25 mars 2014

Algérie-Élections 2014 : Benflis Et Les Islam-Mimiques. Politique De La pêche Au Chalut ou du "Tout Ce Qui Rentre Fait Ventre" !

S. Salhi à A.Benflis  « le "bonjour de l'Émir de Qatar, de Abassi Madani et de Bandar bin sultan !»
Comme souligné maintes fois, l'opposition est un fourre-tout de tous les dangereux opportunistes que la gouvernance de Bouteflika a balayés.
Les alliances contre nature et de tous les horizons politiques sont de rigueur dans le camp du candidat Benflis. Lors de la visite à Blida il a flatté les adeptes du Gouru Nahnah, les ex-membres du FIS :
El-Watan : (Le quotidien de la perfidie offre un placard publicitaire gratuit. Pourfendeur de l'Islam authentique, il n'a aujourd'hui aucun préjudice contre les islam-mimiques, aussi longtemps que ça aide à faire barrage à Bouteflika et à réssuciter les démons du passé. Satan en personne serait bienvenu dans "l'alliance", si seulement on savait comment l'inviter.
  «Ali Benflis, a rappelé aux présents que l’ancien leader du MSP, Mahfoudh Nahnah, un homme politique populaire à Blida, aujourd’hui décédé, était un bon ami à lui. Ce qui lui a valu de ‘’forts’’ applaudissements.»
«De même, certaines personnes, présentes lors du meeting, et prétendant être des anciens du partis dissous (Fis), ont déclaré qu’ils donneraient leur voix à Benflis. "Les anciens du Fis sont avec Benflis ", nous dira l’un d’entre eux. D’ailleurs, ce même candidat n’a soufflé aucun mot sur la tragédie qu’a connu la région de Blida durant les années 1990…»
Signalons la rencontre qu'il a eu avec Salim Salhi (voir photo *) (Magherebia, la chaine de TV fondée par le fils de Abbassi Madani "réfugié politique" au Qatar le généreux financier des "Printemps arabes" et du takfirisme. L'argent coulant à flot a convaincu même des Israéliens (MOSSAD) à s'engager dans le Djihad au nom de.....Yahweh ! Benflis dévoile donc son double jeu : enfant du système défunt de la dictature, il renait aujourd'hui en démocrate et fervent militant du Kalifat Islamique, prôné par Qatar/Turquie/Saoudia et, sous couvert, Israél !  
Il rencontre Salim Salhi, le gérant de la "boite" Maghrebia TV, financée par Qatar et inaugurée par le..fils de Abassi Madani. De cette relation triangulaire Abbasi- Salim - Benflis on est en doit de sa demander qu'est-ce que mijote Benflis? Un "après-moi le déluge" ?
______________________________
 (*) Salim Salhi

Aucun commentaire: