices des gouvernements "alliés" de la planète, dont les plus célèbres guerres mondiales qu'ils ont planifiées et déclenchées.  
-Dans «La Démocratie est une Illusion», Henry Makow déclare :«Une petite kabbale de banquiers internationaux choisie nos « dirigeants ». Cette clique, qui contrôle subtilement chaque facette importante de notre société est en train d’établir graduellement un état policier orwellien mondial. La plupart des membres de la haute société ou de la classe moyenne ont été dupés tout en croyant participer  à l’édification d’un monde meilleur.»
-Frank Brunner : « Le lobby juif international constitue la plus grave menace à laquelle la démocratie soit confrontée et doit être partout mis hors d’état de nuire. Tous ses membres sont des agents israéliens. La complaisance dont ils bénéficient, de la part des gouvernements et des magistrats occidentaux, est intolérable
Dans un cadre opaque, sans jamais exposer leur programme, mais avec un agenda dicté par le pouvoir de l'ombre dont les ramifications s'étendent à Paris-Sion, des algériens militent pour l'instauration de la liberté factice, la démocratie, la laïcité satanique. Victimes de l'endoctrinement culturel que la colonisation française a inévitablement insufflé dans leur conscience, puis de l'enseignement dispensés par les programmes scolaires dressés par les sorciers de l'éducation socialiste, nombres d'intellectuels répercutent leur propre aliénation dans leur travaux et leur discours politique. Le grand tort qui est reproché à une partie de cette communauté, est le fait de participer à des campagnes belliqueuses contre le pays, toutes orchestrées et dirigées par "l'ennemi éternel".
Leur discours devient alors subversif et intègre des techniques sophistiquées de manipulation de l'opinion utilisant les média comme support et les journalistes comme agents d’exécution !  
De l'art de la subversion :
La subversion est l'arme qu'utilisent des forces occultes,
principalement le sionisme international, et qu'elles dirigent contre des pays, pour les déstabiliser, y provoquer des troubles, retarder le développement, y instaurer le chaos. L'histoire récente dans les pays arabes, au Vénezuela, dans l'Ukraine, sont les exemples vivants de cette entreprise de destruction des nations. Ceux qui demeurent sourds ou aveugles devant l'appel des observateurs intègres témoins de l'actualité  sur la nocivité et le danger que présentent les "révolutions colorées", les "Printemps révolutionnaires", ou  "la lutte contre les dictatures et l'instauration de la démocratie", font partie des tubes digestifs alignés devant les abattoirs où s'activent les bouchers du Nouvel Ordre Mondial Juif.
La "liberté" représente dans leur agenda l'oxymore "d'esclavage"; "les droits" celle de la "suppression de toute justice"; la "tolérance" celle de la "soumission au culte talmude satanique"; la "laïcité " celle du "blasphème, abandon de la foi en Dieu, du libertinage, destruction de l'ordre moral naturel" !
Pour illustrer la malveillance et la mauvaise foi des agitateurs qui se trémoussent pour provoquer des changements , examinons un pur produit d'El-Watan, le pisse-copie Abdou Semmar.
Semmar coordonnant ses agissements avec la "tribu" de France.
Élevé au rang d'écrivain (Sic) par la Kosher Nostra de France qui a transmué sa médiocrité verbale en don littéraire, grâce à une promotion forcée de l'édition kosher de France, cet agitateur professionnel est tout désigné (après examen de ses interventions médiatiques) un digne représentant de la nébuleuse de la subversion juive en Algérie. 
Tout d'abord pour avoir entendu ses interventions en direct lors de débats, la question de savoir comment le "San-Francisco boy" ait pu rédiger des recueils de nouvelles devient impérative. Le Mossad s'étant approprié le blog qu'il dirige avec Kamal Daoud, il est parfaitement concevable que les services israéliens peuvent mettre à leur disposition le know-how, dans ce cas les pools de rédaction spécialisés (par régions), la pointe de l'iceberg dans la panoplie d'instruments subversifs gérés par les laboratoire de Tel-Aviv. Rédiger des recueils de nouvelles n'est qu'une opération élémentaire lorsqu'il s'agit de fabriquer l'image d'un écrivain talentueux, avec n'oublions pas de le souligner, la complicité des maisons d'édition (TOUTES kosher).
Semmar gonflé(e) comme une bulle par ses commanditaires, peut maintenant se surpasser dans la provocation, la diffamation et les accusations graves à l'encontre du ministère de la défense (DRS), de Bouteflika, du gouvernement; opérant comme kamikaze à partir de la Toile et des plateaux de TV (Ennahar) son effronterie vise à provoquer quelque réaction violente des autorités qui lui accorderait de la publicité et peut être l'occasion d'un branlebas de combat de ses commanditaires et de leurs ONG pour ,
-avilir l'image de l'Algérie et la classer "dictature",
-faire voter des condamnations ou des menaces de représailles de la part des défenseurs des droits onusiens,
-mobiliser l'OTAN et les armées alliées (proxies d’Israël) et "protéger" les populations civiles,
-ou tout autre mensonge/prétexte disponible dans le répertoire des agressions talmudes prouvées efficace en Irak, en Libye, en Ukraine.
Fiction ! Fantasme ! Schizophrénie ! Clameront les crédules qui ont foi en les gardiens d'enclos des mass-media occidentaux qui traitent de conspirationnistes toutes analyses qui dénoncent l'hégémonie juif dans le monde.
Le stratagème du kamikaze :
Cette technique est souvent employée dans les zones de turbulence ciblées par les juifs. La promotion de héros de circonstance ou personnalités qui "subissent des violences physiques aux mains de la police", sont "privés de liberté" ou sont "victimes d'atteintes aux droits individuels", est prouvée parfois efficace grâce aux slogans désignés pour
-victimiser l'opposition à un régime( accusé de toutes les atteintes aux "droits")
- créer le leadership d'un mouvement subversif mobilisé pour renverser un gouvernement et préparer le chaos propice à toutes les opérations extrêmes, destructrices, inconcevables en tant de paix et de stabilité !
Les "célébrités" juives fabriquées pour diriger les révolutions sont légende.(voit exemples en note *)
Le site Algérie-Focus est une des bases d'où Semmar lance, en compagnie de son partenaire Kamal Daoud /David, des opérations d'intox et de sape sociale (catalyseur de la démobilisation et du désespoir) sous couvert de revendications démocratiques.
Kamikaze sur les rampes de lancement du Mossad. Un As de "Chutzpah" explosive, talmude certifiée  !
 Semmar :
«Un peu partout dans le monde, une élection présidentielle est un débat d’idées, une confrontation entre projets de société, une dialectique qui oppose diverses visions du monde et réflexions sur la gouvernance d’un pays. En Algérie, rien de tout cela n’est présent, du moins pour l’heure, dans cette élection présidentielle où le populisme et la langue de bois révulsent les cœurs et dégoûtent les bonnes âmes.»
Rappel :
Il est convenu que les gens doués d'un minimum de discernement reconnaissent aujourd'hui que ces techniques de guerre subversives utilisent des armes silencieuses inventées dans les laboratoires de la prédation juive, gérés par les ennemis de l'humanité, les talmudipèdes Soros, Kissinger, Brezjinsky et consorts. L'éveil de la conscience chez les militants de la vérité, pas de ceux se réclamant des euphémismes "droits humains" et "utopies laics", est dénigré par les média dominants qui le désigne par la formule "théorie du complot ".    
Envoyé en baroudeur dans l'émission TV d'Ennahar (3 Mars) qui réunissait quatre invités dans un débat sur l'opportunité des attroupements et les participants brandissant des slogans "non au 4em mandat", "barakat", "changement ". Abdou Semmar a utilisé ce  leurre "théorie du complot" pour répondre aux accusations des nombreux critiques qui, dit-il, brandissent le spectre de la "main étrangère" pour détourner l'attention de l'opinion des véritables enjeux, l'instauration de la démocratie et de la modernité.
1- De la démocratie : (Débat Ennahar TV)
 «Moi comme journaliste, ou citoyen algérien, je ne dis pas que je représente les Algériens, je dis qu'en tant qu'algérien j'ai le droit de part la constitution de sortir dans la rue et d'exprimer pacifiquement mon opinion.»
«une grand-mère est tombé et a été trainée vers un fourgon..»
«...nous sommes la jeunesse de ce pays, vous ne pouvez rien faire sans nous. Vous êtes obligés de dialoguer avec nous. Qu'il vous plaise ou non, nous sommes la majorité de ce pays et vous êtes obligés de discuter avec elle. Ou bien vous parlez notre langage pour sauver ce pays ou bien c'est la dérive, que nous ne souhaitons pas.»
Notons les contradictions et les faux-fuyants qui tuent la pensée et soulignent la malhonnêteté du journaliste.
La plus part des téléspectateurs ne maitrisant pas la langue française et ne lisant certainement pas les articles provocateurs et insultants que le journaliste publie sur A-F, auraient pu être pris au dépourvu et leurrés par l'image que ce déculotté tentait de projeter "nous sommes la jeunesse" en vue de gagner la sympathie de l'audience, les jeunes dans ce cas.
a- «je ne dis pas que je représente les Algériens..», puis «nous sommes la jeunesse» suivi de «nous sommes la majorité»,
b- «..grand mère...» et «nous sommes la jeunesse...» 
La manipulation des lecteurs de A-F,par cet expert de la chutzpah   qui sait si bien manier le mensonge sans sourciller, est habile et captieuse car le discours n'adresse pas la raison mais aux émotions.
Au prix de la contradiction et du mensonge,
- l'attroupement de dizaines de personnes se transforme en "majorité" de jeunes et
la pauvre grand mère», une victime qui selon ses dires a été maltraitée, s'est effondrée et a été secourue par les forces de l'ordre comme le démontrent les images de la scène. Objectif gagner la sympathie du public en associant la dame à son mouvement. Ceci en 
faisant donc appel aux émotions de l'opinion et non à son esprit rationnel. Le débat, enregistrement complet disponible sur youtube  (المشهد السياسي- رئاسيات 2014 s'il n'a pas été censuré) est une preuve de l'errance de ces opposants qui font appel à des techniques de manipulation décrites dans les manuels déjà cités (article, Lien  + Lien  - pdf), et qu'ils ont adoptées comme instruments de leur travail subversif.
Notez surtout la correction/raclée infligée à l'arrogant Semmar par les deux autres participants. Une vraie leçon de démocratie constructive réfutant le nihilisme prôné par les meneurs de trouble (l'agent Semmar exercé à la chutzpah et qui a été diagnostiqué schizophrène politique ). Ces idiots utiles ou mercenaires de la nébuleuse juive du Nouvel Ordre Mondial sont formés aux techniques des coups d'état "pacifiques", dites "révolution colorées" (Ukraine)
Semmar au téléphone à TV5 Monde:
 «La force (sic) de ce mouvement est qu'il échappe au contrôle des partis existants et des organisations existantes, c'est un mouvement complétement spontané qui est né sur les réseaux sociaux et c'est des gens qui viennent de divers horizons ....Ils sont tous unis par une seule cause, c'est-à-dire qu'on arrête d'être d'être diriger par un système malade, vieillissant, qui ne comprend plus la modernité et qui empêche l'Algérie de rejoindre le cercle des nations développées et avancées au niveau des libertés publiques.»
Deux couleuvres sont glissées entreligne pour la consommation de l'auditeur :
- décrire le mouvement de "spontané"; connaissant l'engagement permanent du journaliste dans la promotion de tous les événements qui offrent un potentiel de troubles et de discorde, au nom des droits et autres leurres, Algérie-Focus(**) est dénoncé par ce blog comme outil du MOSSAD et rempli ce rôle de d'agitateur 24/24 et 7/7 depuis son lancement, excluant la spontanéité de toutes ses manœuvres.
- la modernité, un concept ou sac fourre-tout, dans lequel la conspiration talmude a placé tous les abominations humaines imaginables qui, depuis le "siècle des lumières" et la déclaration scélérate des droits universels, ont infecté les esprits du laïcisme satanique, athéisme, refus des lois divines, tolérance permissive et la décadence qui règne dans la culture "moderne". De la modernité prêchée par Semmar et son équipe d'Algérie-Focus le lecteur pourra en apprécier un bref volet au lien (focuselles.com), rubrique du site. Pour curieux plus téméraire le lien (focuselles.com-2 ) où
«5 sujets autour de la sexualité que vous n’osez pas aborder avec votre homme.» sont d'une main experte généreusement développés pour le couple algérien.
Jugez de la délicate attention dont l'équipe Semmar (Kamal Daoud en est membre) entoure le pauvre algérien sevré de liberté et privé de modernisme démocratique :
Extraits (contenu classé offensant) :
« 4- Chéri, tu ne connais pas mes zones érogènes !

Certaines femmes sont sensibles au niveau des seins, d’autres au niveau des orteils, des jambes, du nombril, des oreilles ou même du dos. A chacune ses zones érogènes qui contribuent à la montée du désir sexuel. Cependant, si une femme n’ose pas guider son partenaire sur les pistes de son plaisir, ce dernier aura toujours du mal à retrouver le bon endroit. La meilleure solution si vous avez honte de le dire à votre partenaire et de guider ses mains au moment de l’amour.
 5- Je préfère le cunnilingus :

Pour jouir, nombreuses sont les femmes qui préfèrent cette pratique sexuelle bucco-génitale très controversée chez les algériens. Pourtant, cette pratique a un effet garanti sur les femmes. Malheureusement, plusieurs femmes ont honte de révéler leur préférence à leur partenaire de peur que ce dernier prenne cela mal. Elles restent ainsi sur leur faim, frustrées et incapables de jouir.»
Ces recommandations psycho-techniques explicites servent à "moderniser" l'Algérie et la faire «...rejoindre le cercle des nations développées et avancées au niveau des libertés publiques.»
Pourquoi cette compassion démoniaque jaillie des entrailles sulfureuses de la rédaction Semmar ?
Appréciez :
«Dans certains couples algériens, la pudeur a toujours une place considérable. Fruit d’un héritage culturel et d’une éducation le plus souvent fondée sur les interdits, les non-dits, la honte et le tabou, aujourd’hui des hommes et des femmes n’osent pas aborder des thèmes importants de leur vie sexuelle en raison de la honte. Focuselles a recensé les cinq sujets que les couples n’abordent pas ou évoquent avec beaucoup de détour dans leur vie intime.»
- Saisissez-vous les nuances ?
 - "Héritage culturel" au lieu de "religieux", signifiant que le sacrifice que le couple devra accomplir ne touche qu'à la culture, et non aux fondements de ses convictions religieuses, dans ce cas musulmanes.
La pudeur n'est-elle pas le pilier de la foi ? Définitivement ! Et sa disparition est une grande victoire des forces occultes sataniques qui s'acharnent sur l'humanité pour l'anéantir et la transformer en un attroupement de Goyim, à savoir "bétail".
Le lancement de tendances dégradantes ne datent pas d'aujourd'hui :  les "femen-Amina Tyler", "Zak Ostman", et des articles en série qui vulgarisent/banalisent les attaques rangées contre les fondements socio-religieux universels (non limités à l'Islam) se succèdent à A-F, Lien, Lien, Lien, Lien, Lien, Lien... 
- Subtil n'est-ce-pas ? Une offensive en règle typiquement..Mossadienne !
- Naturellement, puisque provenant du Mossad et des centres de commande spécialisés dans la manipulation élaborée par les "Enfants de Satan", et canalisée grâce aux supports médiatiques (Algérie-Focus), ce concentré de malveillance contre l'Algérie ciblent l'âme de ses citoyens. L'article «Algérie-Focus Cédée Au Mossad.» devient encore plus pertinent à la lumière des dernières actions publiques engagées par Semmar-et-acolytes, surtout depuis le lancement de la campagne électorale. Ce journaliste jugé brillant par les critiques littéraires parisiens est un agent qui reçoit énormément de promotion, pour le rôle central qu'il remplit au sein de l'opposition/contestation. Mon pressentiment est qu'il est juif, certainement crypto et un initié aux secrets de la conspiration qui est dirigée contre l'Algérie. Son apparence désinvolte "San Francisco" n'est qu'un leurre pour confondre l'opinion et les manifestants potentiels qu'il tente d'entrainer dans le mouvement "Barakat".
Viennent ensuite les aveux d'Algérie-Focus :
Les militants anti-4eme mandat fondent le Mouvement barakat !»
Barakat, le Tamarrod algérien qui veut ouvrir une nouvelle ère. (Slate.com, A-F )

Les militants anti-4e mandat en Algérie se lancent sur les pas du mouvement Tamarrod en Égypte: l'idée est d'empêcher Bouteflika d'être réélu.
Barakat appelle l’ensemble du peuple algérien à sortir dans la rue et tenir des « sit-in pacifiques » au niveau de toutes les wilayas du pays.»
Ses complices et anciens collègues d'El-Watan (ayez en tête leur financier Rothschild), sont tous impliqués et participent aux manifestations de la Place Audin :
Z.Cherfaoui, H.Ouali, C.Amari, M.Benfodil, M.Bsikri, El-Kadi Ihsan, F.Métaoui, etc.... Pour faire de cet attroupement une vraie révolution, les journalistes ont fait même appel à l'organisme génie-tiquement modifié, Zak Ostmane !
Maghreb-Émergent et El-Kadi Ihsane se mettent de la partie dans des attaques virulentes, dénuées d'arguments tronqués et fausse théorie économique (abandon des euphémismes "scientifiques"). L'arnaque "Premier site d'information économique" découvre ses visées réelles : l'incitation à l'anarchie.
Ex : «Le collectif "contre un 4e mandat pour Bouteflika" et une 3e épreuve de force avec la police à Alger.»
Notez "force", puis subtilement dissimulée par son opposé "pacifique" :
Le mouvement citoyen Barakat ! (ça suffit) a annoncé un troisième rassemblement pour le samedi 15 mars dans la capitale et d’autres régions du pays. Une occasion pour ses animateurs, de rappeller que leur mouvement est national, pacifique et concerne l’ensemble des algériens.»
Le mouvement citoyen inventé par la pire espèce de harkis que le pays ait enfantée, est devenu un parti qui ne milite pas en respectant les procédures démocratiques conventionnelles mais se déclare représenter tous les algériens, sans élections, sans consultation des concernés (le peuple), sans passé historique, sans programme clair,  sans idéologie patriotique, mais seulement après «une réunion de quelques illuminés dans un "appartement de la rue Didouche Mourad» !
Peut-on reconnaitre là les belles formules démocratiques d'auto-proclamés représentants du peuple, ou est-ce une tentative de révolution menant à un tentative de coup d'état orchestré (naturellement) par les Rothschild, accompagné par leurs agents locaux (El-Watan, Algérie-Focus, Maghreb-Émergent, Liberté, et toute l'ordure sioniste de la presse indépendante) et jeté en pâture à la populace pour son exécution.
Remarque :
L'hystérie s'empare donc de l'opposition.
Les perfides El-Watan et consorts, leurs débauchés de journalistes, menteurs invétérés, crapules et ennemis de ce pays par le mercenariat contracté au près du pouvoir juif de France, mettent bas leur masque "d'organes d'information" et dévoilent leur rôle d'agitateurs.
La campagne "barakat" est le signal du déclenchement d'une opération de grande envergure ciblant les émotions de naïfs citoyens détournés des enjeux réels menaçant le pays, et embarqués dans une aventure déstabilisatrice aux visées opaques. "Un fou dans la foule et c'est la folie générale", une loi sociale que les "Protocoles" exploitent depuis la révolution française 1789, début d'une ère de désolation qui s'est étendue à la Russie en 1917, et qui poursuit sa marche aujourd'hui.
- Semmar et ses collègues sont-ils en train d'actionner ce levier de la révolution ?
- Pour s'impliquer de manière aussi violente, les mercenaires de la subversion médiatique, ralliés par les partis scélérats (***), ont du recevoir un ultimatum de leurs commanditaires et des assurances d'un soutien total à leurs manoeuvres.
La majorité du peuple algérien ignore la machination qui se déroule sous ses yeux, distrait et anesthésié par les futilités et les commérages entretenus par les rédactions de l'information. Le monde des média serait-il à ce point corrompu ? Ou est-ce la main mise de la franc-maçonnerie sur l'information qui se révèle aussi conséquente ?
Résumé :
Les éternels prédateurs sont des pyromanes qui tentent de mettre le feu aux régions qui n'ont pas encore cédé leur souveraineté à leur diktat. Semmar et les réseaux qui participent à cette offensive contre l'Algérie, sont des criminels, des psychopathes dangereux, qui exécutent un programme connu qui s'est révélé désastreux dans nombre de pays, le dernier en date étant l'Ukraine.

                                                   À suivre----->
_________________________
(*) Note :
- Garry  Kasparov et ses "liaisons": (wikipedia)
«Il quitte le parti en 1990, soutient Boris Eltsine au nom du Parti démocratique de Russie, et est décoré du Keeper of the Flame award, décerné par le cercle de réflexion Center for Security Policy, proche des milieux néoconservateurs américains. Il a entretenu des liens avec des cercles de réflexion de la même obédience, comme l’Hudson Institute.»«Fondateur du Front civique unifié, il est l'un des chefs du mouvement L'Autre Russie, une coalition d'opposants à Vladimir Poutine. Il a été notamment brièvement interpellé lors d'une manifestation du mouvement à Moscou le 14 avril 2007.»
-Loulia Timochenko la juive d'Ukraine: Un historien et analyste de l'actualité politique, Michel Collon (au Lien), trace un portrait de l'opposante. À sa sortie de prison en février 2004, l'handicapée physique s'est associée à Svoboda un parti qualifié de nazi et d'antisémite. Discernez le vrai du faux dans cette affaire est devenu hasardeux au vue du volume de propagande qui couvre les événements ukrainiens. Une chose est sure la Loulia a servi à déstabiliser le pays, emprisonnée elle a reçu des appuis étrangers occidentaux, l'UE (Bruxelles) menaçant de représailles les autorités élues démocratiquement si elles ne la libéraient pas. Les média juifs ont déclenché une campagne sans précédent pou "la libérer" (entre autre agoravox). Le tapage de la juiverie mondiale dénonçant maintenant le gouvernement de putchistes au pouvoir est sujet à caution, la vérité étant toujours opposée de celle publiée par les "enfants de Satan".
«9h30. Aide d'urgence pour la communauté juive en Ukraine. «L'Agence Juive, un organisme para-gouvernemental israélien, a envoyé une aide destinée à financer la protection de la communauté juive ukrainienne, indique un porte-parole de cet organisme. Il s'agit de «financer l'achat de systèmes de surveillance et de protection des institutions juives telles notamment que des écoles, des synagogues», précise le porte-parole Avi Mayer, ajoutant qu'il n'est pas dans les attributions de l'Agence Juive de fournir des agents de sécurité. Quelque 330 000 juifs ukrainiens se sont installés en Israël depuis l'effondrement de l'Union Soviétique, dont 2 200 l'an dernier.»

(**) note :
Une épine juive plantée dans le pied de l'opinion algérienne. Plus haut est dévoilée sa participation à la conspiration mondiale de pourrissement des moeurs et de la morale familiale. Les juifs sont derrière tous les circuits de distribution du matériel pornographique et des lois dénaturant le mariage, la famille, les enfants. Les lois votées en France et ailleurs, banalisant le 3em sex / le "mariage pour tous" / la confusion des genres /et  l'enseignement des pratiques "gay" à l'école, sont brevetées kosher et sous licence d'exploitation exclusive au pouvoir juif. Des mules (Taubira, Najat Vallaud-Belkacem) sont désignées pour transporter les lois immondices jusqu'à l'assemblée nationale.
(***)note :
El-Watan annonce : «Un sit-in et un meeting populaire sont prévus pour le 12 et 21 mars prochains à Alger. Les responsables du RCD, Jil Djadid, MSP, FJD (Adala) et d' Ennahda, rejoints par Ahmed Benbitour,  se sont réunis, hier jeudi à Alger, pour arrêter un programme d’actions en prévision du boycottage de l’élection présidentielle du 17 avril prochain.»

13 commentaires:

Salim a dit…

Bonsoir Said,
j'espère que tu vas bien.
Prends stp ton frère et allez passer des vacances aux Bahamas ou là où bon vous semble.
Je te le dis avec tout le respect que j'ai pour tes convictions politiques plutôt saines même si tu te permets de juger sans connaitre les gens. Sache que l'hydre talmudique, notre génération saura amputer ses têtes qui pénètrent sur le sol national. Partez ou restez à El Biar, c'est pas mal là bas, les rues sont propres et les gens moins désabusés. C'est fini. Fini le temps du palais d'El Mouradia. SVP, partez et laissez nous vivre en paix. Vous avez fait pas mal de choses à l'Algérie qui a retrouvé -grâce à vous ou pas- sa stabilité durant votre ère, celle des Bouteflika...qu'on le veuille ou non. Il est temps de passer le flambeau. Merci d'avoir jusqu'au bout.
Meilleures salutations,
Un citoyen très patriote,

wah fkir a dit…

Cher Salim,
Merci pour le compliment
et j'aurais souhaité confirmé ma réservation pour les Bahamas, mais je suis trop occupé avec la campagne des élections et l'organisation de la fête du 4em mandat. Pour vivre en paix il faut la sécurité et mon frère a tenu parole lorsqu'il l'a dans son programme désignée comme sa 1er priorité. Ensuite je lui conseillé de payer la dette extérieure et il m'a répondu "oui", «je l'ai annoncé dans mon premier discours» !
«Les banquiers étrangers sont en train de piller le pays et nous traite comme leurs esclaves, je vais récupérer au plus vite l'indépendance de l'Algérie !» Ainsi de suite, au fur et mesure que je lui suggérais qqc j'ai trouvé qu'il était en avance même sur les docteurs en économie qu'il avait ramener des USA qui s'avérèrent détachés de la réalité et vivant dans l'imaginaire des théories économiques, théories conçues pour les Goyim naïfs qui croient que tous ce qu'enseigne l'université est authentique. Depuis qu'il est indisposé, je lui sert d'aide et pousse son fauteuil, et l'énergie qu'il dépensait à marcher il l'utilise pour penser, il est devenu un vrai super-ordinateur, il calcule les décisions importantes à vitesse de la lumière ! Je crois que les handicapés compensent leur infirmité par le développement d'extra neurones et de tonus cérébral en abondance.
En regardant autour de lui, il a noté que beaucoup de prédateurs s’apprêtaient à prendre les rennes du pouvoir pour piller le pays, et après un bilan de son état de santé il décidé de poursuivre sa mission avec l'aide d'Allah. Des hommes compétents vont apparaitre sur la scène politique, parmi eux beaucoup ont compris que Abdellaziz est un maitre politicien et un grand stratège de la diplomatie, et en ces temps très hasardeux, surtout sur les fronts internationaux, il devrait renouveler sa candidature. De ces hommes, il y a des patriotes intègres qui découvrent la vraie gouvernance et tirent au maximum profit des enseignements du Président providentiel.
Mes salutations fraternelles au citoyen qui j'espère saura préserver son patriotisme de la convoitise des politiciens véreux.
Ton frère Saïd (alias Wah Fkir).

Anonyme a dit…

Bouteflika est un grand imposteur. Il a deja commis l'iirreparable en 2008 en violant la constitution pour reter au pouvoir jusqu'a sa mort. Au lieu de choisir de mourir comme mandela il a choisi les modeles de mugabe et bokassa!

wah fkir a dit…

À Anonyme,
Et à propos de son «Bouteflika est un grand imposteur.»
Benchicou l'a également qualifié d'imposture, et a disparu dans la nature pour claquer les recettes des ventes de ses publications. Il a même vendu son journal "en ligne" LeSoir D'Algérie, pour prendre des vacances après l'épreuve du Goulak d'El-Harrach. C'est pour dire que le business de la diffamation rapporte.
Avec un peu plus d'imagination, cher anonyme, tu pourrez te lancer dans la littérature de sciences fictions, ça te rapportera quelques royalties et même la gloire. La démocratie et la liberté d'expression en Algérie sont uniques,nous en sommes fiers et avons droit à des avis qui diffèrent, mais toujours exprimés civilement et sans insultes. Merci pour le commentaire et bonne continuation dans l'étude de l'histoire authentique, pas celle de l'intox.

Salim a dit…

Salam 3likoum Said,
je voulais être poli berk yaani mais madartou walou en 15 ans et votre ami chakib khelil a déféqué en bon dégénéré sur votre bilan. L'impunité a été consacré durant l'ère des Bouteflika, on ne juge que les exécutants et on épargne les amis du président ou on les parachute ailleurs. vous avez clientélisé les démocrates (el khenfoussa,hmara benyounes qui a osé insulté le peuple dernièrement et j'en passe) les islamistes (el ghoul, Boulekhra hachakoum, les afghans...) rouhou trouhou , rouhou. En 15 ans, vous n'avez pas reglé le probleme de la poudre de lait, la crise du logement, le chomage, il y a eu l'ANSEJ vous avez donné de l'argent à des voyous pour ne pas qu'ils brulent des pneus et réclament un changement alors ils trainent tous en camions chinois ou en pickup japonais. Vous avez acheté la paix sociale à des voyous. Je veux bien continuer à rester poli, tban nass mlah sahbi edak enif 3la khawk, maalih je peux comprendre. mais rouhou, khelouna. wa rahma!

le Peuple a dit…

L Avenir de l Algérie est pense par monsieur le Président Abdelaziz Bouteflika [comme les Grands]mené par nous le Peuple voyou [tel BenM hidi]mais contrairement a 1962 ,nous barreront la route aux lâches vendus aux fils du Diable.
Salim qui veut nous faire croire qu il est algérien connaissant El Biar avec accent aranais ferai mieux d aller faire courbette a momo sexe dans son périple africain pour d éventuel soutien sur le dossier RASD.
Comme des vagues déferlantes,Vos printemps ont fait le tour de la planète.Le Rocher syrien les a brisées.Et comme chaque chose a une fin ,le retour de manivelle et a partir d Alger sera terrible pour vous supports de tueurs de Prophètes.

wah fkir a dit…

À Salim,
Je vais bien, et toi ?
Je dois te demander de vérifier les chiffres, celles du FMI, de la BM, de l'office national. Car en étudiant les résultats des 14 années passées, comme tu dirais "ADdoukh", c'est du jamais réalisé dans n'importe quel pays, (sauf peut être la Chine). Le logement social, les barrages, l'agriculture, l'éducation, la santé, l'emploi (29% de chomeurs ramené à 9,2 %).
Un point important :
La "corruption depuis l'ère Bouteflika", oui tout le monde en parle parce que Bouteflika a libéré la justice et l'information (qui en parle). Les gens disent qu'au temps de Boukharouba, il n'y avait pas de détournements dénoncés et rendus publics. C'est vrai dans ce cadre les média ne les dévoilaient pas, n'en parlaient jamais, parce qu'il était interdit d'en parler au risque d'être porté "disparu". Mais c'est faux par ailleurs du fait que le pillage du pays a pris un tel essor qu'on a fini avec $ 40 Milliards de dette extérieure !
Pendant l'ère de Boukharouba et de son arnaque populiste démagogique socialiste, les hauts responsables n'étaient pas des voleurs, parce que «celui qui travail dans le miel, met le doigt dans le bocal et en goûte » (dixit Boukharouba) : les responsables ne volaient pas, ils se servaient carrément dans les caisses de l'état, l'ALGÉRIE LEUR APPARTENAIT : LA SONATRACH (A. Ghozali), LES SOCIÉTÉS NATIONALES ET PRIVÉES, TOUTES LES BANQUES, L'ADMINISTRATION, LES TERRES AGRICOLES. TOUT LEUR APPARTENAIT, ILS N'AVAIENT PAS BESOIN DE VOLER, C'EST POUR CE LÀ QU'IL N'Y AVAIT PAS DE CORRUPTION !
Deuxième point :
Il faut modérer tes insultes aux ministres algériens qui étaient hier dans l'opposition, mais qui une fois mieux informés et pleinement satisfaits des intentions sincères du Président et de ses compétences pour gouverner ont choisi de rallier le programme de développement. C'est en leur honneur si aujourd'hui ils témoignent de leur expérience, de leur constat personnel sur l'apport du Président au progrès, à la sécurité, la paix, la réconciliation, la souveraineté(économique et financière), la Défense nationale. C'est leur témoignage historique, Bouteflika vivant ou mort !
Ahmed Ouyahia (à la TV Ennahar), Benyounés, Sellal, etc, etc.., sont tous traités de menteurs, de "démocrates clientilisés", d'opportunistes. Par qui ? Par l'opposition qui compte parmi elle les citrons pressés de l'ancien système que Bouteflika a éjecté sans parachute hors du vaisseau de la gouvernance !
La démocratie est licite que pour vous. Ceux qui vous contredisent sont traités de tous les noms! Le système pour lequel milite l'opposition est un système dictatorial, fait pour les privilégiés.
3em Point: ton débordement verbal traitant de "Voyous" les jeunes que le système d'avant 1999 a rendu désespérés et aptes à rejoindre le terrorisme ? C'est là une vue des ex-rentiers du pays qui se réservaient le budget de l'état qu'à eux et à leurs enfants !
AUJOURD'HUI, une partie des richesses du pays sont distribuées à ce qui le méritent, les chômeurs, les démunis, les petits entrepreneurs,les handicapés. Où est le mal ?
Et pour partir et laisser le pays aux prédateurs, "amsah fammak" ! Alors sois sage et réfléchis, et vois que le pays est dans d'excellentes mains pour deux autres mandats Incha Allah ! Et quand Bouteflika partira, d'ici 10 ans, l'Algérie est sur la rampe de lancement du progrès et on aura plus besoin de lui. Présentes toi aux élections de 2024, JE VOTERAIS POUR TOI. Assalam Aalikoum.
Wah Fkir.

Salim a dit…

Ya Said, c'est sous l'ere boutef que Chakib Khelil, agent de la CIA, a failli vendre le pays aux américains. Qui a failli remettre en cause la regle des 49/51?

Il faut avouer que dans l'entourage du président, il y a des sionistes notoires et des grand noms de la mafia politico financière. Ghardaia implose, la subversion, c'est vous, c'est vous qui démoralisez le peuple algérien, c'est vous qui ne faites rien en cette conjoncture très difficile pour résoudre le problème de Ghardaia. ça perdure sous votre regard, pourtant l'armée ou la police possèdent les moyens de régler la situation toute de suite, faire régner l'ordre en attendant de désamorcer les conflits... mais vous laissez les choses pourrir, c'est voulu, n'est ce pas?
Les marines sont stationnés au sud de la Tunisie, le peuple est démoralisé, si les choses tournent au vinaigre, c'est vous qui l'auriez distribué.
Si nous avions un premier ministre serieux qui au moins se préoccupe des intérêts majeurs du pays, j'aurais milité pour la candidature de votre frère...la momie qui va peut être à cause de son entêtement imposer la situation égyptienne en Algérie. Je vomis Barakat même si des patriotes sincères se sont fait embrigadé, mais la sape, la réelle, Ya sa3, c'est le système qui ne souhaite pas passer le flambeau à une équipe transitoire pouvant pourtant la contrôler et l'orienter même dans la continuation.

wah fkir a dit…

Toujours des accusations gratuites, des suppositions imaginaires, toute la propagande anti-Bouteflika que ce blog dénonce en avançant des arguments fiables. Je te conseille d'être plus réservé avec les actualités présentées par les journaux. En fin de compte je crois qu'en continuant à lire mes articles tu arriveras à te désintoxiquer et calmer la colère qui te hante. Je crois que l'Algérie a besoin de citoyens engagés comme toi mais qui ne sont pas manipulés par la propagande. Bon courage, et continue à te renseigner évitant la presse sioniste.
Wah Fkir

Salim a dit…

Salam alikoum Said,
tu me réponds pas, si t'avais ma photo , tu aurais dessiné sur mon front peut être une étoile de David difforme et on en parle plus.
La propagande anti boutef, je la connais, mais quand on voit ce que vous faites, quand on entend ce que vous dites, on loin d’être convaincu. Sellal -le clown de service- multiplie les interventions débiles et hors de propos sur tous les canaux -et je pense que tu es d'accord et là j'appelle ton intelligence d'individu et non pas au frère du président- quand on voit les pauvres défenseurs du systeme sur les plateaux de télé, on est loin d'etre convaincu. Brifez les, c'est catastrophique.

Pour la propagande, elle vise la personne de ton frère, on est pas dans la meme configuration qu'en Tunisie, l'armée reste garante, meskin Abdelaziz, tu crois qu'il gouverne vraiment? allez Said, c'est pas à moi que tu vas la faire. Qu'il reste dans sa chambre de malade (bechfa 3lih 3ala kouli hal) ou qu'il parcourt les 48 wilayas, ça ne change rien.
Alors acceptez de partir, le pays a besoin de soufflé un peu sinon ça risquerait de finir en guerre fratricide.
Enfin, j'espere que si ton frère passe,il pourra se lever et faire son sermon la main sur le Coran...


Concernant barakat, j'ai rencontré des gens du mouvements qui ont voté Boutef et admire par myopie peut etre son bilan, mais qui sont contre un 4eme mandat parce qu'il ne pourra pas l'assurer. ils ont été embarqués par la police alors qu'ils ont toujours soutenu Abdou.
Rendez vous à l'évidence.

Salam

wah fkir a dit…

Sellal est l'homme qu'il faut pour s'adresser à la majorité. Si tu pense qu'il ne convient pas à tes goûts, il a un site "Facebook", fais lui part de tes doléances.
Quand à tes messages à Said, je crois que tu t'es trompé d'adresse.
Pour le reste je crois avoir répondu clairement à tes questions. Au vu de ton intelligence et ton esprit critique, permets moi de te donner un conseil : crée un blog ou un forum, et met en forme tes idées, l'Algérie a besoin de gens qui "pensent juste" surtout avec le 4em mandat, Bouteflika mon frère devant Allah, aura besoin de patriotes de ta trempe.
Je te dis au revoir et sans rancune, je suis obligé d'arrêter pour le moment ce dialogue. Assalam aâlikoum, wa rahmatou allahi wa barakatouh !

Anonyme a dit…

Free spirit
(Sellal est l'homme qu'il faut pour s'adresser a la majorité) vous voulez dire yefaji 3la la majorité

wah fkir a dit…

Anonyme/Free spirit.
Je m'excuse mais je n'ai pas saisi la question concernant Sellal.
Un avis personnel : il parle le langage de la majorité pour que le message soit clair à la majorité, c'est ça la démocratie. Pour ce qui souhaiteraient l'entendre parler en Anglais ou Allemand, n'ont qu'à faire appel à Google-Translate, un interprète gratuit très performant !
Assalam !