23 mars 2014

Algérie : Bouteflika Et Le Bilan Des Années 1999-2014. (révisé)

Le site publiant ces informations (Lien) n'est pas disponible après avoir subi une attaque de pirates informatiques.

Nul doute sur l'origine de ces mercenaires servant intentionnellement l'opposition à la réélection du Président en exercice : la nébuleuse de la subversion aux ramifications externes tissées par les maitres de l'intrigue et leur bras le Mossad israélien !
Par mesure de solidarité, les bilans téléchargés avant l'attaque sont rendus disponibles dans leur intégralité au Lien. Ceci étant une mesure provisoire personnelle que j'espère constituera un modeste soutien actif à la campagne de Bouteflika. La lecture en ligne des documents est par ailleurs toujours disponible au "en.calameo.com" .
Les chiffres valent plus que tous les discours et les rhétoriques d'occasion. Par la publication du bilan de des trois mandats présidentiels du sauveur et père de la renaissance de la nation, la commission chargée de la campagne présidentielle a rendu public un document détaillant les services et les réalisations enregistrés durant la période 1999-2014. 
L'opinion étant victime d'une vague de désinformation sans précédent, il est utile de souligner l'urgence d'une consultation attentive du contenu de ces publications. Elles sont un rappel à "ceux qui oublient" de l'immense travail accompli et des avancées prodigieuses enregistrées sous différents gouvernements et la direction éclairée du Chef de l'État. Les malvoyants ne se rappellent que des carences, parfois des erreurs, mais omettent de percevoir la balance excessivement positive, et même exceptionnelle des résultats de 14 années de labeur, de charges importantes, de longues heures de travail, de journées très longues, d'efforts exténuants au service du peuple. Il est impératif pour les honnêtes et intègres citoyens de lire ce document et d'en faire un résumé objectif. Ceci traduirait la gratitude de chacun, ou au moins une réponse au devoir de juger  le plus objectivement  possible le bilan de 14 ans de gouvernance. 
Pour ceux, qui par entêtement et orgueil mal placé, ou par calcul, ou par malveillance, refusent d'avaliser la mission accomplie et refusent de renouveler leur confiance à Bouteflika sont libres de s'exprimer le jour du vote devant les urnes, mais pas par l'obstruction et l'organisation de troubles sur la voix publique.
Pour ceux qui s'opposent sans raisons valables à la ré-élection du Président je suggère l'utilisation d'un boulier.
 - Pourquoi un boulier ?
 -Pour compter et évaluer, puis apprécier les dimensions de l'accomplissement de chacun, les leurs et ceux de Bouteflika. Un ordinateur aurait été plus performant, mais au vue de l'incompétence de leurs équipes de campagne et de l'inculture des candidats de l'opposition, un boulier est plus commode.
Lorsqu'en politique le néant se fond dans le vide, un phénomène  "trou noir historique" se produit. Ceux qui s'y aventurent disparaissent de la mémoire collective !    
Dernières actualités :
Les langues fourchues sont pétrifiées, les bouches sont solidifiées, le souffle est coupé, la subversion est figée.
Les agents de la subversion s'affolent, lancent leur diatribe sur tout ce qui pourrait attirer l'attention, les critiques se fondent dans le commérage, les jugement deviennent mesquins et enfantins, les accusations diffamatoires. Les multiples ruisseaux de l'intox disparaissent au fur et à mesure qu'ils se jettent dans l'océan de la vérité. De leur QG les commanditaires de la subversion sont désespérés et commencent à demander des comptes à leurs soldats, les harkis et les traitres à la nation.
-Pourquoi ?     
- parce que pour la première fois dans l'histoire des mandats présidentiels et des gouvernances du monde contemporain, un Chef d'État présente dans le détails un bilan, par secteur d'activité, de ses décisions et de ceux du gouvernement, le document détaille les axes centraux:
- de la tenue des promesses énumérées lors des campagnes d'élection,
- des réalisations et des concrétisations de ses plans de développement,
- des aboutissement de ses politiques sociales, des solutions aux nombreux problèmes hérités en 1999, 
- des conflits et menaces qui furent neutralisés. 
En complémentant des statistiques, des remarques leurs sont associées pour exposer les résultat de politique générale : les grandes lignes, les orientations, et les objectifs fixés par le président. Bilan recensant également les changements sociaux, les bénéfices sociaux, l'aide aux jeunes, etc...  

2 commentaires:

Le Peuple a dit…

Bonjour Wah
Voila , aujourd'hui Louiza Hanoune vient de charger Le candidat Ali Benflis en l'accusant d'Agent de l'Impérialisme au service de puissances qu'elle n'a pas nommées.

Souvenons-nous lorsqu'il était premier ministre et lorsque la France lui avait déroulé le tapis rouge...etc.
Cela s'ajoute aux informations rapportées dans votre blog sur les traitres à leur nation et à Dieu.
Merci beaucoup Cher compatriote .

wah fkir a dit…

Les dernières nouvelles : Benflis essaie de s'allier avec les Islam-mimiques. Consultez dernier article sur le blog, il détaille ses nouvelles fréquentations !