15 mars 2014

Algérie : La Démocratie Prêchée Par L'Opposition Est Celle Du Régime Dictatorial D'Hier, Ou "Socialisme Spécifique" .

Abdou Semmar le Kamikaze Talmudien sera bien sûr au premier rang de la manifestation ! Qu'il n'oublie pas son comprimé "d'Artane", ou "Madame courage" !
Les opposants à Bouteflika sont majoritairement des nostalgiques du régime judéo-maçonnique du "socialisme spécifique". Raison du soutien qu'ils obtiennent de l'étranger. Leur principal appui a pour source :
- la juiverie internationale, sa presse sioniste, et ses ONG aux services;
- des anciens collaborateurs de la France (DAF) et leurs pupils;
- des proxies d’Israël qui pointent le nez en Tunisie (dernière colonie du Nouvel Ordre Mondial);
- des mercenaires des MOSSAD/CIA ou islam-mimiques et de leurs clones algériens;
- des média locaux transfuge des "quotidiens du peuple" d'alors (Belhouchet et C°);
- des oligarches devenus capitaines d'industrie (Rebrab) et leur média (Liberté);
- des régionalistes sectaires que Boukharouba tolérait parce qu'ils avaient cautionné sa trahison de la révolution de Novembre;
- une classe d'intellectuels en perte de repère parce qu'allaités d'utopie marxiste-matérialiste-laïc - "moderniste" convenablement ($$) convertis au dogme du Nouvel Ordre Mondial; etc...      
Une révision de l'étude de la psychologie des agents de l'opposition à Bouteflika s'impose, pas dans le but de défendre uniquement sa candidature, ce qui n'est pas nécessaire à ce stade, mais pour une nouvelle fois avertir le lecteur des ennemis qui ciblent le pays et de leurs objectifs en espérant remplir la mission embrassée par ce modeste blog sous le crédo "Dénoncer l'intox d'une presse tyrannique", spécialement en cette période cruciale. Cruciale parce que des forces belliqueuses et subversives semblent coordonner, de l'intérieur et de l'extérieur, leurs forces pour une vaste opération masquée par une campagne "Anti 4em-mandat" aux proportions suspectes et ralliant des partis en apparence disparates idéologiquement, mais devenus miraculeusement et mystérieusement alliés !
- Comment ?
- Parce que servant consciemment ou involontairement un même maitre et un agenda commun !
 L'auteur s'applique donc à exposer ici les mensonges et le dénigrement non fondés dirigés contre le patriote et père de la renaissance de la nation algérienne. Nation recouvrant sa dignité et un peuple enfin libre et maitre de son destin, jouissant d'une authentique souveraineté, décidant de son avenir, défendant toutes ses constantes nationales, militant pour l'institution d'une démocratie sociale au service du progrès et du bien-être de tous.
Rappel historique :
Les carences et déficiences du système, héritées de la gabegie et de la supercherie du socialisme (d'essence juive talmude), survivent hélas dans les institutions et les comportements. La question est de savoir comment soigner une société qui a subi pendant deux décennies un endoctrinement massif et un conditionnement intense ininterrompu ?
Le système bâti sur l'idéologie et religion de l'égalitarisme utopique s'est avéré contraire aux lois divines et naturelles. Les hommes naissent inégaux par la volonté d'Allah, mais le Juste Créateur a institué des lois pour soulager les endurances des uns et réduire  les besoins des autres en offrant l'opportunité aux croyants et aux gouvernants d'instaurer des relations humaines fondées sur la miséricorde, la compassion, et l'entre-aide. Cette opportunité étant renforcée par la loi clairement définie et prescrite dans l'obligation de la Zakate, pilier de la foi.
Il n'a jamais été permis à quiconque d'imposer, par la force de la loi et des armes, la nationalisation des terres ancestrales licites, des cheptels, des biens personnels, des commerces de biens et de services, des industries productives ! Ceci au nom d'une vague d'hérésies économiques et politiques enrobées de démagogie inculquée par la manipulation des émotions à une populace crédule et ignorante. A donc été décrétée la destruction de la bourgeoisie traditionnelle, de la richesse jugée excessive, des professions libérales, de tous les secteurs d'activité qui constituaient un ferment de l'esprit d'indépendance et de l'initiative personnelle créative. Écrasée par le bulldozer du dictateur, la société subit un nivellement vers le bas tragique dont les séquelles persistent à un degré relatif selon le secteur d'activité observé, suite à :
1- La confiscation du cheptel,
2- la nationalisation des terres agricoles,
3- l'interdiction des transactions immobilières (vente/achat de terrains et de maisons/constructions)
4- la bureaucratisation des fonctions libérales; les sportifs embrigadés dans les sociétés nationales et interdits de professionnalisme, 
5- "l'algérianisation" et arabisation dogmatique, anarchique et hâtive de l'enseignement devenue l'objet de tractations idéologiques et non pédagogiques,
6- la spoliation des biens productifs privés par l'état
7- la lutte acharnée contre les zawiates et les confréries accusées fallacieusement de collaboration avec la France coloniale, elles qui avaient offert au pays ses plus braves chahids et moudjahidines de 1830 à 1962 (les Émirs et Cheikhs) !
8- la prédominance du parti unique animé par des militants de service qui avalisaient et homologuaient les directives présidentielles sans débat ni évaluation, 
 9- institution d'un système corrompu prédateur officialisé par Boukharouba et son cercle de collaborateurs complices (Bouteflika ne faisant pas partie de cette pègre formée de DAF majoritairement et des "chers frères" !

                       _____________
Il serait injuste envers le peuple de ce pays que de prétendre énumérer tous les méfaits produits par la fraude historique administrée par Boukharouba et lancée durant la guerre d'indépendance et pendant son règne dévastateur. Dans le cadre restreint de ce rappel historique et uniquement comme illustration des malédictions qui ont accablés le pays et son peuple, les fruits d'une trahison ultime aux sacrifices et espoirs de combattants de la lutte contre le colonialisme, dessinons un sketch de l'héritage de la politique "révolutionnaire" kharabiste  en citant quelque unes des contrefaçons, ou antonymies /anti thèses produits du socialisme spécifique  ou en termes plus actuels "complot marxiste judéo-maçonnique". Couplées à chacune des actions politiques (citées ci-dessus) ,
1a- flambée des prix de la viande, exportations inexistantes,
2a- pénurie et cherté des produits agricoles à la consommation, suppression des exportations et augmentation des importations, 
3a- crise du logement aggravée par la croissance démographique et la faillite financière,
4a- gestion oeuvrant à la ruine des ressources humains causant la fuite des cerveaux; dégradation de la qualité des services; stagnation ou recul du niveau de performance du sport algérien n'obtenant aucun résultat en boxe, football, athlétisme, cyclisme;
5a- crise actuelle de l'éducation, déperdition scolaire,
6a- exclusion de l'entrepreneuriat privé d'une participation au développement économique et à la fondation d'une industrie, interdiction à l'accès au commerce international sauf pour les privilégiés ; pénurie de produits manufacturés d'hygiène, de santé, etc...
7a- adoption du wahhabisme comme religion officielle dans sa mouture "islahiste" (Ben Badis et Bachir Ibrahimi formés au Hijaz chez les saoudiens); source des divergences et conflits actuels au sein de la population et les dérives takfiristes qui ont répandu tant de sang.
8a- abolition de toute liberté d'expression, contestation ou dialogue constructif, le Zaim pensant, décidant, décrétant et dictant ses choix personnels au reste des esclaves du royaume. 
                              _______________ 
Vicieux mégalomane et impitoyable dictateur, liquidateur de nombreux patriotes qui le surpassaient en légitimité historique et en faits d'armes, il a abusé de la crédulité du peuple à des fins personnelles et instauré un système d'oppression qui tente de renaitre de ses cendres sous un différent plumage, celui de la démocratie talmude (comme hier le socialisme). L'Histoire officielle a été falsifiée ou dissimulée (les archives en France), et les "organiques" du socialisme (Benjamin Stora et ses associés Balta, Harbi et C°) avocats du consensus et secret maçonnique occultent les dessous des engagements du Zaim au près de ses maitres de Paris, et perpétuent le mythe du révolutionnaire socialiste leader du bras mondialiste, dit tiers-mondiste, qui collabore toujours en ce moment au pillage et à la saignée des affamés de la planète.  
La mémoire du peuple est défaillante.
Et les ennemis de l'ombre abuse de son inculture pour le dérouter en l'inondant de rumeurs, de oui-dires, de commérages, d'analyses orientées. Ils se sont donnés le mot et après avoir assimilé les techniques de manipulations sophistiquées enseignées dans les organisations humanitaires (financement ONG),
Encore Algérie-Focus ! Toujours à l'avant-garde du bénévolat Mondialiste !
les écoles de journalisme, et autre "fondations"
(Friedrich-Ebert; NED, Freedom House, etc.) chapeautées par les "services". Ajoutez-y les révoltés des Printemps initiés à l'informatique et à l'utilisation des réseaux sociaux  (Facebook) pour diffuser l'intox, le ferment de la confusion et de l'instabilité, et vous avez des situations explosives renversantes qui en quelques jours ont transformé des pays cherchant une voie de transition démocratique sereine en un "no man's land", version "Mad Max" !
Les exemples défilent sur nos écrans de télé : Égypte, Tunisie, Libye, Ukraine, Bosnie, Croatie, Venezuela (en cours. Voir l'article sur la manipulation médiatique, surréaliste ! )
                              ______________
Conclusion :
À chaque algérien de faire un bilan personnel de ses expériences ou de celles de ses proches, durant la période 1999-à aujourd'hui.
-Pourquoi ?
-Pour simplement faire un bilan des années passées sous la présidence de Bouteflika.
-Comment ?
-Il ne pourrait avoir d'opinion objective sans ce bilan et la disponibilité d'outils de mesure pour l'évaluer.
- Quels outils?
- Les outils sont à portée de main. Il suffit de choisir un facteur quelconque, social économique, financier, militaire, sécuritaire, religieux et le comparer à celui identique de la période antérieure 1962-1999.  
Ceci vous permettra de découvrir les faits que dissimulent l'opposition subversive, exemples :
- les faits réels, palpables, mesurables, statistiques (économie et développement)
- l'affirmation et la pratique des libertés (d'expression surtout) régies par des valeurs morales universelles,
- l'amélioration progressive du rôle et mission de la justice même si ses rouages étaient au début réticents (héritage et atavisme du procureur/ministre Benflis) ,
Appréciez donc individuellement, indépendamment , et à sa juste valeur l'intégrité et l'honnêteté démontrées par les résultats de ce bilan depuis 1999.

2 commentaires:

Salim a dit…

salam alikoum Said,
Boukharouba pourquoi tu le traites de traitre à la révolution?
N'est ce pas lui qui a propulsé ton frère alors fougueux dans les plus hautes sphères de l'Etat? c'est quoi cette ingratitude? ou alors , tu t'entends plus avec ton frère, Tout le monde sait que Boukharouba connaissait bien la famille Boutef. Pourquoi ce déni?

Par ailleurs, je salue le fait que tu l'appelles BOukharouba, ça n'a jamais été un saint ni un sain d'ailleurs...enfin bon.
Explique moi said Stp
Salam

wah fkir a dit…

Mon Cher Salim,
Je suis honoré que tu ais le temps de parcourir quelques articles et j'essaye de te répondre le plus honnêtement possible mais je ne peux pas pour ton plaisir uniquement rédiger une seconde fois ces articles uniquement pour te répondre. Tes questions sont toutes traitées, il suffit de les consulter.
Assalam .